Archives de Catégorie: réflexion

2KM3 SAINT-GERVAIS CONTEMPORARY ART PLATFORM – UNE PLATEFORME D’ART CONTEMPORAIN À SAINT-GERVAIS MONT-BLANC (FR)

Le 2 juin 2017, Saint-Gervais Mont-Blanc inaugurera 2KM3 Saint-Gervais contemporary art platform, une plateforme monumentale et inédite pérenne dédiée à l’art contemporain urbain. Le parking souterrain, situé au cœur de la ville, sera transformé en un gigantesque musée alternatif gratuit, ouvert 365 jours par an, 24 heures sur 24. Sur une initiative du maire, Monsieur Jean-Marc Peillex, et sous le commissariat d’Hugues Chevallier, président de l’association Kill Art Factory et de l’artiste Frédéric Battle (Zoer), 12 artistes français et étrangers internationalement reconnus ont été invités à investir les 11 niveaux du parking ainsi qu’une partie de sa façade extérieure.

Ouverture d’Expo 67 – Rêver le monde au Musée Stewart (CA)

Le Musée Stewart est fier de présenter Expo 67 – Rêver le monde, une exposition inédite marquant le 50e anniversaire d’Expo 67, un événement incontournable dans l’histoire de Montréal et faisant partie de la programmation officielle du 375e anniversaire de Montréal. Cette exposition prenant l’affiche du 26 avril au 8 octobre 2017, célèbre le caractère novateur d’Expo 67 et est conçue à partir d’archives vidéo de l’Office national du film du Canada (ONF) et de Radio-Canada.

MARION FRANZINI et STEPHANIE LETESSIER – Les lisières ont disparu / EXUO (FR)

Pour cette dernière exposition du semestre, la galerie EXUO accueille un nouveau duo d’artistes installées aux Ateliers de la Morinerie : Marion Franzini et Stéphanie Letessier. On vous attend toujours aussi nombreux au vernissage jeudi prochain, le 4 mai, à partir de 18h30. L’exposition sera ensuite ouverte les vendredis et samedis de 15h à 19h et du 5 mai au 18 juin. Les ouvertures du dimanche matin seront annoncées sur Facebook.

Exposition extérieure du printemps : le meilleur de la photo de presse au Québec – Avenue du Mont-Royal et Fédération professionnelle des journalistes du Québec (CA)

À compter d’aujourd’hui, l’Avenue du Mont-Royal nous invite à faire une agréable balade pour découvrir la première exposition extérieure de la saison : Photos de presse du Québec, une sélection de photos finalistes et lauréates du Prix Antoine-Desilets 2015 et 2016, qui se tiendra jusqu’au 11 juin.

UNE VIRÉE EXPO 67 DANS TROIS MUSÉES POUR CÉLÉBRER SES 50 ANS ! / Musée McCord, Musée Stewart et Biosphère (CA)

Le 28 avril 1967, Expo 67 ouvrait ses portes au public. Cinquante ans plus tard, le public est invité à célébrer cet évènement historique avec une virée Expo 67! Grâce à des horaires prolongés, les participants pourront revivre, de 10 h à 21 h, au Musée McCord, au Musée Stewart et à la Biosphère l’effervescence de l’Exposition universelle de Montréal par le biais de la mode, de la démesure et de l’innovation, ainsi que l’héritage environnemental qu’elle a laissé.

La création libre va bien, mais l’art dit contemporain va de plus en plus mal / La chronique n° 73 de Nicole Esterolle (critique)

L’élève sait construire une réflexion centrée sur la formalisation, la formulation, la prospection et la problématisation, qui sont les seuls moyens possibles d’aboutir à une démarche. Il sait contextualiser et décontextualiser ses connaissances personnelles, scolaires ou strictement artistiques, pour les mettre en relation avec des concepts. Il peut alors émettre de nouvelles hypothèses (réponses multiples ou singulières) qui généraliseront ses propositions »

Shu KUROKI – Déséquilibre II / GALERIE PLANETE ROUGE (FR)

Le travail de KUROKI Shu prend sa source dans la recherche de la simplicité et de l’équilibre des formes qu’il trouve dans son quotidien : une peau de kaki, un motif de kimono… Ce lithographe japonais façonne le tracé directement sur son support d’impression bois-textile.

Dominique Théate – In the mood for love / Christian Berstart brut klein & berst (FR)

Barnabé Mons, commissaire associé, présente la première exposition monographique de l’artiste belge Dominique Théate. Porteur de handicaps physiques et mentaux suite à un grave accident, ce liégeois de naissance a ressuscité d’une mort sociale certaine en prenant crayons et pinceaux pour forcer le destin et incarner dans ses dessins le héros amoureux d’une nouvelle vie.

Amélie Pomerleau – Dérobée / Boréart, centre d’exposition en arts visuels (CA)

Du 3 au 28 mai 2017, les œuvres de l’artiste multidisciplinaire Amélie Pomerleau occuperont le centre d’exposition en arts visuels Boréart de Granby. L’exposition Dérobée propose un riche corpus réunissant de magnifiques tableaux et de percutantes sculptures. On y explore la vie que l’on porte à l’intérieur de nous, qui est cachée et qui nous anime jusque dans l’intimité de chacune de nos cellules.

