The Underground Sistine Chapel suggestion de Aude De Kerros (FR)

Voici une œuvre ! Ou plutôt trois œuvres en une : un film, une fresque. une musique. Ses artistes ont entre vingt et trente ans.
Continuer de lire The Underground Sistine Chapel suggestion de Aude De Kerros (FR)

ARLES jeudi 8 Juillet / RÉSEAU DIAGONAL / Agence MYOP / Bélarus (FR)

Cette rencontre propose ainsi d’investir le paysage culturel (officiel et non-officiel) au Bélarus entre 1991 – 2020, notamment de découvrir comment la photographie documentaire s’est développée et émancipée depuis 1991… Continuer de lire ARLES jeudi 8 Juillet / RÉSEAU DIAGONAL / Agence MYOP / Bélarus (FR)

Aude de KERROS répond – sans langue de bois – à nos questions par Philippe Litzler

Aude de Kerros est une artiste peintre, sculptrice, graveuse, diplômée en droit et diplômée de Science Po Paris. Elle est également autrice de plusieurs ouvrages sur l’art contemporain, dont « L’Imposture de l’art contemporain, une utopie financière » chez Eyrolles, qui vient d’être réédité en livre de poche. Continuer de lire Aude de KERROS répond – sans langue de bois – à nos questions par Philippe Litzler

Vincent Gontier

Quatrième Biennale de sculpture contemporaine en Val de Saône ! (FR)

Créée en 2013 par le docteur Jacques Fabry, qui habite le village de Fareins, cette exposition de plein air occupe les parcs des magnifiques châteaux de Fareins et de Fléchères ainsi que de nombreux autres sites dans les villages alentour. Continuer de lire Quatrième Biennale de sculpture contemporaine en Val de Saône ! (FR)

L’ART « URBAIN » COMME ALTERNATIVE À L’ART « CONTEMPORAIN » ? Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

On suivra avec attention cet affrontement meurtrier entre le conceptual-art de l’élite et le street-art du middle class, et nous verrons, qui de la peste ou du cholera aura dévoré l’autre…. Continuer de lire L’ART « URBAIN » COMME ALTERNATIVE À L’ART « CONTEMPORAIN » ? Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

AUX ÉTOILES LE POIDS DE LA TERRE – Exposition de Juliette Agne / Galerie Confluence (FR)

Cette exposition a été conçue à l’occasion d’un programme triennale de résidence intitulé «Territoire rêvé Bretagne», imaginé par l’association Art à l’Ouest, alliant photographie et récit. Juliette Agnel, photographe invitée a réalisée cette nouvelle série  » A la lisière « , à Chartres de Bretagne, près de Rennes. Continuer de lire AUX ÉTOILES LE POIDS DE LA TERRE – Exposition de Juliette Agne / Galerie Confluence (FR)

QUELLE ALTERNATIVE À LA « CULTURE LANG »? Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Les acteurs de ce désastre , toujours en place dans l’appareil destructeur, errent, hagards, dans les vapeurs délétères et psychogènes du champ de ruine qu’ils ont créé…. Plus rien à déconstruire ou à vider, sinon leur propre vacuité… Continuer de lire QUELLE ALTERNATIVE À LA « CULTURE LANG »? Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Louis-Ferdinand Céline et le « blabla » idéologique de notre temps par Frédéric Andreu-Véricel (Billet d’humeur)

L’auteur du Voyage a mis en lumière, comme Rabelais en son temps, les «sentiments innommables». Il en ressort un sentiment de provocation, parfois de malaise, mais à rebours de la provocation programmée de l’AC car Céline ne fait pas table rase du passé…
Continuer de lire Louis-Ferdinand Céline et le « blabla » idéologique de notre temps par Frédéric Andreu-Véricel (Billet d’humeur)

GRANDE DÉBANDADE DANS L’ ART DIT CONTEMPORAIN Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

On ose enfin s’interroger sur la nature de cet art qui s’est approprié le qualificatif « contemporain » , sur ses origines, sur sa légitimité, sur sa logique de fonctionnement, sur son bilan, sans recevoir des bordées d’injures et être taxé de nauséabond populiste, fasciste, par quelque puissant critique d’art aligné, … Continuer de lire GRANDE DÉBANDADE DANS L’ ART DIT CONTEMPORAIN Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

POUR UNE PÉRENNITÉ DE L’INEPTE Par Nicolle Esterolle (Billet d’humeur)

Le vide consubstantiel à l’œuvre étant la condition de sa conceptualisation, de son internationalisation, de sa contemporainisation, de sa financiarisation et de sa bureaucratisation forcenées … Continuer de lire POUR UNE PÉRENNITÉ DE L’INEPTE Par Nicolle Esterolle (Billet d’humeur)

De quoi l’art contemporain est-il le nom? – Le « big reset » a déjà eu lieu en 1917! Par Frédéric Andreu-Véricel (Billet d’humeur)

Lorsque nous employons le mot « miel », nous n’employons pas le mot « sucre ». À moins de considérer que le miel sécrété par les abeilles soit la même chose qu’un carré de sucre de l’industrie sucrière, on ne peut pas dire qu’un de ces « artefacts » soit de l’art. Continuer de lire De quoi l’art contemporain est-il le nom? – Le « big reset » a déjà eu lieu en 1917! Par Frédéric Andreu-Véricel (Billet d’humeur)

ENFIN LA VÉRITÉ SUR LE FAUX SQUELETTE DES INVALIDES Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

On apprend également que le choix des autres plasticiens ultra-contemporains ( pas de Claude Lévêque cependant, car exclus des listes pour les raisons qu’on sait) entourant ce squelette central , ont été choisis par Eric de Chassey, ami de Julie Gayet, organisateur de colloques internationaux, ex-directeur de la Villa Médicis… Continuer de lire ENFIN LA VÉRITÉ SUR LE FAUX SQUELETTE DES INVALIDES Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

DE LA DÉCRÉPITUDE DE L’ART D’ÉTAT EN FRANCE par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Alors, on est pour le moins circonspect quand on le voit aujourd’hui entrer en bouffée délirante, contre le financial-artist Koons , dans cette émission “passage des arts” où la douce Claire Chazal a dù le calmer. Continuer de lire DE LA DÉCRÉPITUDE DE L’ART D’ÉTAT EN FRANCE par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Julie Ouellet / Rendez vous doux pour jour de canicule / Photo Guy L'Heureux

Julie Ouellet / 1700 La Poste (CA)

Née en 1974 au Saguenay-Lac-Saint-Jean, Julie Ouellet vit et travaille à Montréal. Elle est titulaire d’un baccalauréat (2001) et d’une maîtrise (2019) en arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Continuer de lire Julie Ouellet / 1700 La Poste (CA)

Bottes géantes de Liliane Bourgeat

LE PRIX « BEN VOYONS GINETTE » – 2021 Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Faire coller l’image « art contemporain » à une marque de pinard : c’est bon en termes de communication et pour s’attirer une clientèle de classieux branchouillés…. et chasser leur spleen… Continuer de lire LE PRIX « BEN VOYONS GINETTE » – 2021 Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)