Chloé Poizat – DES RAMEAUX FRÊLES ET FRAIS COMME DES DOIGTS DE FEMME / (FR)

Elle entretient depuis toujours un lien particulier avec la fiction, que ce soit avec la littérature ou avec le cinéma de genre. Ses sources artistiques puisent principalement dans tout ce qui concerne les pratiques créatrices spontanées, comme l’art brut, le dessin automatique et spirite, les arts populaires, les arts premiers, les chants et danses rituelles. Continuer de lire Chloé Poizat – DES RAMEAUX FRÊLES ET FRAIS COMME DES DOIGTS DE FEMME / (FR)

Lucie Le Bouder – POINT BARRE / 22,48 m² (FR)

Lucie le Bouder franchit ici une nouvelle étape dans son travail sur les volumes pour tendre vers une sorte « d’anarchitecture », en réaction à l’architecture moderne pour qui la forme devait se déduire de la fonction du lieu. Continuer de lire Lucie Le Bouder – POINT BARRE / 22,48 m² (FR)

Jean-Baptiste Caron – JARDIN D’HIVER / GALERIE 22,48 m² (FR)

JARDIN D’HIVER, la nouvelle exposition de Jean-Baptiste Caron à la galerie 22,48 m², résonne comme un moment de latence et de distorsion du temps, où soudainement l’invisible se perçoit, l’insaisissable se capture et l’improbable se réalise de façon surprenante. Un souffle furtif l’inspire et insuffle d’étonnantes transformations tant au niveau des oeuvres qu’à celui de l’espace qui les accueille. Continuer de lire Jean-Baptiste Caron – JARDIN D’HIVER / GALERIE 22,48 m² (FR)