Holy, Carte blanche à Prune Nourry / Musée national des arts asiatiques Guimet (FR)

Pour sa quatrième Carte blanche confiée à un artiste contemporain, le MNAAG a choisi de sortir du cadre strict de la rotonde (4e étage) et d’exposer les sculptures de l’artiste plasticienne Prune Nourry dans un dialogue poétique avec les collections ; y prennent part quinze pièces historiques de la collection permanente du musée.

De la vocation internationale de l’art dit contemporain par Nicole Esterolle (Critique)

Cette double dimension internationale et/ou contemporaine de l’art officiel, ne pourrait exister s’il était encombré du moindre contenu tangible, de la moindre substance vivante.

JANA GUNSTHEIMER – The Gap / La galerie particulière, paris (FR)

Au premier regard, la facture des dessins de Jana Gunstheimer est classique. Mais c’est sans compter sur les histoires inventées et prétendues réelles… Les sources d’inspiration de cette artiste, qui a étudié l’histoire de l’art, sont bien les reproductions issues de livres qu’elle consulte à l’université.

Andrés Ramirez & David de Tscharner – Galerie Escougnou-Cetraro / Art Brussels 2017

Out of the frame réunit les œuvres d’Andrés Ramirez et David de Tscharner grâce à un dialogue engagé par les deux artistes, visant à mettre en relation leur travail au sein d’un projet commun pour Art Brussels 2017. Le travail proposé par Andrés Ramirez, prend comme base conceptuelle la réactualisation de certains principes fondamentaux de la peinture, via le prolongement symbolique rattaché à des formes techniques contemporaines, issues de la production industrielle.

HARRY BENSON – Personne d’intérêt / Galerie Got Montréal (CA)

Première exposition québécoise du photographe de renommée mondiale Harry Benson « HARRY BENSON : personne d’intérêt » à la Galerie Got Montréal, du 28 avril au 28 mai 2017.

123 KLASSE GURSKY – Mois de la Photo du Grand Paris / Goethe-Institut Paris (FR)

L’évolution de la photographie contemporaine est largement liée à Düsseldorf. L’Académie des beaux-arts (Kunstakademie) de Düsseldorf est l’héritière d’une longue tradition photographique initiée par Bernd et Hilla Becher. À côté d’artistes comme Thomas Struth, Candida Höfer et Thomas Ruff, Andreas Gursky est certainement le représentant le plus connu de l’école de photographie de Düsseldorf. Professeur à l’Académie des beauxarts depuis 2010, il y enseigne l’art libre.

VIS-A-VIS. FERNAND LÉGER ET SES AMIS / Musée national Fernand Léger (FR)

Indépendant d’esprit et de création, Fernand Léger (1881-1955) vit à l’écoute de son temps : tout au l ong de son parcours artistique, il établit des relation s avec ses contemporains manifestant une profonde curiosité pour le travail des peintres, sculpteurs, poètes ou architectes qui l’entourent. L’exposition Vis-à-vis. Fernand Léger et ses amis. Alexandre Archipenko, Jean Arp, Alexander Calder, Joseph Czaky, Robert Delaunay, Juan Gris, Henri Laurens, Le Corbusier, Jacques Lipchitz, Amédée Ozenfant inaugure le premier volet d’une programmation artistique et culturelle consacrée aux échanges, amicaux et artistiques, que le peintre Fernand Léger a entretenus avec les artistes de son temps.

Ce benêt de Ferry n’aime pas Philippe Poutou, mais n’aime pas Nicole Esterolle non plus (Critique)

L’époux de Marie-Caroline Becq de Fouquières n’aime pas le vulgum pecus. Il vient de flinguer par un tweet vengeur le candidat du nouveau parti anticapitaliste “ ce débraillé en Marcel pour représenter les ouvriers, pas étonnant qu’ils aillent massivement chez Le Pen. Dans les grands mouvements ouvriers du XIXeme siècle, on valorisait l’Education, pas la veulerie et la grossièreté. »

MARTIN FERNIOT – 10 DAYS WITH… / Galerie Isabelle Gounod (FR)

Des lectures de l’Iliade et de l’Odyssée [1] Martin Ferniot retient cette question sur le destin de l’homme : qu’est-ce qu’une vie bonne pour les mortels ? Sans doute précisément vivre moins, aimer moins et s’arrêter un peu plus.[2] Aussi, l’ensemble de ses dessins rassemblés à l’occasion de sa première exposition personnelle à la galerie Isabelle Gounod doit-il s’appréhender comme un voyage onirique et personnel dont chaque œuvre constituerait une station, une pause nécessaire en guise d’antidote au péché d’hubris [3] qui nous menace.

  • Palais (FR)

  • DADA (FR)

  • Artension (FR)

  • Dossier de l’art (FR)

  • L’Objet d’Art Hors-série (FR)

  • Artpassions (CH)

  • L’Estampille / L’Objet d’Art (FR)

  • Artension Hors-série (FR)

  • Mousse (IT)

  • Dominique Gilbert – Les Éditions du Littéraire (FR)

  • Nicole Esterolle – La bouffonnerie de l’art contemporain (fr)

  • 20 au 24 octobre 2016

    8e AVENUE - Salon d’Art Contemporain et d’Art urbain

  • 30 mars au 2 avril 2017