Archives de Catégorie: vernissage

L’artiste scientifique Etienne Saint-AMant s’expose – Quand les mathématiques deviennent matière et pigment / Centre culturel Yvonne L. Bombardier (CA)

Initier le public à la créativité en dualité : celle de l’écriture d’un système mathématique complet et complexe tout en créant simultanément une œuvre d’art visuel qui s’exprime et prend vie. Voilà la mission que s’est donné e l’artiste scientifique Etienne Saint – Amant. Maître en Sciences, ses techniques de création reposent tant sur des piliers scientifiques avant – gardistes que sur les principes fondamentaux des compositions classiques.

Dr. Merlin de Large – (Marquis Zed de Baby-Excalibur) / Le Carré Sainte-Anne Montpellier (FR)

Mêlant références historiques, légendaires et de science-fiction, l’artiste allemand confronte depuis une quinzaine d’années différents personnages à divers mode d’expression comme le cinéma, l’opéra, la vidéo ou encore la performance. Ses tableaux aux formes et couleurs expressionnistes révèlent des coups de pinceaux francs et des écritures spontanées sur fond noir, complétés d’objets fixés à la glu…

Timothy ARCHER – DIDASCALIES / GALERIE CLAIRE CORCIA (FR)

Il s’agit de sa 1ère exposition personnelle à la Galerie Claire Corcia. Il y déploie l’énergie d’une palette tonitruante au coeur de toiles puissantes, où le totem, l’animal et le mythe se côtoient pour constituer une fable remplie de trophées, rythmée par des jeux de courbes et contre-courbes endiablées en synchronie avec la couleur.

L’esprit français Contre-cultures, 1969-1989 / La maison rouge (FR)

De la Figuration Narrative à la violence graphique de Bazooka, des éditions Champ Libre à la création des radios libres, de Hara-Kiri à Bérurier Noir, cette exposition rend compte d’un « esprit français » critique, irrévérencieux et contestataire, en proposant une multitude de filiations et d’affinités.

La Bande Vidéo présente du 18 février au 19 mars 2017, New Millennium Workout Routine de YALOO dans le cadre de Manif d’art 8 – La biennale de Québec (CA)

La vidéo New Millennium Workout Routine s’inspire d’un programme d’exercices conçu en 1999 par le gouvernement sud-coréen qui devait « assurer la santé de la nation pour le prochain millénaire ».

Ruth Wolf-Rehfeldt – Schrift Stücke / IMMANENCE Artist-run space (FR)

L’œuvre libertaire de Ruth Wolf-Rehfeldt, née en 1932 à Wurzen (Allemagne), Nous vous proposons de découvrir ce travail encore méconnu en France. Après avoir suivi des études de 1947 à 1950, dans le domaine de l’industrie, Ruth Wolf-Rehfeldt emménage à Berlin où elle intègre la Faculté des travailleurs et paysans (Arbeiter-und-Bauern-Fakultät), elle étudiera par la suite la philosophie. En 1954, elle rencontre Robert Rehfeldt qu’elle épousa l’année suivante. Robert Rehfeldt a introduit le mail art en RDA, ils vont devenir ainsi la plaque tournante d’un art dissident en Allemagne de l’Est. Au début des années 1970, Ruth Wolf-Rehfeldt commence à écrire des poèmes, dessinant et réalisant en parallèle des collages.

J YOUNG – MOMENT / ART PARIS ART FAIR (FR)

Du 30 mars au 2 avril 2017, la Galerie Mo.J signe sa première participation à ART PARIS ART FAIR avec un stand dédié à J Young, dont les œuvres sont mises en regard avec celles de Lee Ufan, Park Seobo; artistes emblématiques de la scène artistique coréenne.

Aurélie Dubois – Voir peut-il rendre fou ? / 24 BEAUBOURG (FR)

« Voir peut-il rendre fou ? » est la première rétrospective d’Aurélie Dubois à Paris. 16 années de création sont ici réunies. Le commissariat de l’exposition est confié à Paul Ardenne, écrivain et historien d’art. L’accent est mis sur le dessin, un étage entier de l’exposition lui est consacré. Photographies et installations complètent ce parcours.

Du 30 mars au 2 avril 2017, la 19e édition d’Art Paris Art Fair accueille quelque 130 galeries d’ art moderne et contemporain au Grand Palais

Du 30 mars au 2 avril 2017, la 19e édition d’Art Paris Art Fair accueille quelque 130 galeries d’ art moderne et contemporain au Grand Palais. Foire généraliste ouverte à toutes les formes d’expression, y compris le design, Art Paris Art Fair offre un aperçu de l’art d’après-guerre à nos jours, tandis que son approche thématique met l’accent sur la découverte : avec un éclairage sur la création artistique issue du continent africain, les expositions monographiques d’artistes avec Solo Show, la création émergente avec le secteur Promesses.

JULIEN BOILY – Paradigme objet / Galerie d’art d’Outremont (CA)

Dans l’exposition Paradigme objet, Julien Boily présente six tableaux, tous réalisés selon une approche figurative traditionnelle de la peinture. Inspirée du genre nature morte, la demi-douzaine d’œuvres picturales plonge le spectateur dans un univers où la surface des objets et leur matérialité nous renvoient le reflet du monde qui nous entoure.

