Archives de Catégorie: vernissage

La beauté, un geste politique avec Annie Le Brun / Suggestion Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Annie Le Brun, écrivain, poète, commissaire d’exposition, décrit « l’enlaidissement du monde » qui frappe selon elle notre société depuis l’avènement conjoint du capitalisme financier et d’un art contemporain obsédé par l’argent et affranchi de toute considération esthétique.

Paul Jolicoeur – AFRIKA JOTAAY / IRISIUM (CA)

Après avoir été accueillies chaleureusement, entre autres, à Saint-Louis, Dakar, Carpentras, Venise, Paris, Toronto et Montréal, les œuvres du photographe de rue Paul Jolicoeur occuperont les murs d’IRISIUM du 21 juin au 22 juillet 2018. AFRIKA JOTAAY propose une série de photographies prises sur une période de sept ans à Guet Ndar, un modeste quartier de pêcheurs et à l’Île Saint-Louis au nord du Sénégal sur le continent africain.

10th Berlin Biennale – Berlin Art Week / Platz der Luftbrücke (DE)

This Saturday kicks off Berlin’s art summer with the opening of the 10th Berlin Biennale. This fall, Berlin will once again focus on contemporary art when Berlin Art Week will take place from 26–30 September 2018.

Chronique n° 78 de Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Vous avez dans cette video, une pure excrétion de l’appareil pédagogico-bureaucratico-financier français dédié à l’art dit contemporain…Vous pourrez y écouter un exemplaire enfumage humanitairo-récupérateur…Une terrifiante bouillasse idéologique dont le mode et la posture d’énonciation rappellent étrangement ceux des théocrates les plus radicalisés… On voit dans ce babillage ridicule que l’opportunisme grossier, l’impudence, la stupidité de fond, la morbidité, la démagogie, le cynisme sont de plus en plus qualifiants dans ce champ de ruines laissé par 40 ans de Ministère post-languien.

Art contemporain et auto-cannibalisme par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Dans un musée huppé de la ville, un artiste vient de faire une performance qui consiste, comme vous le voyez sur la photo, à prélever un bout de chair dans le dos de deux personnes, à le faire frire et à leur faire manger …sous les applaudissements de l’intelligentia friquée lettonnienne…Dépassés les boudins de sang humain du fameux et exquis Journiac qui a une salle dédiée à sa mémoire à l’école des Beaux-arts de Nancy….

Santiago YDAÑEZ – Confidences / Acentmètresducentredumonde (FR)

“Les visages m’attirent et aussi les masques. Je travaille presque toujours sur des sentiments très essentiels que peuvent partager un animal et un être humain. Au niveau viscéral nous sommes identiques. Je cherche une sorte de sentiment d’absence presque mystique, proche de la sublimité romantique quoique marqué par une plus grande agressivité.

PAUL ABRAHAM & PAUL BRUNET- CUT-UP / MAISON DE LA CULTURE DE ROSEMONT-LA PETITE PATRIE (CA)

Le duo des peintres irrévérencieux, Paul Abraham et Paul Brunet, est de retour avec l’exposition Cut-up à la Maison de la culture Rosemont – La Petite-Patrie. Depuis maintenant trois ans, cette collaboration entre eux va de soi. Étant tous les deux des artistes dont la pratique en peinture articule et défend une réflexion, rare au Québec, sur l’apport de la bande dessinée à l’art contemporain.

Harold Feinstein – Gracieusement vôtre / Galerie Thierry Bigaignon (FR)

Harold Feinstein est un photographe et professeur américain, né à Coney Island en 1931, et décédé en juin 2015, à Merrimac, près de Boston, où il résidait aux côtés de son épouse, Judith Thompson.

Sergio Moscona – El Salvador / GALERIE CLAIRE CORCIA (FR)

« A 34 ans, ce prodige argentin apparait comme une des figures montantes de l’art contemporain mondial. Nourri au génie de Picasso, il tisse une épopée humaine, brutale et raffinée, tragicomique et monumentale » tiré de l’article Inhumaine comédie écrit par Marion KLING dans Artension n° 120, 2013.

Alain LE BOUCHER – Luchrone / Galerie Lélia Mordoch (FR)

Auteur d’harmonies silencieuses, Alain Le Boucher sculpte la lumière grâce à des partitions dont les instruments sont des lampes. Les ampoules à incandescence des débuts sont remplacées par des leds qui ignorent l’obsolescence et permettent à ses œuvres de vivre indéfiniment. A la forme de ses sculptures se superposent les mouvements de la lumière selon des rythmes créés avec les logiciels qu’il développe lui-même.

Lettre de démission de Rémy Aron de la présidence de la Maison des Artistes (FR)

J’ai cru que l’action pouvait aider à faire bouger le cheminement chaotique de nos arts en tentant de rassembler les forces représentatives des artistes pour agir et promouvoir une nouvelle politique culturelle, basée sur la liberté et la diversité bienveillante.

Aux assassins de l’art, la nation reconnaissante par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Ainsi Fabrice Hyber, le fameux inventeur du savon de 22 tonnes, du mètre cube de beauté, du ballon de football cubique et de la balançoire à double godemichés, figure emblématique du non-art conceptualo-postural institutionnel, du terrorisme intello-mondain, de la rigolade même pas drôle, vient-il d’être élu à l’Académie de Beaux-Arts …

Le trio Bustamante – Garouste – Hyber à l’Académie des Beaux-Arts… ou l’histoire d’un scabreux compagnonnage Par Nicole Esterolle (Billet D’humeur)

Et en même temps, je comprends mieux ma réticence intuitive à aimer cette peinture que je n’ai jamais trouvée bien saine ni pour l’oeil, ni pour le cerveau, mais ressentie plutôt comme arthérapeutique, comme prescription du symptôme, comme un gros lâcher de pathos peu soigné dans l’usage du pinceau sur la toile…

François Pinault à l’Académie des Beaux Arts ! Par Aude de Kerros (Billet d’humeur)

Quand François Pinault s’occupe des très rares artistes français admis dans sa collection, il songe d’abord à mettre à contribution les institutions, les fait prendre en charge par FRACS, ministère, et maintenant l’Académie…

14ème édition de la Nuit européenne des musées, Samedi 19 mai 2018 (FR)

Le samedi 19 mai prochain , vi sites commentées et éclairées, parcours ludiques, ateliers, projections, dégustations, spectacles vivant, animations exceptionnelles donneront à vivre à un large public une expérience du musée à la fois conviviale et originale !

Exposition de la critique d’art John Pohl – Miracles Wait until the End. … Ah oui? / Galerie Mile End (CA)

 » Je me suis basé sur mes sept années d’expérience comme critique d’art à la Gazette de Montréal pour relater comment une exposition d’un groupe d’artistes peut présenter des œuvres qui communiquent entre elles tout en permettant à chaque artiste de briller par lui-même « , dit John.

Kent Monkman – La Belle et la Bête / CENTRE CULTUREL CANADIEN (FR)

L’exposition est le fruit d’une rencontre entre Kent Monkman, artiste de Toronto né au Manitoba, autochtone d’origine Cri, voix singulière et puissante de l’art canadien, et le musée des Confluences de Lyon. L’artiste a prélevé, des collections du musée, dix œuvres et artefacts représentatifs d’objets et d’animaux désormais dépossédés des pouvoirs que leur attribuent les cultures autochtones.

Renée Chevalier – Journal alternatif II, ou les cahiers d’Ishtar / Maison de la culture de Pointe-aux-Trembles (CA)

La maison de la culture de Pointe-aux-Trembles présente une exposition solo du travail récent de l’artiste Renée Chevalier du 7 avril au 3 juin 2018. Vernissage : samedi 7 avril de 14 à 18 h.

  • Artension (FR)

  • Dossier de l’art (FR)

  • DADA (FR)

  • Artpassions (CH)

  • TRAKT Magazine brut, africain et singulier (FR)

  • L’Objet d’Art (FR)

  • Artpassions – Hors-série (CH)

  • Artension Hors-série (FR)

  • L’Objet d’Art – Hors-série (FR)

  • Nicole Esterolle (FR)

  • 5 au 8 avril 2018

  • 20 au 24 octobre 2016

    8e AVENUE - Salon d’Art Contemporain et d’Art urbain