Katrien de Blauwer – Love me tender / Galerie Les filles du calvaire (FR)

Deux ans après son exposition personnelle, la galerie Les filles du calvaire est heureuse d’annoncer l’exposition Love me Tender de Katrien de Blauwer, simultanément à la sortie de deux nouveaux livres “Why I hate cars” et “Dirty Scenes” aux Editions Libraryman. Continuer de lire Katrien de Blauwer – Love me tender / Galerie Les filles du calvaire (FR)

BANKSY – Dr Vandale et Mr Art par Hugues Bernard (Livre)

Quelle place existe-t-il pour des vandales devenus stars du marché de l’art ? Banksy, artiste emblématique du mouvement street art, semble bien décidé à détruire tous les repères du monde de l’art. Entre actions coups de poing et délinquance, quel est le véritable visage de cet artiste à l’identité toujours inconnue ? Continuer de lire BANKSY – Dr Vandale et Mr Art par Hugues Bernard (Livre)

Guy Glorieux – Noctambule / Galerie Carte Blanche (CA)

Après l’exposition et le livre Une Ville – Sténopés et autres photographies paru en 2016, le photographe Guy Glorieux, bien connnu pour sa pratique grand format du sténopé, expose une nouvelle série et un nouveau livre. Continuer de lire Guy Glorieux – Noctambule / Galerie Carte Blanche (CA)

L’ATLAS – Optical Graffiti / GALERIE LÉLIA MORDOCH | PARIS (FR)

Pour L’Atlas, toute lettre est une forme et toute forme est une lettre. Il se fait d’abord un nom sur la scène graffiti dans les années 1990. Fasciné par l’histoire de l’écriture, il étudie ensuite la calligraphie dans plusieurs pays et dessine sa propre typographie. L’exposition “Optical Graffiti” propose un aperçu des différentes séries réalisées ces dix dernières années, comme “Phosphènes” dans laquelle les lettres de son nom apparaissent ou disparaissent entre les lignes selon qu’on les regarde au jour ou à la lumière noire, ou la récente série “Shapes” dont il conçoit le support selon la taille de la forme. Continuer de lire L’ATLAS – Optical Graffiti / GALERIE LÉLIA MORDOCH | PARIS (FR)

À la rencontre des communautés de la France d’outre-mer, grands ambassadeurs de la langue française ! (CA-FR)

« La Grande Dictée 2018-2019 » est un projet choral et rassembleur de promotion et de valorisation de la langue française qui s’appuie sur la littérature, les écrivains et les cultures de la France d’Outremer. D’une durée de 6 mois, ce projet s’adresse au grand public québécois dans toute sa diversité linguistique, ethnoculturelle, et sociale et valorisera la fierté de participer. Continuer de lire À la rencontre des communautés de la France d’outre-mer, grands ambassadeurs de la langue française ! (CA-FR)

L’HOMME DE L’ISLE de Bruno Boulianne / La Cinémathèque québécoise et CINÉMA CARTIER (CA)

Les Films du 3 mars est fier d’annoncer la sortie en salle du plus récent film documentaire du cinéaste Bruno Boulianne. Avec L’homme de l’Isle, Bruno Boulianne nous ramène au cœur du fleuve Saint-Laurent, sur l’Isle aux Oyes et l’Isle aux Grues nous présentant un chasseur de légende qui découvre la fulgurance de l’art et la beauté de son monde. Continuer de lire L’HOMME DE L’ISLE de Bruno Boulianne / La Cinémathèque québécoise et CINÉMA CARTIER (CA)

Samuel DOCK, Marie – France CASTAREDE – Le nouveau malaise dans la civilisation / Éditions PLON

Éditions PLON Samuel DOCK, Marie – France CASTAREDE Le nouveau malaise dans la civilisation Parution le 2 février 2017 En 1930, Freud publiait Le Malaise dans la civilisation, œuvre majeure où il détaillait les fondements de la société et les dangers qui la menaçaient… Continuer de lire Samuel DOCK, Marie – France CASTAREDE – Le nouveau malaise dans la civilisation / Éditions PLON

