CASE MACLAIM – Everyday Robot / Galerie Mathgoth (FR)

Titulaire d’un diplôme de restaurateur et conservateur d’art, la particularité de Case réside dans ses compositions très techniques superposant des mains humaines, qu’il réalise depuis quelques années en grand format à la bombe aérosol sur les murs du monde entier.

Olivier Metzger – Exposition personnelle et Paris Photo / Galerie Bertrand Grimont (FR)

Olivier Metzger signe ses œuvres par sa lumière toujours habilement choisie et distillée. Ses sujets de prédilection sont tirés d’un mystérieux journal de board. Des automobiles aux paysages en passant par le portait, c’est une constante; Le référent est systématiquement inscrit de façon centrale et évidente dans l’image, souligné par la lumière au milieu du noir.

les tulipes de la honte suggestion de Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Il apportera, je l’espère, informations et éléments de réflexion, de façon aussi ludique et roborative que possible, afin de nettoyer le paysage de l’art de ses monstrueuses enflures dites contemporaines, lesquelles, en obstruant la vue, la vie de la pensée, et la respiration des citoyens, empêchent la révélation de la création d’aujourd’hui, qui n’a jamais été aussi belle, abondante et diversifiée.

MICRO ONDE, CENTRE D’ART DE L’ONDE VÉLIZY-VILLACOUBLAY (FR)

Jusqu’au 22 décembre 2017, Micro Onde, Centre d’art de l’Onde à Vélizy-Villacoublay, présente, dans la Galerie, une exposition inédite de l’artiste Karina Bisch. Karina Bisch réalise un travail de peinture basé sur la réinterprétation de motifs abstraits, géométriques, puisés dans des sources hétéroclites.

PARIS PHOTO EDITION 2017 – KARL LAGERFELD, INVITÉ D’HONNEUR DE PARIS PHOTO GRAND PALAIS (FR)

Paris Photo, première foire internationale dédiée à la photographie, se déroulera du 9 au 12 novembre 2017, au Grand Palais. Avec 180 exposants annoncés pour le secteur principal, l’édition 2017 sera marquée par une programmation ambitieuse et inédite, présentant le meilleur du médium photographique dans toute sa diversité.

Peter Knapp – elles et Paris Photo 2017 / Baudoin Lebon Galeriste (FR)

En s’intéressant aux notions de production et de transformation, Mathieu Bernard-Reymond renouvelle les codes visuels de la photographie. Transform est un ensemble de travaux photographiques autour du geste humain de transformation. Mathieu Bernard-Reymond travaille sur les lieux où l’on extrait, exploite, combine ou distribue des matières premières à des fins de production, de commercialisation, ou de consommation.

3e Foire numérique de BAnQ à la Grande Bibliothèque (CA)

« La Foire numérique de BAnQ est un événement annuel qui vise à faire connaître l’immense offre numérique que l’institution met à la disposition des citoyens. Que ce soit pour lire, se renseigner, se détendre avec un film ou de la musique ou même pour s’amuser avec les enfants, chacun trouvera son compte dans les ressources numériques de BAnQ.

Chronique n°75 par Nicole Esterolle : L’inepte art-contemporain en 92 mots (Billet d’humeur)

C’est simple dans le principe. Je trouve ça assez génial comme idée… Mais, reste la réalisation qui me semble complexe, ne serait-ce que techniquement. Actuellement une version de simulation du calcul de votre cote est déjà en ligne. La réalisation technique de la version intégrale est en cours et toutes les fonctions seront opérationnelles au 1er trimestre 2018.

Art contemporain et coprophagie suggestion de Nicole esterolle (Billet d’humeur)

Ces Zartiss spécialisés en coprophagie y vont à fond si j’ose dire, prédisposés qu’ils sont par leur goût immodéré et insatiable pour les Vespasiennes les chiottes les étrons et autres menstrues. Le tout livré en vrac tout autant qu’en boite ou en flacon millésimé, en « pour-de-vrai », en performance-live, sous vide ou bien gonflable, en photos, films ou vidéos, à emporter ou à consommer sur place. Toute manifestinfection de l’A.C qui se respecte ne saurait faire l’impasse sur cette dimension scatologique.

