De la vocation internationale de l’art dit contemporain par Nicole Esterolle (Critique)

Cette double dimension internationale et/ou contemporaine de l’art officiel, ne pourrait exister s’il était encombré du moindre contenu tangible, de la moindre substance vivante.

JANA GUNSTHEIMER – The Gap / La galerie particulière, paris (FR)

Au premier regard, la facture des dessins de Jana Gunstheimer est classique. Mais c’est sans compter sur les histoires inventées et prétendues réelles… Les sources d’inspiration de cette artiste, qui a étudié l’histoire de l’art, sont bien les reproductions issues de livres qu’elle consulte à l’université.

Andrés Ramirez & David de Tscharner – Galerie Escougnou-Cetraro / Art Brussels 2017

Out of the frame réunit les œuvres d’Andrés Ramirez et David de Tscharner grâce à un dialogue engagé par les deux artistes, visant à mettre en relation leur travail au sein d’un projet commun pour Art Brussels 2017. Le travail proposé par Andrés Ramirez, prend comme base conceptuelle la réactualisation de certains principes fondamentaux de la peinture, via le prolongement symbolique rattaché à des formes techniques contemporaines, issues de la production industrielle.

HARRY BENSON – Personne d’intérêt / Galerie Got Montréal (CA)

Première exposition québécoise du photographe de renommée mondiale Harry Benson « HARRY BENSON : personne d’intérêt » à la Galerie Got Montréal, du 28 avril au 28 mai 2017.

123 KLASSE GURSKY – Mois de la Photo du Grand Paris / Goethe-Institut Paris (FR)

L’évolution de la photographie contemporaine est largement liée à Düsseldorf. L’Académie des beaux-arts (Kunstakademie) de Düsseldorf est l’héritière d’une longue tradition photographique initiée par Bernd et Hilla Becher. À côté d’artistes comme Thomas Struth, Candida Höfer et Thomas Ruff, Andreas Gursky est certainement le représentant le plus connu de l’école de photographie de Düsseldorf. Professeur à l’Académie des beauxarts depuis 2010, il y enseigne l’art libre.

VIS-A-VIS. FERNAND LÉGER ET SES AMIS / Musée national Fernand Léger (FR)

Indépendant d’esprit et de création, Fernand Léger (1881-1955) vit à l’écoute de son temps : tout au l ong de son parcours artistique, il établit des relation s avec ses contemporains manifestant une profonde curiosité pour le travail des peintres, sculpteurs, poètes ou architectes qui l’entourent. L’exposition Vis-à-vis. Fernand Léger et ses amis. Alexandre Archipenko, Jean Arp, Alexander Calder, Joseph Czaky, Robert Delaunay, Juan Gris, Henri Laurens, Le Corbusier, Jacques Lipchitz, Amédée Ozenfant inaugure le premier volet d’une programmation artistique et culturelle consacrée aux échanges, amicaux et artistiques, que le peintre Fernand Léger a entretenus avec les artistes de son temps.

Ce benêt de Ferry n’aime pas Philippe Poutou, mais n’aime pas Nicole Esterolle non plus (Critique)

L’époux de Marie-Caroline Becq de Fouquières n’aime pas le vulgum pecus. Il vient de flinguer par un tweet vengeur le candidat du nouveau parti anticapitaliste “ ce débraillé en Marcel pour représenter les ouvriers, pas étonnant qu’ils aillent massivement chez Le Pen. Dans les grands mouvements ouvriers du XIXeme siècle, on valorisait l’Education, pas la veulerie et la grossièreté. »

MARTIN FERNIOT – 10 DAYS WITH… / Galerie Isabelle Gounod (FR)

Des lectures de l’Iliade et de l’Odyssée [1] Martin Ferniot retient cette question sur le destin de l’homme : qu’est-ce qu’une vie bonne pour les mortels ? Sans doute précisément vivre moins, aimer moins et s’arrêter un peu plus.[2] Aussi, l’ensemble de ses dessins rassemblés à l’occasion de sa première exposition personnelle à la galerie Isabelle Gounod doit-il s’appréhender comme un voyage onirique et personnel dont chaque œuvre constituerait une station, une pause nécessaire en guise d’antidote au péché d’hubris [3] qui nous menace.

ÉMILIE BROUT & MAXIME MARION – QUICKENING / 22,48 m² (FR)

22,48 m² a le plaisir de présenter Quickening, la troisième exposition personnelle d’Émilie Brout & Maxime Marion à la galerie. Les artistes y présenteront six nouvelles pièces et séries créées depuis 2016.

LEE UNGNO – L’HOMME DES FOULES / MUSEE CERNUSCHI, Musée des Arts de l’Asie de la Ville de Paris (FR)

Lee Ungno (1904 – 1989) est l’un des peintres asiatiques les plus importants du XX e siècle, à la croisée des chemins entre l’Extrême – Orient et l’Europe, le passé et le présent.

