Summer show#1 – Matière Première / Galerie Laure Roynette (FR)

« Si la matière n’est pas la substance, en effet, on ne voit pas quelle autre chose le sera, car si l’on supprime tous les attributs, il ne subsiste rien, évidemment, que le substrat […]. » Aristote

À fond la démago! L’École des Beaux-Arts de Paris s’ouvre aux élèves des milieux à modestes, populaires et défavorisés, en créant pour eux des « sections prépa » Opinion de Nicole Esterolle (Critique)

Y a pas de raison que l’art de classe, de com et de business, dit contemporain , tel qu’il est enseigné dans les plus prestigieuses écoles d’art de ce pays ne profite pas aussi aux pauvres, aux exclus, aux classes laborieuses, aux périphériques.

Point contemporain Pratiques Critiques – Marion Zilio, Faut-il tuer les curateurs ?

C’est ainsi qu’apparaît la déroute d’un autre acteur bien identifié de l’écosystème de l’art contemporain : le critique. Ce dernier serait en proie à une crise de sa profession. La critique est devenue review, compte-rendu, publi-rédac ; au mieux, transformation lyrique d’un dossier de presse, au préalable rédigé par le « despote ».

Poésie abstraite – Part II / Samuel Le Paire (FR)

Si je regarde tout à coup ma véritable pensée, je ne me console pas de devoir subir cette parole intérieure sans personne et sans origine ; ces figures éphémères ; et cette infinité d’entreprises interrompues par leur propre facilité, qui se transforment l’une dans l’autre, sans que rien ne change avec elles. Incohérente sans le paraître, nulle instantanément comme elle est spontanée, la pensée, par sa nature, manque de style.

Samuel Gratacap – Fifty-fifty / Galerie Les filles du calvaire (FR)

J’arrive en Libye pour la première fois en décembre 2014. Ras-Jedir, à la frontière tunisienne, puis la ville de Zuwara, connue pour les départs et naufrages des bateaux de migrants qui partent pour l’Italie. Ceux qui vivent le fifty-fifty : la mort ou la vie. À Zuwara je rencontre Younes, 26 ans, ingénieur en télécommunication, devenu fixeur pour journalistes.

Des arbres malades qui ont dus être taillés accueillent l’installation intitulée « Interdit aux adultes » une cabane en bois tout droit sortie de notre imaginaire + activité de médiation culturelle – atelier de fabrication de cabanes (CA)

Odace Événements saisit toutes les occasions d’investir l’espace public en créant des événements et des happenings où l‘art va à la rencontre des gens. On n’a qu’à penser à RU (anciennement Nuit Blanche sur Tableau Noir), aux expositions photographiques extérieures, et tout récemment à CABANE, un événement en design et architecture temporaire qui a connu un succès fou auprès du public.

Gareth Nyandoro – Stall(s) of Fame / Palais de Tokyo (FR)

À l’occasion de sa première exposition personnelle en France, Gareth Nyandoro réalise une installation inspirée de l’espace urbain et des dispositifs de vente éphémères, telles que les boîtes des bouquinistes parisiens sur les quais de Seine. Habitées par des figures célèbres de la vie sportive, sociale et politique de l’Afrique, ses œuvres sur papier se déploient dans l’espace et deviennent des sculptures.

Florian Sumi – Maître cœur / Galerie Escougnou-Cetraro (FR)

Future has been there the whole time assénait l’un des panneaux publicitaires présentés en 2014 par Florian Sumi. Lequel ? vient-il l’envie de demander. Quel régime temporel l’artiste peut-il encore convoquer dans un temps où l’utopie a cessé d’être opératoire, et où le big data lui a substitué la prédictibilité? Peut-être celui d’un temps à peine différé que, par un processus d’accélération constant, le présent avale et invalide.

2 signatures // 2 book signings 23 & 28 juin 2017 / Baudoin Lebon Galeriste (FR)

 » (…) Toujours en Asie, toujours chez les autres et pas chez moi. Avec la volonté de les écouter et de les regarder, mais à distance. Mettre l’objectif entre nous. Comme une pudeur. Je n’avais pas d’histoire à raconter. Je poussais un peu la route presque par réflexe, parce que je le pouvais. (…) « 

Faites le mur ! Donnez une nouvelle vie au mur végétal du musée du quai Branly – Jacques Chirac ! (FR)

Jusqu’au 15 juillet 2017, le musée du quai Branly – Jacques Chirac lance sa première campagne de mécénat participatif. Objectif ? Réunir 50 000 euros pour donner une nouvelle vie au mur végétal. Nous avons besoin de vous !

