Archives de Catégorie: pictural

GREGORY CREWDSON – The Becket Pictures / FRAC Auvergne (FR)

Le FRAC Auvergne consacre une exposition au photographe américain Gregory Crewdson ; la première exposition de cet artiste majeur, internationalement reconnu, dans une institution française.

Jean-Jacques Sempé – UN ARTISTE DANS LA VILLE / LES AMIS DE LA FONTAIGNOTTE (FR)

Après le succès rencontré par l’artiste Enki Bilal lors des Projections de Semur-en-Auxois, en avril 2016, avec ses œuvres projetées sur les façades emblématiques de la ville, c’est au tour de l’artiste Sempé d’envahir les enceintes de la cité médiévale, de juillet à décembre.

Hirst à Venise : triomphe de la laideur, comme une monstrueuse excroissance tumorale d’un financial art contemporain en phase terminale ? Par Nicole Esterolle

En fait de renflouement d’ “incroyable épave”, il s’agit plutôt de renflouer la cote de Hirst qui plonge dangereusement depuis qu’on sait que son requin plongé dans le formol se décompose en émettant des vapeurs nocives.

POESIE ABSTRAITE Part I / MA GALERIE – Samuel Le Paire (FR)

Si je regarde tout à coup ma véritable pensée, je ne me console pas de devoir subir cette parole intérieure sans personne et sans origine ; ces figures éphémères ; et cette infinité d’entreprises interrompues par leur propre facilité, qui se transforment l’une dans l’autre, sans que rien ne change avec elles. Incohérente sans le paraître, nulle instantanément comme elle est spontanée, la pensée, par sa nature, manque de style.

ALAIN CLÉMENT – PAPIERS / Galerie Catherine Putman (FR)

Cette exposition, qui s’inscrit dans une collaboration entre l’artiste et la galerie remontant à plus de vingt ans, rassemble une trentaine d’œuvres, pièces uniques et estampes, florilège du travail sur papier de l’artiste au cours des quinze dernières années.

John Bock, Wim Delvoye et Pré-Capital – EXPOSITIONS / LA PANACÉE MONTPELLIER – ART CONTEMPORAIN (FR)

L’exposition Pré-capital présente des artistes qui prennent en compte l’ère pré-industrielle dans leur mode de production. Relativisant le monde numérique, ils/elles promeuvent l’idée d’une décroissance artistique. La collecte d’objets, l’artisanat, l’intérêt pour les traditions populaires et les modes de vie ruraux sont au cœur de leur travail, mais à travers des problématiques contemporaines.

Andrés Ramirez – 17 squares Is a love song . Backwards / Galerie Escougnou-Cetraro (FR)

Dans le travail d’Andrés Ramirez il y a une intrication dé-hiérarchisée entre des aspects du minimalisme et du psychédélisme, du haut modernisme et du design industriel, de modèles mathématiques, de la culture noise industrielle et de la peinture classique.

CHIHARU SHIOTA – Destination / Galerie Daniel Templon (FR)

Après son intervention très remarquée au Bon Marché Rive Gauche à Paris au début de l’année, l’artiste japonaise Chiharu Shiota revient dans les deux espaces de la Galerie Daniel Templon avec une installation in situ spectaculaire et une nouvelle série de sculptures inédites.

Programmation Île de France / 13ème édition de la Nuit européenne des musées, Samedi 20 mai 2017 (FR)

Le samedi 20 mai prochain,plus de 3000 musées ouvriront gratuitement leurs portes partout* en France et en Europe de la tombée de la nuit jusqu’à minuit environ.

A Venise, la Biennale prend l’art au sérieux / LE MONDE (FR)

La 57e Biennale d’art de Venise se tiendra du 13 mai au 26 novembre. Plus que centenaire, la grand-mère de toutes les biennales a vu, ces dernières années, sa fréquentation exploser : de 2001 à 2015, le nombre de visiteurs a plus que ­doublé, passant de 243 500 à plus de 500 000 entrées, et celui des journalistes ­accrédités d’un peu moins de 5 000 à plus de 7 000.

