Archives de Catégorie: réflexion

Une autre petite friandise Par Nicole Esterolle (critique)

Elles sont l’emblème de l’exception culturelle française dont on se gausse dans le monde entier. Personne, ni a droite, ni au centre, ni à gauche n’ose remettre en question leur utilité malgré leur ineptie patente et leur absence flagrante de public, hormis celui des maigres réseaux de petits post-diplômés des BA, opportunistes artcontemporainolâtres locaux. (et surtout pas à gauche, puisqu’elles sont de senestre origine, et bénéficient encore du soutien de la bien pensance gaucho-buréno-duchampiste des Inrocks, de Libé et du Monde.)

« L’art est en train de disparaître » dit la galeriste franco-internationale Farideh Cadot dans cet entretien qui vient de paraître dans le « Journal des Arts » Suggestion de Nicole Esterolle

« L’art est en train de disparaître » dit la galeriste franco-internationale Farideh Cadot dans cet entretien qui vient de paraître dans le « Journal des Arts ».

Berlin Art Week du 13 au 17 septembre 2017 (DE)

2017 is a year of art highlights: whether the Venice Biennale, documenta in Athens and Kassel or Skulptur Projekte Münster, the art world is up on its feet and we would like to invite you to be part of yet another highlight in Berlin from 13–17 September, the sixth Berlin Art Week. Those already familiar with Berlin Art Week will have noticed the change in colour: this year, the dot in our design is purple.

Être artiste aujourd’hui, c’est devoir affronter l’attrait et le dégoût de l’art facile / Deslettres.fr

Cette opération terroriste s’appelle généralement le réalisme. Aussi, quand vous déclarez (dans un entretien avec Godard) : « J’éprouve le besoin d’exprimer la réalité dans des termes qui ne soient pas tout à fait réalistes », vous témoignez d’un sentiment juste du sens : vous ne l’imposez pas, mais vous ne l’abolissez pas.

NANCY HILL – Territoire indus / Centre d’exposition Art-image de la Maison de la culture de Gatineau (CA)

L’artiste photographe Nancy Hill présentera pour la première fois son projet Territoire indus, du 14 juillet au 26 août, au Centre d’exposition Art-image de la Maison de la culture de Gatineau. Le public est invité au vernissage qui aura lieu le 14 juillet prochain de 18 h à 20 h en présence de l’artiste.

Sauvons les FRAC ! Par Nicole Esterolle (critique)

Son ex-excellence, Bernard de Faubournet de Montferrant,(ex-ambassadeur de France en Allemagne), président de « Platform », association des directeurs de FRAC, lance un cri d’alarme : « Il nous faut en urgence du sang neuf, car nous allons tous crever de dégénérescence consanguine après quarante ans d’enfermement sous perfusion étatique !… Au secours ! nous sommes asphyxiés sous des montagnes de choses improbables, inregardables, exécrables, inaccrochables, invendables, inaliénables, inrecyclables…

Exposition personnelle – Hom Nguyen / Le Carmel Musée à Tarbes (FR)

Né en 1972, Hom Nguyen est un enfant né d’une famille vietnamienne venue en France dans les années 1960. Menant une carrière artistique riche et variée, Hom Nguyen attache à la représentation de la figure humaine une place prépondérante dans son oeuvre.

FERNAND LÉGER ET SES AMIS / Musée national Fernand Léger (FR)

Indépendant d’esprit et de création, Fernand Léger (1881-1955) vit à l’écoute de son temps : tout au long de son parcours artistique, il établit des relation s avec ses contemporains manifestant une profonde curiosité pour le travail des peintres, sculpteurs, poètes ou architectes qui l’entourent.

SE SOUVENIR DE LA LUMIÈRE – Joana Hadjithomas et Khalil Joreige / Musée national Pablo Picasso (FR)

L’exposition présentée à Vallauris s’inscrit dans l a série des invitations faites par les musées nationaux du XX e siècle des Alpes-Maritimes à des artistes contempo rains d’exposer dans la chapelle du musée national Pablo Picasso de Vallauris. Pensées en résonance avec le chef-d’œuvre de Picasso, « La Guerre et la Paix”, ces expositions explorent des propositions contemporaines autour du thème de l’engagement…

Summer show#1 – Matière Première / Galerie Laure Roynette (FR)

« Si la matière n’est pas la substance, en effet, on ne voit pas quelle autre chose le sera, car si l’on supprime tous les attributs, il ne subsiste rien, évidemment, que le substrat […]. » Aristote

À fond la démago! L’École des Beaux-Arts de Paris s’ouvre aux élèves des milieux à modestes, populaires et défavorisés, en créant pour eux des « sections prépa » Opinion de Nicole Esterolle (Critique)

Y a pas de raison que l’art de classe, de com et de business, dit contemporain , tel qu’il est enseigné dans les plus prestigieuses écoles d’art de ce pays ne profite pas aussi aux pauvres, aux exclus, aux classes laborieuses, aux périphériques.