Parisian Laundry est heureuses de présenter PDA Lovers à la galerie Four Six One Nine de Los Angeles, avec les œuvres de David Armstrong Six, Gabriele Beveridge, Chris Coy, Celia Perrin Sidarous et Janet Werner (US)

Cette exposition comprend des œuvres qui contribuent à l’aspect romanesque de l’attachement et du désir. Et pourtant, les artistes choisis soulignent simultanément les points de fracture et d’effondrement des trames narratives mielleuses, par différentes formes de médiation et par l’implémentation des clichés. Parisian Laundry souhaite remercier le Conseil des arts du Canada pour son appui à ce projet. Poème par Adam Gill…

Emmanuel Le Cerf – I keep hell clean for your return / Galerie Escougnou-Cetraro (FR)

Les œuvres d’Emmanuel Le Cerf organisent des circuits de dérivation perceptive mettant en jeu des phénomènes d’ « infra-voyance » : images auto-engendrées à partir de traductions de signaux et de dialogues entre prothèses photo-réceptives, projections invisibles dont la perception dépend de l’activité interprétante de caméras infra-rouge, ondes imperceptibles traduites en images puis en son, lexique d’images-intensité extraites du flux continu de la béatitude virtuelle.

Emilie Bazus, Laurence Kiberlain et Zoé Rumeau – Sans Tête / No Head / Galerie Laure Roynett (FR)

La Galerie Laure Roynette est heureuse de présenter sa prochaine exposition « Sans Tête / No Head » avec Emilie Bazus, Laurence Kiberlain et Zoé Rumeau du 1er au 26 février 2017. « Sans Tête / No Head » a été choisi en référence aux travaux de Douglas Harding, philosophe du XX ème siècle…

Vincent Gicquel – As-tu vraiment besoin d’aller là-bas ? / Galerie Thomas Bernard (FR)

Un programme comico-tragique, une peinture de la dérision, l’oeuvre de Vincent Gicquel est l’oeuvre d’un comique qui laisse apparaître ou deviner tout ce qu’il y a de ridicule et d’horriblement banal dans l’existence humaine. Dans ces tableaux, l’homme devient alors l’unique sujet, l’unique vestige campé au beau milieu d’un monde où tout semble avoir disparu. Il n’y a là ni paysage, ni décor, rien à quoi nous pourrions nous raccrocher.

PUTPUT, Coffee for Oppenheim / Galerie Esther Woerdehoff‏ (FR)

Coffee for Oppenheim est la seule blague suisso-danoise du monde. Et pour qu’il y ait blague, il faut une relation, du voisinage, une hache de guerre à enterrer, deux versions d’une langue originelle dont l’usage, quand c’est l’autre, est si pittoresque. Un nous, un eux, et une clôture à piéger, déplacer, dégrader, pour tester l’élasticité de ce qui nous relie et nous sépare à la fois. Une blague, c’est un tir à la corde. Pour faire une blague, il faut une intimité…

Lorraine Simms – Little Deceptions / Occurrence – Espace d’art et d’essai contemporains (CA)

Les peintures récentes de Lorraine Simms oscillent entre désir et détachement. Dans cette série, l’artiste présente des objets, des produits de masse, se concentrant particulièrement sur la représentation de caricatures hyper stylisées, kitsch, d’animaux. Ces œuvres nous invitent à contempler la Disneyfication de la réalité que matérialisent ces objets éphémères de notre affection.

Le Magazine du Schtroumpf Emergent no 72 par Nicolle Esterolle (Critique)

Je m’appelle Mathilde, j’ai 24 ans, bientôt 25 et je vis à Bordeaux. J’ai décidé d’écrire cet article pour revenir sur mon parcours scolaire et dénoncer les pratiques d’un certain cursus. Après avoir obtenu mon bac, je me suis installée à Bordeaux avec ma meilleure amie en collocation. Je me suis inscrite à la fac d’arts plastiques dans laquelle je suis restée trois ou quatre mois. La fac de Bordeaux 3 est une fac avec très peu de moyens, en sale état, un peu à l’abandon…

VALÉRIE KOLAKIS et JEAN-FRANÇOIS LAUDA / Galerie Antoine Ertaskiran (CA)

La Galerie Antoine Ertaskiran est fière d’amorcer une nouvelle collaboration avec deux artistes montréalais, Valérie Kolakis et Jean-François Lauda, qui présenteront leur production récente dans la salle principale de la galerie. Dans la seconde salle d’exposition, la Galerie Antoine Ertaskiran présentera le projet Less is more or… d’Aude Moreau, récente lauréate du Prix Louis-Comtois.

  • Palais (FR)

  • DADA (FR)

  • Artension (FR)

  • L’Objet d’Art Hors-série (FR)

  • Art Passions (CH)

  • Dossier de l’art (FR)

  • L’Estampille / L’Objet d’Art (FR)

  • Artension Hors-série (FR)

  • Mousse (IT)

  • Aude de KERROS (FR)

  • Nicole Esterolle (FR)

  • 20 au 24 octobre 2016

    8e AVENUE - Salon d’Art Contemporain et d’Art urbain

  • 7 au 9 Octobre 2016

  • 12 au 26 mars 2015

  • 30 mars au 2 avril 2017

  • 23 au 26 mars 2017

  • 20 au 24 octobre 2016