JAN FABRE – Glass and Bone ( La Biennale di Venezia ) / GALERIE DANIEL TEMPLON (IT)

Jan Fabre est de retour à Venise avec un projet spécialement conçu pour les espaces de l’Abbaye de San Gregorio, située entre le pont de l’Accademia et la Punta della Dogana.

Michaële-andréa scHatt – Masques et mascarades / Galerie Isabelle Gounod (FR)

La galerie Isabelle Gounod est heureuse de présenter la dernière installation de Michaële-Andréa Schatt, constituée d’un ensemble de céramiques noires et blanches et dont les cimiers, coiffes, oiseaux et fragments de corps qui la composent investissent tout l’espace de la galerie.

il faut simplifier par Nicole Esterolle (critique)

Pour mieux comprendre ce qui se passe en art comme ailleurs , il faut simplifier en mettant d’un côté les Méchants et de l’autre les Gentils.

375e : l’histoire de Saint-Laurent en réalité virtuelle / Musée des Maîtres et artisans du Québec (CA)

Le Musée des maîtres et artisans du Québec (MMAQ) est fier de présenter son projet sélectionné dans le cadre de la programmation officielle des activités du 375e : Saint-Laurent en 7 temps, une présentation en réalité virtuelle.

Mónica Sánchez-Robles – Equilibrium / Galerie Laure Roynette (FR)

Le silence a accompagné l’observation, non seulement du paysage, mais surtout des émotions marquées par un sentiment de force. «Quand vous voyez un iceberg flottant avec la taille d’une gratte-ciel, beaucoup de choses se passent. Vous ressentez plus fortement la vie avec le mouvement, les sons… ».

Au salon du schtroumpf émergent de Montrouge par Nicolle Esterolle (critique)

Mais le plus ahurissant sans doute est d’entendre le Salon de Montrouge se proclamer, à titre d’argument de communication et sans aucune vergogne, « puissant accélérateur de carrière » pour le schtroumpf émergent. … Alors qu’il faudrait plutôt le qualifier de « puissant précipiteur de désastre » tant individuel que collectif pour l’art et les artistes.

Hélène Delprat – « I did it my way » / La maison rouge (FR)

Dix ans après la projection dans Le vestibule de W.O.R.K.S & D.A.Y.S, Hélène Delprat a pensé spécialement pour les espaces de La maison rouge, l’exposition I dit it My Way. Des miroirs et des films sombres, des immenses peintures aux titres hilarants, des voix de cinéma, des dessins radiophoniques, des têtes d’oiseaux, des photocopies, Louis XIV, Judex de Georges Franju ou bien encore le curieux rituel de la tonsure…

Elene Usdin – Les Habitants / Galerie Esther Woerdehoff‏ (FR)

Elene Usdin prouve qu’elle n’est pas seulement une excellente photographe, mais qu’elle sait également manier le pinceau comme les grands maîtres classiques. Premières oeuvres de sa nouvelle série, Les Habitants, ces pièces uniques créées par l’artiste française ont été exposées en exclusivité l’automne dernier à Paris Photo. Partant du genre intemporel du portrait, Elene Usdin le bouleverse en peignant à la main – sur la photographie – les émotions cachées derrière le visage calme de ses modèles adolescents.

  • Palais (FR)

  • DADA (FR)

  • Artension (FR)

  • Dossier de l’art (FR)

  • L’Objet d’Art Hors-série (FR)

  • Artpassions (CH)

  • L’Estampille / L’Objet d’Art (FR)

  • Artension Hors-série (FR)

  • Mousse (IT)

  • Dominique Gilbert – Les Éditions du Littéraire (FR)

  • Nicole Esterolle – La bouffonnerie de l’art contemporain (fr)

  • 20 au 24 octobre 2016

    8e AVENUE - Salon d’Art Contemporain et d’Art urbain

  • 30 mars au 2 avril 2017