Point contemporain Pratiques Critiques – Marion Zilio, Faut-il tuer les curateurs ?

C’est ainsi qu’apparaît la déroute d’un autre acteur bien identifié de l’écosystème de l’art contemporain : le critique. Ce dernier serait en proie à une crise de sa profession. La critique est devenue review, compte-rendu, publi-rédac ; au mieux, transformation lyrique d’un dossier de presse, au préalable rédigé par le « despote ».

Poésie abstraite – Part II / Samuel Le Paire (FR)

Si je regarde tout à coup ma véritable pensée, je ne me console pas de devoir subir cette parole intérieure sans personne et sans origine ; ces figures éphémères ; et cette infinité d’entreprises interrompues par leur propre facilité, qui se transforment l’une dans l’autre, sans que rien ne change avec elles. Incohérente sans le paraître, nulle instantanément comme elle est spontanée, la pensée, par sa nature, manque de style.

Samuel Gratacap – Fifty-fifty / Galerie Les filles du calvaire (FR)

J’arrive en Libye pour la première fois en décembre 2014. Ras-Jedir, à la frontière tunisienne, puis la ville de Zuwara, connue pour les départs et naufrages des bateaux de migrants qui partent pour l’Italie. Ceux qui vivent le fifty-fifty : la mort ou la vie. À Zuwara je rencontre Younes, 26 ans, ingénieur en télécommunication, devenu fixeur pour journalistes.

Des arbres malades qui ont dus être taillés accueillent l’installation intitulée « Interdit aux adultes » une cabane en bois tout droit sortie de notre imaginaire + activité de médiation culturelle – atelier de fabrication de cabanes (CA)

Odace Événements saisit toutes les occasions d’investir l’espace public en créant des événements et des happenings où l‘art va à la rencontre des gens. On n’a qu’à penser à RU (anciennement Nuit Blanche sur Tableau Noir), aux expositions photographiques extérieures, et tout récemment à CABANE, un événement en design et architecture temporaire qui a connu un succès fou auprès du public.

Gareth Nyandoro – Stall(s) of Fame / Palais de Tokyo (FR)

À l’occasion de sa première exposition personnelle en France, Gareth Nyandoro réalise une installation inspirée de l’espace urbain et des dispositifs de vente éphémères, telles que les boîtes des bouquinistes parisiens sur les quais de Seine. Habitées par des figures célèbres de la vie sportive, sociale et politique de l’Afrique, ses œuvres sur papier se déploient dans l’espace et deviennent des sculptures.

Florian Sumi – Maître cœur / Galerie Escougnou-Cetraro (FR)

Future has been there the whole time assénait l’un des panneaux publicitaires présentés en 2014 par Florian Sumi. Lequel ? vient-il l’envie de demander. Quel régime temporel l’artiste peut-il encore convoquer dans un temps où l’utopie a cessé d’être opératoire, et où le big data lui a substitué la prédictibilité? Peut-être celui d’un temps à peine différé que, par un processus d’accélération constant, le présent avale et invalide.

2 signatures // 2 book signings 23 & 28 juin 2017 / Baudoin Lebon Galeriste (FR)

 » (…) Toujours en Asie, toujours chez les autres et pas chez moi. Avec la volonté de les écouter et de les regarder, mais à distance. Mettre l’objectif entre nous. Comme une pudeur. Je n’avais pas d’histoire à raconter. Je poussais un peu la route presque par réflexe, parce que je le pouvais. (…) « 

  • Palais (FR)

  • DADA (FR)

  • Artension (FR)

  • Dossier de l’art (FR)

  • Artpassions (CH)

  • L’Objet d’Art Hors-série (FR)

  • L’Estampille / L’Objet d’Art (FR)

  • Artension Hors-série (FR)

  • Mousse (IT)

  • Dominique Gilbert – Les Éditions du Littéraire (FR)

  • TRAKT Magazine brut, africain et singulier (FR)

  • Nicole Esterolle – La bouffonnerie de l’art contemporain (fr)

  • 20 au 24 octobre 2016

    8e AVENUE - Salon d’Art Contemporain et d’Art urbain

  • 30 mars au 2 avril 2017