Qu’est-ce qu’un artiste bankable ? Par Aude de Kerros (Critique)

L’image la plus visible de « l’artiste contemporain », celle qui occupe écrans et gros titres de la presse, est celle de l’artiste dit « bankable », une valeur financière sûre. Elle a remplacé l’image de l’artiste « d’avant-garde », engagé dans la déconstruction d’un monde mauvais et néanmoins adoubé par les institutions, plus anciennement celle de l’artiste « génie », incompris, romantique et moderne, et plus loin encore celle du Prix de Rome, élu à l’Académie….

Au “Festival” bordelais de la critique d’art par Nicole Esterolle (Critique)

Ce “Festival” a été co-organisé par Yves Michaud , philosophe-sociologue, ex-directeur de l’Ensba-Paris, et qui, comprenant assez mal la peinture, se sent qualifié pour juger de façon distanciée des choix d’autrui… comme le critique gastronomique n’ayant aucune sensibilité papillaire peut dés lors revendiquer son absolue neutralité axiologique pour ses doctes commentaires et péremptoires appréciations sur la qualité ou le génie d’un plat dont il ne sent ni ne comprend strictement rien de sa “vérité” interne…

Émeric Chantier – Regarde-moi / A2Z ART GALLERY (FR)

En présence de l’artiste Depuis sa création en 2009, A2Z Art Gallery, spécialisée dans l’art contemporain, s’attache à promouvoir les jeunes talents de l’art contemporain à Paris et à Hongkong.

MARION VERBOOM – Temporaldaten / Galerie Jérôme Poggi (FR)

La Galerie Jérôme Poggi est heureuse de consacrer une première exposition personnelle à Marion Verboom (née en 1983 à Nantes ; vit et travaille à Paris), qu’elle a le plaisir de représenter désormais en collaboration avec la Galerie The Pill (Istanbul, TR) à l’international.

fotofever présente FOTO DOC’ COLLECTION à la fondation Manuel Riviera-Ortiz (FR)

« Loin du format de la foire, nous avons souhaité créer un vrai dialogue entre les artistes présentés, d’origines culturelles et sociales différentes et portant chacun leur propre vision sur notre société contemporaine. »

William G. Kinnis – Passage : entre figuration et abstraction / Musée Beaulne de Coaticook (CA)

Le Musée Beaulne a le plaisir de présenter l’exposition Passage : entre figuration et abstraction de l’artiste peintre William G. Kinnis du 18 juin au 17 septembre 2017. Le vernissage aura lieu le dimanche 18 juin à 14h. Le public et la presse sont cordialement invités.

Espaces du dedans – Guylaine Chevarie-Lessard / Galerie Arts Sutton (CA)

Le geste de la pratique de Guylaine Chevarie-Lessard a pour origine le « corps dansant », transformé en une écriture poétique et en signes picturaux. En s’inspirant des couleurs de son jardin à Frelighsburg au Québec et de celles des espaces marins et montagneux rencontrés au fil de ses voyages, ses aventures dans le paysage deviennent un point de départ à une abstraction gestuelle qui immerge le spectateur dans une forme de poème pictural invitant à une véritable expérience intérieure.

GALERIE MATTHEW NAMOUR – PREMIER ANNIVERSAIRE! du 29 juin – 30 juillet 2017 (CA)

La Galerie Matthew Namour a pu bénéficier d’une année remplie de succès. Elle compte à son actif quatre expositions au sein de son espace dans le Vieux-Port et a eu la chance de participer à Context Art Miami, dans le cadre de la cinquième édition de cette foire. C’est donc avec énormément de fierté que nous célèbrerons la poursuite de cette aventure.

  • Artension (FR)

  • DADA (FR)

  • Dossier de l’art (FR)

  • Artpassions (CH)

  • L’Objet d’Art – Hors-série (FR)

  • TRAKT Magazine brut, africain et singulier (FR)

  • L’Estampille / L’Objet d’Art (FR)

  • Artension Hors-série (FR)

  • Mousse (IT)

  • 30 mars au 2 avril 2017

  • 20 au 24 octobre 2016

    8e AVENUE - Salon d’Art Contemporain et d’Art urbain