DE LA CRÉTINITUDE MONOCHROMISTE AU DÉBUT DU 21 ÈME SIÈCLE Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Spécialistes tous les trois de l’in situ international partout et nulle part : Rutault peignait des toiles de la couleur des murs où elles étaient accrochées…. Continuer de lire DE LA CRÉTINITUDE MONOCHROMISTE AU DÉBUT DU 21 ÈME SIÈCLE Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Grand projet de legs des célébrations du centenaire de Jean Paul Riopelle : Don historique de plus de 120 millions $ au Musée national des beaux-arts du Québec (CA)

Alors que le Québec tout entier s’apprête à célébrer en 2023 le centenaire de l’un de ses plus illustres artistes, la Fondation Jean Paul Riopelle a le privilège d’annoncer un don exceptionnel de mécènes et collectionneurs au Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) totalisant plus de 120 millions de dollars, un montant jusqu’ici inégalé dans l’histoire de la philanthropie québécoise. Continuer de lire Grand projet de legs des célébrations du centenaire de Jean Paul Riopelle : Don historique de plus de 120 millions $ au Musée national des beaux-arts du Québec (CA)

Hommage à mon ami Pierre Pinoncelli Par Nicole Esterolle

Pinoncelli était un cas rare – un cas d’école d’art si j’ose dire – qui faisait disruption  dans la catégorie pléthorique des artistes dits « comportementaux », non seulement porte-manteaux mais aussi porte-flingue de l’esthétique post duchampienne officielle. Continuer de lire Hommage à mon ami Pierre Pinoncelli Par Nicole Esterolle

DE L’ AHURISSANT « DIALOGUE » ENTRE CLAUDE MONET ET JEAN-PIERRE RAYNAUD Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

« L’art contemporain, ça ose tout …et c’est à ça qu’on le reconnaît », disait Audiart… mais le pire dans ce registre de la délirante autant qu’ impudente crétinerie artcontemporainiste, c’est cette pratique de plus en plus fréquente et dévergondée du « dialogue » entre les œuvres du patrimoine et les conceptualo-biduleries contemporaines. Continuer de lire DE L’ AHURISSANT « DIALOGUE » ENTRE CLAUDE MONET ET JEAN-PIERRE RAYNAUD Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Décès de l’artiste russe Ivan Lubennikov (1951-2021)

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris la disparition d’Ivan Lubennikov survenue ce dimanche 3 octobre en Russie. Continuer de lire Décès de l’artiste russe Ivan Lubennikov (1951-2021)

Fabien Gharbi / Le Cabinet d’Ulysse (FR)

Dès novembre, après quelques petits travaux de rafraîchissement des murs de la galerie, nous vous proposerons la première exposition personnelle en galerie de l’artiste Fabien Gharbi, né en 1997 et diplômé de l’École des Beaux-Arts de Marseille en 2020.
Continuer de lire Fabien Gharbi / Le Cabinet d’Ulysse (FR)

Le doc Stupéfiant – Rimbaud, jeune et maudit / TV5

Arthur Rimbaud conteste tout : l’autorité, la bourgeoisie, l’hétérosexualité… Son génie artistique, ses amours avec Verlaine et son renoncement à toute vie littéraire ont forgé sa légende. Léa Salamé va à la rencontre de rimbaldiens illustres.
Continuer de lire Le doc Stupéfiant – Rimbaud, jeune et maudit / TV5

POUR UN FLORILÈGE DE L’IMBITABILITÉ VERBEUSE DE L’ ART « CONTEMPORAIN » Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

C’est aussi du terrorisme intello-verbeux destiné à assujettir et culpabiliser l’auditeur qui ne comprend évidemment rien à une logorrhée dont le locuteur ne comprend rien non plus, comme s’il n’était que le simple médium d’injonctions extra-terrestes ou divines, comme cette Langue inintelligible que parlent les mystiques en début d’extase. Continuer de lire POUR UN FLORILÈGE DE L’IMBITABILITÉ VERBEUSE DE L’ ART « CONTEMPORAIN » Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

UNE PARODIE ABSOLUMENT FRACASSANTE ET INDÉPASSABLE de Messieurs Delmotte, suggestion Nicole Esterolle

UNE PARODIE ABSOLUMENT FRACASSANTE ET INDÉPASSABLE DU PLASTICIEN « CONTEMPORAIN »… Cruellement  con-temporaire, questionnatoire, proto-métaphysisue, proctophile, processuelle et méta- discursive…totalement «  the future has been » comme on aime, etc. L’artiste est l’auteur de vidéos et d’installations surréalistes. Ses œuvres ont notamment été présentées au Musée d’Art Moderne de Philadelphie, au New York Underground Festival, au MUHKA d’Anvers et au musée national centre d’art Reina Sofía. Expérience : Graduat à … Continuer de lire UNE PARODIE ABSOLUMENT FRACASSANTE ET INDÉPASSABLE de Messieurs Delmotte, suggestion Nicole Esterolle

À la rencontre des communautés de la France d’outre-mer, grands ambassadeurs de la langue française ! (CA-FR)

« La Grande Dictée 2018-2019 » est un projet choral et rassembleur de promotion et de valorisation de la langue française qui s’appuie sur la littérature, les écrivains et les cultures de la France d’Outremer. D’une durée de 6 mois, ce projet s’adresse au grand public québécois dans toute sa diversité linguistique, ethnoculturelle, et sociale et valorisera la fierté de participer. Continuer de lire À la rencontre des communautés de la France d’outre-mer, grands ambassadeurs de la langue française ! (CA-FR)

Lettre de Camille Claudel à Auguste Rodin : « Il y a toujours quelque chose d’absent qui me tourmente. » / deslettres.fr

Je suis bien fâchée d’apprendre que vous êtes encore malade. Je suis sûre que vous avez encore fait des excès de nourriture dans vos maudits dîners, avec le maudit monde que je déteste, qui vous prend votre santé et qui ne vous rend rien. Mais je ne veux rien dire car je sais que je suis impuissante à vous préserver du mal que je vois. Continuer de lire Lettre de Camille Claudel à Auguste Rodin : « Il y a toujours quelque chose d’absent qui me tourmente. » / deslettres.fr

LA DESCENTE DE LA SORGUE – Poème de Jean-Claude Roure mis en images par la plasticienne Marie-Noëlle Pécarrère / Galerie l’R du Cormoran (FR)

Blaise Pascal écrit que « Les rivières sont des chemins qui nous mènent où l’on veut aller ». Cette phrase a été l’amorce qui a fait naître le poème de Jean Claude Roure. Marie-Noëlle Pécarrère a suivi cette ligne en l ’illustrant. Continuer de lire LA DESCENTE DE LA SORGUE – Poème de Jean-Claude Roure mis en images par la plasticienne Marie-Noëlle Pécarrère / Galerie l’R du Cormoran (FR)