La Belle Vie Numérique – 30 artistes de Rembrandt à Xavier Veilhan / Fondation Groupe EDF (FR)

A travers un parcours sensible, rassemblant les travaux d’une trentaine d’artistes aussi bien reconnus qu’émergeants comme Aram Bartholl, Lee Lee Nam, Lyes Hammadouche, Matteo Nasini, Amalia Ulman, Winshluss, Xavier Veillan, Julien Levesque, Encoreunestp, cette exposition peut surprendre car elle se détache volontairement de l’image technologique ou des clichés technoïdes que le mot «numérique» fait surgir dans l’imaginaire collectif.

Mark Puchala et Maxwell Hyett / Galerie Youn (CA)

Comme l ‘explique Juno Youn, propriétaire de la Galerie Youn, « J ‘aime travailler avec Mark Puchala , qui a pris part à plusieurs de nos expositions collectives, parce qu’il brouille les frontières entre la peinture et le dessin tout en créant des liens ironiques entre des hémisphères symboliques disparates.

Rahul Mitra – You See Everything Around Me, Except M / Galerie Art&Craft (FR)

L’identité personnelle est-elle un concept abstrait ? S’agit-il de règles et de hiérarchies disponibles en fonction de notre fondement social ? Ou est-ce seulement un consensus social partagé que nous refu – sons d’accepter ? L’individu est-il une forme unique socialement éteinte ? Nous sommes maintenant dans la démarche de développer des identités nouvelles fondées sur les attributs que nous nous accordons – parfois bénéfiques, souvent nuisibles.

De la vie sexuelle du blaireau duchampolâtre par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

L’image ci-dessous fait partie de ces références ou repères visuels historiques, qui structurent la pensée artistique de la secte des blaireaux duchampistes radicaux. C’est une image éminemment symbolique , où l’on voit le sexe et l’intellect pur associès dans un jeu très « art contemporain »

Peter Kogler – installation visuelle et sonore (son de Franz Pomassl) / Galerie Mitterrand (FR)

La Galerie Mitterrand est heureuse d’annoncer une nouvelle exposition personnelle de Peter Kogler. A cette occasion, l’artiste autrichien présentera une installation visuelle et sonore (son de Franz Pomassl) ainsi qu’un ensemble de collages récents.

Lettre de Camille Claudel à Auguste Rodin : « Il y a toujours quelque chose d’absent qui me tourmente. » / deslettres.fr

Je suis bien fâchée d’apprendre que vous êtes encore malade. Je suis sûre que vous avez encore fait des excès de nourriture dans vos maudits dîners, avec le maudit monde que je déteste, qui vous prend votre santé et qui ne vous rend rien. Mais je ne veux rien dire car je sais que je suis impuissante à vous préserver du mal que je vois.

8ème BIENNALE DES ARTS PLASTIQUES DE BESANÇON – JEAN-PIERRE SERGENT (FR)

Qu’est-il advenu dans l’histoire du monde pour que notre surpuissance intellectuelle et technologique détruise tout…? Fasse tabula rasa de nos émotions amoureuses, de la poésie, des plantes, des animaux, de notre spiritualité, des esprits et des Dieux ? Est-ce que les esprits Kamis des japonais survivront au progrès ?

La FIAC en diagonale par Philippe Godin / Libération (FR)

. Lázaro Saavedra « Carlos Marx » 2013 Résine acrylique et fibre de verre 60 x 40 x 45 cm Edition 2/3 + 1 E.A Courtesy GP & N Vallois, Paris Crédit photo… Lire la suite

Aude de Kerros : «The Square va plus loin que le scandale» (entretien avec Le Figaro)

INTERVIEW – L’artiste et essayiste, très critique de l’art contemporain, s’est laissée séduire par le film de Ruben Östlund. Parce qu’il démonte les mécanismes de communication du milieu. Sans caricature, selon elle. «Le sujet du film est l’éternel dilemme entre utopie et réalité», juge-t-elle…

  • Artension (FR)

  • DADA (FR)

  • Dossier de l’art (FR)

  • Artpassions (CH)

  • TRAKT Magazine brut, africain et singulier (FR)

  • L’Objet d’Art – Hors-série (FR)

  • L’Objet d’Art (FR)

  • Artension Hors-série (FR)

  • Mousse (IT)

  • Nicole Esterolle (FR)

  • 5 au 8 avril 2018

  • 20 au 24 octobre 2016

    8e AVENUE - Salon d’Art Contemporain et d’Art urbain