BIENTÔT QUARANTE ANS DE FINANCIARO-CONCEPTUALO-BIDULARITÉ D’ÉTAT Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

On ne s’extrait pas comme ça de cette poisse idéologique qui imprègne au plus profond , du municipal au national, tous les rouages de l’appareil administratif de la culture , et ceci en étroite symbiose avec les mécanismes de valorisation financière du grand marché spéculatif…

L’ « ASSOCIATION INTERNATIONALE DES CRITIQUES D’ART » : UNE ÉTRANGE CONFRÉRIE, BRAS VERBEUX DE L’IDÉOLOGIE ESTHÉTIQUE BUREAUCRATICO-FINANCIÈRE MONDIALISÉE. Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Cette association loi de 1901 s’auto- qualifie « internationale » puisqu’il ne se conçoit rien de « contemporain » en art qui ne soit international…et même si cette AICA est un entre-soi bien franco-français où la consanguinité intellectuelle fait des ravages.

UN SOUTIEN D’ÉTAT AUX « THÉORICENS DE L’ART » NÉCESSITEUX Par Nicole Esterolle

Le CNAP est un super FRAC national stockant environ 100 000 œuvres, dont 35000 conceptualo-bidulaires de 9000 artistes « contemporains » : ces dernières acquises aléatoirement au gré des rencontres affectueuses et de petits échanges entre amis au sein de la lango-cnapo-fraco-mafio-duchamposphère.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :