De la fonction transcendantoire du tabouret dans l’art du contemporain par Nicolle Esterolle

Le tabouret, comme le parpaing, la brique, le boulet de charbon, le barreau de chaise ou le petit bout de bois dans les oneilles, est un objet récurrent dans la liturgie célébratoire de l’art du contemporain.

Les lauréats du concours de Critique d’Artension 2016 sont :

Le peintre contemporain français Alione se réclame du pressionnisme : mouvement de graffitis sur toile né aux Etats Unis, dont l’un des chefs de file les plus célèbre est Jean-Michel Basquiat. Alione n’en est pas à sa première participation à la Mac Paris. Lors de sa première sélection en 2009, il présente un travail en art brut. Depuis trois ans, Alione travaille exclusivement sur une nouvelle série de peintures intitulée Lofts.

Belly le ventre un livre de Paul Ardenne – Editions La Muette – Le Bord de l’eau – Bruxelles

La particularité de Belly le Ventre, comme l’indique son nom, est d’être un ventre. Un individu gargantuesque, gros mangeur et bon vivant ? Oui. Mais un ventre surtout. Un estomac. Un système digestif. Des boyaux. Une panse. Belly le Ventre a comme quiconque une vie – une compagne, des amis, un travail…

LA NUIT BLANCHE 2017 AU MUSÉE Mc CORD – ROBES ET YÉYÉ POUR CÉLÉBRER EXPO 67 (CA)

En cette période de célébrations du 375 e anniversaire de Montréal et des cinquante ans d ’ Expo 67, et à quelques jours de l ’ ouverture de l ’ exposition Mode Expo 67 , le programme de la Nuit blanche au McCord , intitulé « Robes et yéyé » , plongera les participant s dans l ’ ambiance de cette période de grande effervescence! Ainsi seront – ils invités à tester leurs talents en design grâce à un concours de mode tandis que le groupe Les Requins – un quintet formé pour l’occasion – leur mettra le rythme au corps avec sa musique déjantée puisant dans le répertoire coloré de l’époque.

Dr. Merlin de Large – (Marquis Zed de Baby-Excalibur) / Le Carré Sainte-Anne Montpellier (FR)

Mêlant références historiques, légendaires et de science-fiction, l’artiste allemand confronte depuis une quinzaine d’années différents personnages à divers mode d’expression comme le cinéma, l’opéra, la vidéo ou encore la performance. Ses tableaux aux formes et couleurs expressionnistes révèlent des coups de pinceaux francs et des écritures spontanées sur fond noir, complétés d’objets fixés à la glu…

Timothy ARCHER – DIDASCALIES / GALERIE CLAIRE CORCIA (FR)

Il s’agit de sa 1ère exposition personnelle à la Galerie Claire Corcia. Il y déploie l’énergie d’une palette tonitruante au coeur de toiles puissantes, où le totem, l’animal et le mythe se côtoient pour constituer une fable remplie de trophées, rythmée par des jeux de courbes et contre-courbes endiablées en synchronie avec la couleur.

L’esprit français Contre-cultures, 1969-1989 / La maison rouge (FR)

De la Figuration Narrative à la violence graphique de Bazooka, des éditions Champ Libre à la création des radios libres, de Hara-Kiri à Bérurier Noir, cette exposition rend compte d’un « esprit français » critique, irrévérencieux et contestataire, en proposant une multitude de filiations et d’affinités.

La Bande Vidéo présente du 18 février au 19 mars 2017, New Millennium Workout Routine de YALOO dans le cadre de Manif d’art 8 – La biennale de Québec (CA)

La vidéo New Millennium Workout Routine s’inspire d’un programme d’exercices conçu en 1999 par le gouvernement sud-coréen qui devait « assurer la santé de la nation pour le prochain millénaire ».

Les principes qui organisent une vision / Le plasticien Mehryl Levisse, fait la Une Du Monde Arts (FR)

Bestiaire rime avec best year pour le plasticien Mehryl Levisse. 2017 s’annonce comme sa meilleure année, avec un carnet de commandes qui ne cesse de se remplir, et le sentiment qu’il est en train de se faire un nom. Né à ­Charleville-Mézières, l’artiste trentenaire a la moustache fine et un corps de danseur.

Ruth Wolf-Rehfeldt – Schrift Stücke / IMMANENCE Artist-run space (FR)

L’œuvre libertaire de Ruth Wolf-Rehfeldt, née en 1932 à Wurzen (Allemagne), Nous vous proposons de découvrir ce travail encore méconnu en France. Après avoir suivi des études de 1947 à 1950, dans le domaine de l’industrie, Ruth Wolf-Rehfeldt emménage à Berlin où elle intègre la Faculté des travailleurs et paysans (Arbeiter-und-Bauern-Fakultät), elle étudiera par la suite la philosophie. En 1954, elle rencontre Robert Rehfeldt qu’elle épousa l’année suivante. Robert Rehfeldt a introduit le mail art en RDA, ils vont devenir ainsi la plaque tournante d’un art dissident en Allemagne de l’Est. Au début des années 1970, Ruth Wolf-Rehfeldt commence à écrire des poèmes, dessinant et réalisant en parallèle des collages.

Quand les élites s’amusent entre elles Par Nicolle esterolle (critique)

Je vous ai déjà présenté ce tableau d’un cochon « peint à la bite » d’Arnaud Labelle Rojoux, professeur de rigolade graveleuse ( voir image jointe) à l’Ecole des Beaux-Arts Villa Arson de Nice. Je vous redonne aujourd’hui le lien qui vous permettra de voir, du même Labelle Rojoux, le gag qu’il a réalisé le 30 mais 96, lors de l’émission de minuit de Laure Adler sur France Culture, au cours duquel il a coupé la cravate de JJ Lebel, et versé un arrosoir d’eau sur Laure Adler avant de poser sa tête sur sa poitrine pour y écouter ses battements de cœur…

Frédéric Bazille (1841-1870) – La jeunesse de l’impressionnisme / Musée d’Orsay (FR)

Comment regarder l’œuvre de Frédéric Bazille, mort au combat en 1870 lors de la guerre franco-prussienne alors qu’il n’était âgé que de 28 ans ? Si ses premières toiles sont clairement celles d’un peintre en devenir, influencé par le réalisme ou son ami Monet, l’artiste a néanmoins achevé de nombreux chefs-d’œuvre, dans lesquels s’affirme progressivement son génie singulier.

Stupid art unlimited – De la sur-intellectualisation de l’inepte Par Nicole Esterolle (Critique)

Ce monde (et de l’art plus spécialement) est décidément de plus en plus idiot. Et le journal Le Monde également, qui vient de consacrer 4 pages de son supplément dominical à l’artiste Poincheval. Ce performeur postural français très en vogue dans les réseaux institutionnels a passé 15 jours à l’intérieur d’un ours au Musée de la Chasse et de la nature, le même temps dans un trou creusé devant l’Hôtel de Ville de Tours et une semaine sur une petite plate-forme à côté des aiguilles de l’horloge de la gare de Lyon.

Olivier Moriette – LA NATURE AU CARRE / Galerie Gilbert Dufois (FR)

Pour sa troisième collaboration avec la galerie Gilbert Dufois, Olivier Moriette présente pour la première fois au public Nature au carré. Cette dernière production de peinture à l’huile et d’estampe prolonge ses recherches formelles sur le paysage, sa retranscription et sa recomposition.

Exposition Cinéma ! jusqu’au 15 avril / Ma Galerie, Espace d’échanges et de rencontres pour collectionneurs (FR)

Depuis une vingtaine d’années, de nombreuses études ont été publiées pour commenter ce que le cinéma devait aux autres arts et ce qu’il leur avait apporté en retour. Cette réflexion comparative commença en fait dès l’invention du cinéma.

Dominique GILBERT – Une ombre au tableau / Les éditions du littéraire

Chevaliers de la mort, héritiers ennemis, jeune homme maigre, moine gras, Sire et Signora liés par des chaînes de fer, tableau voyageur du temps, jeune femme à frange rencontrée à cause de votre dentiste, qui est sculpteur, dans une salle des ventes où vous vous prenez pour Cary Grant, tels sont les conspirateurs de votre destinée. Vous en personne.

Maria TYL – Mai-68 : Révolution symbolique ou inertie institutionnelle ? / Les Éditions du Littéraire

C’est désormais chose faite : Maria Tyl dresse dans cet essai un panorama général de l’École avec comme point nodal les évènements de Mai-68. Elle choisit d’explorer ce moment historique en posant les bonnes questions : cette révolution étudiante qui impose des ateliers populaires dans une institution canonique est-elle de l’ordre de la révolution symbolique rendue intelligible par Pierrre Bourdieu dans son « Manet » ?

Le Musée McCord s’inscrit dans le projet international Inside Out et dévoile, du 31 janvier au 26 février 2017, vingt et un portraits de Montréalais visionnaires photographiés par Cindy Boyce (CA)

Dans le cadre de l’exposition Notman, photographe visionnaire,le Musée McCord dévoile,du 31 janvier au 26 février 2017, vingt et un portraits de Montréalais visionnaires photographiés par Cindy Boyce , qui a chaleureusement accueilli l’idée de tirer le portrait de ces personnalités . Cette initiative s’inscrit dans le projet international Inside Out,créé en 2011 par le célèbre artiste de rue JR.

  • Palais (FR)

  • DADA (FR)

  • Artension (FR)

  • Art Passions (CH)

  • L’Objet d’Art Hors-série (FR)

  • Dossier de l’art (FR)

  • L’Estampille / L’Objet d’Art (FR)

  • Artension Hors-série (FR)

  • Mousse (IT)

  • Dominique Gilbert – Les Éditions du Littéraire (FR)

  • Nicole Esterolle – La bouffonnerie de l’art contemporain (fr)

  • François Xavier – Les Éditions du Littéraire (FR)

  • 30 mars au 2 avril 2017

  • 20 au 24 octobre 2016

    8e AVENUE - Salon d’Art Contemporain et d’Art urbain