UNE PARODIE ABSOLUMENT FRACASSANTE ET INDÉPASSABLE de Messieurs Delmotte, suggestion Nicole Esterolle

UNE PARODIE ABSOLUMENT FRACASSANTE ET INDÉPASSABLE DU PLASTICIEN "CONTEMPORAIN"... Cruellement  con-temporaire, questionnatoire, proto-métaphysisue, proctophile, processuelle et méta- discursive…totalement «  the future has been » comme on aime, etc. L'artiste est l'auteur de vidéos et d'installations surréalistes. Ses œuvres ont notamment été présentées au Musée d'Art Moderne de Philadelphie, au New York Underground Festival, au MUHKA d'Anvers... Lire la Suite →

POURQUOI TANT DE TAS EN ART « CONTEMPORAIN » ? par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Cette plasticienne française d’origine andalouse, ex-professeur en ENSBA , reconnue nationalement (On a vu une de ses œuvres faire trempette au beau milieu d’un bassin du Château de Versailles) est LA spécialiste mondiale de la sculpture en poubelles cramées ou ramollies au chalumeau…

LE GRAND SHOW DES FELLATEURS DU RIEN – Du nihilisme de l’art dit « contemporain » / LE NOUVEAU LIVRE DE NICOLE ESTEROLLE (FR)

Ce livre est un témoignage montrant  que nulle part ailleurs qu’en ce territoire de l’art dit contemporain on avait été aussi loin dans la régurgitation du sens, dans l’inepte comme coquetterie intellectuelle , dans la transgression des lois, dans la déconstruction des repères, le « cassages des codes », etc...

LE STREET – ART, ESPÈCE INVASIVE, VA-T-IL BIENTÔT SUPPLANTER CETTE AUTRE ESPÈCE INVASIVE QU’EST L’ART « CONTEMPORAIN » ? Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

C’est ce qui semble en question avec l’ internationalisation-financiarisation- subvention-subversion- surmédiatisation – gentrification croissante du street -art et son engagement sociétal revendiqué...

UNE RÉALISATION EXEMPLAIRE : À SAINT – ÉTIENNE, LA BZA, BIENNALE DES ARTS SINGULIERS ET INNOVANTS PRÉSENTE CENT ARTISTES DANS 30 LIEUX À TRAVERS LA VILLE ET SES ALENTOURS (FR)

Cette manifestation , implique quantité d’acteurs locaux : Galeries d’art, ateliers d’artistes, médiathèques, centres sociaux, espaces culturels, culturels, musées, salles des mairies dans les villages alentours, etc.

LE FRAC GRAND LARGE : QUAND LA MÉGALOMANIE FRAQUEUSE FAIT DANS LA SIMPLICITÉ ET L’HUMILITÉ, MAIS AUSSI DANS L’ÉSOTÉRISME ET L’OUTREMONDISME UN RIEN OBSCURANTISTE Par nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Un an à peine après l'inauguration de la somptueuse cathédrale-FRAC de Dunkerque, qui a coûté des millions à la Région et à l'Etat, c'est la vraie bouillasse dans l'établissement et parmi les bigots de Marcel Duchamp, et c'est assez symptomatique de l'état global de déliquescence des FRACs en France...

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :