Incendie de Notre-Dame : le pire est peut-être à venir… Par Christine Sourgins (billet d’humeur)

Mais faire pleurer Margot sur « la faute à pas de chance », c’est indigne. Quoi, un tel patrimoine qui a résisté aux révolutionnaires, aux communards, aux nazis, aurait été détruit par un mégot, où tout autre geste aussi idiot qu’évitable ? Les fautes ne sont peut-être pas à imputer aux entreprises qui menaient le chantier. Les causes de ce gâchis sont en amont. Nombre de spécialistes dénoncent le laxisme des prescriptions pour les travaux sur les monuments historiques. Continuer de lire Incendie de Notre-Dame : le pire est peut-être à venir… Par Christine Sourgins (billet d’humeur)

Ne boudons pas la contribution des oligarques Pinault et Arnaud, pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Ne faisons pas la fine bouche sur les 300 millions d’euros qu’ils vont donner pour la reconstruction de Notre –Dame de Paris, sous prétexte qu’ils peuvent être défiscalisés à 60 % (soit autant d’argent public), ou sous prétexte que Pïnault aurait bénéficié par ailleurs de 2,5 milliards d’euros d’avantage ou d’évasion fiscale … Continuer de lire Ne boudons pas la contribution des oligarques Pinault et Arnaud, pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Travail de dessin de Cédric Torne / N°5 GALERIE (FR)

Une fois de plus, N5 Galerie et Le lieu multiple montpellier s’associent pour proposer leurs deux lieux en synergie autour du travail de Cédric Torne. Après avoir étudié le design d’espace, architecture et arts plastiques, Cédric Torne mêle aujourd’hui pratique personnelle du dessin, enseignement et exploration du champ scénique, en collectif d’artistes. Continuer de lire Travail de dessin de Cédric Torne / N°5 GALERIE (FR)

Itvan Kebadian – Paysages / Galerie Dominique Fiat (FR)

Itvan Kebadian est né à Paris en 1985 d’un père arménien, réalisateur de films et d’une mère technicienne de cinéma, il est le deuxième d’une famille recomposée de 4 enfants. Comme son grand-père apatride, il n’a jamais aimé se fixer, et comme lui, multiplie les déménagements en cultivant l’idée de nomadisme. Continuer de lire Itvan Kebadian – Paysages / Galerie Dominique Fiat (FR)

Chronique n° 80 de Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Ils sont installés dans la cour de la Bibliothèque Nationale et financé par le Ministère de la Culture… Lequel Ministère devrait être supprimé, car s’il n’existait pas, personne n’aurait financé ces deux grotesqueries , comme des milliers d’autres du même type de modernité, qui parsèment le dispositif public dédié à l’art dit contemporain. Nous sommes ici dans un au-delà de la laideur, dans une méta-laideur signe de distinction de classe, qui pose moins un problème d’ordre esthétique, que moral, politique et surtout juridique… Continuer de lire Chronique n° 80 de Nicole Esterolle (billet d’humeur)

CONFÉRENCE DE JEAN-PIERRE SERGENT LE 28 AVRIL À 17h (FR)

Lors de sa conférence ouverte au public, l’artiste évoquera les sujets suivants : – Une brève histoire de son parcours artistique, de sa ferme à Charquemont, dans le Haut-Doubs, où il élevait des chevaux américains, à ses années de travail au Canada (Montréal 1991-1993), puis à New York (1993-2003), avant son retour en France, à Besançon, en 2004. Continuer de lire CONFÉRENCE DE JEAN-PIERRE SERGENT LE 28 AVRIL À 17h (FR)

Frédéric Deprun – La brise magnétique / Galerie Gilbert Dufois (FR)

Frédéric Deprun est né à Versailles en 1968. Après des études à l’école nationale supérieure des beaux-arts de Lyon, il s’installe définitivement à Lyon et se consacre sans concession à la peinture depuis 1992. Il produit des peintures aux couleurs vives qui nous renvoient à une réalité faussement innocente. Elles s’inspirent des figurines emblématiques de nos jeux d’enfant, pompiers, soldats de plombs et poupées trônent au milieu des toiles. Continuer de lire Frédéric Deprun – La brise magnétique / Galerie Gilbert Dufois (FR)

Joseph Staline, curator des arts – Avant-Propos Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

A cette différence près qu’avec le réalisme socialiste les peintres arrivaient à passer un peu de poésie en message « subliminal », alors qu’avec notre actuel buréno-duchampisme officiel, toute dimension sensible et poétique est absolument éradiquée… Continuer de lire Joseph Staline, curator des arts – Avant-Propos Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

PHANTOM – Lorraine Simms / Galerie Deux Poissons (CA)

Galerie Deux Poissons est heureuse de présenter sa première collaboration avec l’artiste montréalaise Lorraine Simms. Professeure en art et artiste professionnelle, Simms a présenté son travail dans plusieurs des plus prestigieux lieux d’expositions de la métropole, ainsi qu’au Québec, au Canada et à l’international. Réputée pour son approche habile et poignante du dessin et de la peinture figurative, sa pratique incorpore depuis peu un volet sculptural. Continuer de lire PHANTOM – Lorraine Simms / Galerie Deux Poissons (CA)

Il veut emballer l’Arc de Triomphe Par Valérie Duponchelle / Avant-propos Nicole Esterolle (billet d’humeur)

On avait d’abord pensé à un « poisson d’avril », à un gros fake, à une hallucination printanière…Mais non, le projet est bien réel, tout comme le sont les personnes de Mme la Maire Hidalgo et Mr l’adjoint aux affres culturelles Christophe Girard… Continuer de lire Il veut emballer l’Arc de Triomphe Par Valérie Duponchelle / Avant-propos Nicole Esterolle (billet d’humeur)

La pissoire de Duchamp est-elle ou non l’œuvre de celui-ci ! Avant-propos Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Coup de tonnerre dans PAF (Paysage artistique Français ) en 2014 : la fameuse pissoire ne serait donc pas de Marcel Duchamp, mais de son excellente et très foutraque copine la baronne Elsa von Freytag-Loringhoven, qui aurait fait aussi l’œuvre intitulée « Dieu »(première image jointe) avant de se suicider quelques années après. Importante nouvelle en effet, car avec cette petite d’imposture… Continuer de lire La pissoire de Duchamp est-elle ou non l’œuvre de celui-ci ! Avant-propos Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

RAOUL DUFY AU HAVRE / Musée d’art moderne André Malraux (FR)

Raoul Dufy naît au Havre en 1877, il s’y forme et y fait ses premiers pas d’artiste. Tout au long de sa vie, il reste profondément attaché à cette ville et puise dans ce paysage maritime le sujet de nombreuses œuvres. Plus que tout autre motif, Le Havre incarne les recherches successives de Dufy dans le domaine de la lumière et de la couleur : de ses premières œuvres impressionnistes, jusqu’à l’ultime série des « Cargos noirs » en passant par le réalisme, le fauvisme, le cézannisme, et ce qu’on pourrait nommer sa « période bleue » de l’entre-deux-guerres. Toute sa vie, Le Havre demeure son point d’ancrage, sa ville idéale, un paysage mental lui offrant ses motifs favoris. Continuer de lire RAOUL DUFY AU HAVRE / Musée d’art moderne André Malraux (FR)

Pierre Weiss – TELSTAR / Galerie Valeria Cetraro (fr)

Une question surgit : « est-ce un trait ou une ligne, et quelle est la différence au fait ? ». Une ligne peut être courbe, accompagner un geste, tracer les contours d’un imaginaire. Le trait, quant à lui, est toujours tiré ; c’est un terme d’attelage. On tire un trait, sur le passé, dit-on souvent. Continuer de lire Pierre Weiss – TELSTAR / Galerie Valeria Cetraro (fr)

Neuvième édition de Circulation(s), festival de la jeune photographie européenne organisé par l’association Fetart au CENTQUATRE-PARIS du 20 avril au 30 juin 2019

Ce festival a pour vocation de faire émerger les talents de la jeune photographie européenne et de faire découvrir au public la création artistique contemporaine.
Il présente une exposition d’une quarantaine de photographes européens ainsi que de nombreuses autres manifestations.
Pour la première fois cette année la direction artistique a été confiée au collectif The Red Eye (Audrey Hoareau et François Cheval).
Continuer de lire Neuvième édition de Circulation(s), festival de la jeune photographie européenne organisé par l’association Fetart au CENTQUATRE-PARIS du 20 avril au 30 juin 2019