Bienvenue au pays de la vie ordinaire – Mathieu Bélisle (Essai québécois)

Contrairement à ce qu’on croit, la culture québécoise n’est pas dominée par le romantisme, l’idéalisme ni même le lyrisme, entendus comme autant de caractéristiques qui la déconnecteraient du réel. En vérité, le trait constitutif de sa manière de voir, de sentir et de penser, c’est le prosaïsme. Continuer de lire Bienvenue au pays de la vie ordinaire – Mathieu Bélisle (Essai québécois)

Nicole Esterolle, s’entretient avec le magazine « L’Incorrect »

L’art contemporain a pris la suite de l’art moderne. Restera-t-il contemporain encore longtemps ? Sera-t-il plus contemporain demain qu’aujourd’hui ? C’est Marcel Duchamp, ai-je lu récemment dans un petit gratuit culturel lyonnais, qui « a fait basculer l’art moderne en art contemporain »…. Continuer de lire Nicole Esterolle, s’entretient avec le magazine « L’Incorrect »

Artension, le magazine téméraire de l’art vivant n°146 est en kiosque (FR)

Artension, le magazine téméraire de l’art vivant
Loin des coteries, modes, pressions commerciales ou injonctions de l’art officiel, il se distingue par un ton vif, volontiers railleurs, un esprit critique et libre. Continuer de lire Artension, le magazine téméraire de l’art vivant n°146 est en kiosque (FR)

Lettre de Camille Claudel à Auguste Rodin : « Il y a toujours quelque chose d’absent qui me tourmente. » / deslettres.fr

Je suis bien fâchée d’apprendre que vous êtes encore malade. Je suis sûre que vous avez encore fait des excès de nourriture dans vos maudits dîners, avec le maudit monde que je déteste, qui vous prend votre santé et qui ne vous rend rien. Mais je ne veux rien dire car je sais que je suis impuissante à vous préserver du mal que je vois. Continuer de lire Lettre de Camille Claudel à Auguste Rodin : « Il y a toujours quelque chose d’absent qui me tourmente. » / deslettres.fr

La FIAC en diagonale par Philippe Godin / Libération (FR)

. Lázaro Saavedra « Carlos Marx » 2013 Résine acrylique et fibre de verre 60 x 40 x 45 cm Edition 2/3 + 1 E.A Courtesy GP & N Vallois, Paris Crédit photo : André Morin . . . . . La FIAC en diagonale Jusqu’au 22 octobre . Philippe Godin . L’auteur est professeur de philosophie, ancien rédacteur à paris-art.com, philosophe de formation et … Continuer de lire La FIAC en diagonale par Philippe Godin / Libération (FR)

Aude de Kerros : «The Square va plus loin que le scandale» (entretien avec Le Figaro)

INTERVIEW – L’artiste et essayiste, très critique de l’art contemporain, s’est laissée séduire par le film de Ruben Östlund. Parce qu’il démonte les mécanismes de communication du milieu. Sans caricature, selon elle. «Le sujet du film est l’éternel dilemme entre utopie et réalité», juge-t-elle… Continuer de lire Aude de Kerros : «The Square va plus loin que le scandale» (entretien avec Le Figaro)

L’imposture de l’art contemporain / Zones subversives (critique)

Dada et le surréalisme se distinguent de l’art contemporain. Leur utilisation de l’absurde vise à dynamiter les valeurs de l’ordre social. Le non-sens et la fantaisie alimente la créativité artistique. Ces mouvements « étaient animés par cette volonté de libérer les tabous sur l’amour et la politique, tels que l’administraient les dominants », analysent Alain Troyas et Valérie Arrault. L’absurde permet de détruire l’idéologie et les intérêts des capitalistes. L’absurde démasque les hypocrisies et les censures qui répriment les désirs. Continuer de lire L’imposture de l’art contemporain / Zones subversives (critique)