Aislin – 50 années de caricatures / MUSÉE McCORD (CA)

7 avril au 13 août 2017, le Musée McCord présente Aislin : 50 années de caricatures, une rétrospective des caricatures les plus marquantes d’Aislin au cours de cinquante années d’une carrière empreinte d’un large rayonnement. Elle réunit cinquante caricatures signées par l’artiste, tirées de la collection du Musée McCord, qui permettent de suivre l’évolution de son style et constituent en quelque sorte un cours d’histoire en accéléré du Québec, de Montréal et du Canada entre 1967 et 2017.

Rachid Koraïchi – Les ancêtres liés aux étoiles / A2Z ART GALLERY (FR)

Rachid Koraïchi est un plasticien né en Algérie. Nourri d’une pensée mystique soufie, il continue à labourer le territoire des signes, des symboles, des traces, des spiritualisés pour composer une oeuvre particulière dans laquelle prennent place toutes ses installations. Dans ce projet à la galerie A2Z, il nous offre des éclats, un clin d’oeil à des projets déjà mis en place mais qui restent dans une belle cohérence : « Les ancêtres liés aux étoiles » (2005-2008), « Les Maîtres invisibles » (2010-2011) et « Dans ton regard bleu » (2013).

Le monde selon Topor / Site François-Mitterrand (FR)

Un billet coupe-file au tarif réduit de 14 € est en vente aux caisses de la BnF et de la Maison Rouge pour l’entrée aux expositions L’Esprit français – Contre-cultures 1969-1989 (Maison Rouge) et Le Monde selon Topor, du 24 février au 21 mai 2017. Ce billet permet de visiter les deux expositions aux dates d’ouverture de celles-ci…

Stupid art unlimited – De la sur-intellectualisation de l’inepte (Performance Abraham Poincheval) par Nicole Esterolle (critique)

Ce performeur postural français très en vogue dans les réseaux institutionnels a passé 15 jours à l’intérieur d’un ours au Musée de la Chasse et de la nature, le même temps dans un trou creusé devant l’Hôtel de Ville de Tours et une semaine sur une petite plate-forme à côté des aiguilles de l’horloge de la gare de Lyon.

RENATO D’AGOSTIN – 7439 MILES POUR (RE)DÉCOUVRIR L’AMÉRIQUE ! / Galerie Thierry Bigaignon, Hôtel de Retz (FR)

Traverser les Etats-Unis d’est en ouest est sans conteste le « road trip » par excellence dans l’inconscient collectif et pour les photographes un défi périlleux tant il a été le sujet de prédilection des plus grands artistes, de Robert Frank à Jack Kerouac.

Festival Extra Ball 2017 – Centre culturel suisse • Paris (FR)

Corps habités, politiques ou hypersexualisés, verbe sculpté, avatars multiples, amours nostalgiques et amours tarifées : pour la 9e édition de son festival « indisciplinaire », le CCS donne carte blanche à l’insolent festival Les Urbaines de Lausanne, qui vient de fêter ses 20 ans d’existence.

J Young et Houston Maludi – Un face-à-face exposé sur le stand de la Galerie Mo.J (F12) / ART PARIS ART FAIR 2017 (FR)

Du 30 mars au 2 avril 2017, la Galerie Mo.J signe sa première participation à ART PARIS ART FAIR avec un stand dédié à l’artiste coréen J Young. Ses œuvres sont mises en résonnance avec une toile d’Houston Maludi qui offre une passerelle entre les scènes artistiques coréenne et congolaise.

CÉCILE RONC – À CHEVAL SUR MES SOIFS / Chapelle historique du Bon-Pasteur (CA)

À cheval sur mes soifs, ces quelques mots empruntés au texte d’Anne Marbrun À port perdu, me paraissent être une belle allégorie du désir ; soifs de nouvelles formes, de nouvelles terres, soifs de nouvelles tâches, de nouvelles traces.

  • Palais (FR)

  • DADA (FR)

  • Artension (FR)

  • Dossier de l’art (FR)

    Dossier de l'art (FR)

  • Artpassions (CH)

  • L’Objet d’Art Hors-série (FR)

  • L’Estampille / L’Objet d’Art (FR)

  • Artension Hors-série (FR)

  • Mousse (IT)

  • Dominique Gilbert – Les Éditions du Littéraire (FR)

  • Nicole Esterolle – La bouffonnerie de l’art contemporain (fr)

  • 20 au 24 octobre 2016

    8e AVENUE - Salon d’Art Contemporain et d’Art urbain

  • 30 mars au 2 avril 2017