VIVE LES MARIÉS !!! Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Comme vous le voyez sur l’image, la culture française d’Etat convole en justes noces avec le grand marché financier international… Continuer de lire VIVE LES MARIÉS !!! Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

ELLE VEUT QUE SA GALERIE « S’INTÈGRE À UN TISSU SOCIAL ET ARTISTIQUE » Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Ainsi donc, Mme Levy est courageuse, elle « ne baisse pas les bras », non, « il faut continuer » dit-elle … parce qu’elle aime Paris avec ses fondations Pinault et Arnaud, avec son Palais de Tokyo, qui sont autant de signes de « renouveau »… et puis parce qu’on peut y discuter « jusqu’à deux heures du matin, de philosophie, d’art ou de politique » Continuer de lire ELLE VEUT QUE SA GALERIE « S’INTÈGRE À UN TISSU SOCIAL ET ARTISTIQUE » Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

UN « OUTIL DE RÉSILIENCE » VU À L’EXPO GLOBAL (E ) RESISTANCE AU CENTRE POMPIDOU par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

On trouve dans cette giga-expo la quintessence des artistes « rebelles » internationaux….Tous artivistes, actionnistes, révolutionnaristes , questionneurs, casseurs de codes, insoumis, résistants, décoloniaux (du genre Kader Attia) , indigénistes, subversifs, héroïques combattants de l’oppression et des inégalités sociales, ect… Continuer de lire UN « OUTIL DE RÉSILIENCE » VU À L’EXPO GLOBAL (E ) RESISTANCE AU CENTRE POMPIDOU par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

« Art contemporain » : le marché résistera-t-il à la crise du covid-19 ? Par Aude de Kerros (billet d’humeur)

Le haut marché de l’Art contemporain est global tout comme le Covid-19 est pandémique. Le premier virus à contamination instantanément planétaire aura-t-il des conséquences sur un marché dont la valeur de ses produits se crée grâce à leur circulation internationale ? État des lieux en septembre 2020. Continuer de lire « Art contemporain » : le marché résistera-t-il à la crise du covid-19 ? Par Aude de Kerros (billet d’humeur)

Possédé·e·s-Déviance, performance, résistance / MO.CO. Panacée (FR)

Autant de gestes et de rituels dont la force émane d’un corps en mouvement. L’occulte n’a de sens que performé. L’occulte s’érige aussi comme résistance contre les dogmes, le patriarcat, les pouvoirs dominants, les religions et les savoirs admis… Continuer de lire Possédé·e·s-Déviance, performance, résistance / MO.CO. Panacée (FR)

Marché de l’art et opérations d’influence sur fond d’affrontements géopolitiques : le décryptage d’Aude de Kerros par Bruno Racouchot

« Si la guerre froide culturelle a été gagnée par une ruse sémantique, l’hégémonie américaine de l’art s’est installée grâce à une ruse financière. Dans leurs stratégies de domination, les deux jeux d’influence ont réussi à dévaluer les arts civilisationnels. » Continuer de lire Marché de l’art et opérations d’influence sur fond d’affrontements géopolitiques : le décryptage d’Aude de Kerros par Bruno Racouchot

À LA GRANDE MESSE DE LA FESSE À L’AIR Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Dans le registre esthétisation de la laideur, intellectualisation de l’inepte, spectacularisation du grotesque et hystérisation de la forme au dépens du contenu ( qui sont comme chacun sait, les caractéristiques de l’art dit contemporain), nous avons aussi les œuvres de Spencer Tunick. Continuer de lire À LA GRANDE MESSE DE LA FESSE À L’AIR Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Claude Como, investit tous les champs de l’art – Présentation et exposition / Galerie Lazarew (FR)

Depuis 30 ans, Claude Como investit tous les champs de l’art, le plus souvent par séries. Citons par exemple le Szondi test (6 séries de 48 portraits de psychopathes, 1990-1992), Rosacerdoce (une installation de 1000 tableaux représentant une rose dans la serre du parc de Saint-Cloud, 2004), Abyssal Encounters (céramiques et porcelaines semblant venir des profondeurs, 2017-2019) ou encore Racines (sculptures monumentales articulées réalisées en planches de parquet, 2019-2020). Continuer de lire Claude Como, investit tous les champs de l’art – Présentation et exposition / Galerie Lazarew (FR)

L’ARTIVISME, UNE STUPIDITÉ SANS LIMITE par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

C’est le gros titre de couverture de l’Oeil, magazine d’art quatre-vingtenaire, plutôt bourgeois, respectueux du bon goût dominant et complice amusé des fantaisies conceptualo-bidulaires de l’art de grand marché et de l’appareil d’Etat… Continuer de lire L’ARTIVISME, UNE STUPIDITÉ SANS LIMITE par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

VOLTA New York – March 4-8, 2020 / Metropolitan West (US)

VOLTA New York is back! VOLTA showcases contemporary positions by emerging and mid-career artists with an emphasis on discovery, both for the curious newcomer and for the seasoned collector alike. By spotlighting artists through solo projects and tightly-curated presentations, VOLTA encourages exhibitors to present serious gallery shows, while refocusing the fair-going experience back on its most fundamental point: the artists and their works. Continuer de lire VOLTA New York – March 4-8, 2020 / Metropolitan West (US)

L’Art au service du globalisme, Entretien avec Aude de Kerros par Patrice-Hans Perrier

Il fallait bien dématérialiser l’art afin de pouvoir en faire une monnaie d’échange. C’est chose faite selon l’auteure qui estime que les dadaïstes, Marcel Duchamp et le POP ART américain ont permis aux opérateurs des marchés internationaux – et toutes les agences de renseignement – de pousser le marché de l’art dans les derniers retranchements de la fétichisation de l’objet et de sa prise en charge par la mise en marché de sa « valeur nominale »… Continuer de lire L’Art au service du globalisme, Entretien avec Aude de Kerros par Patrice-Hans Perrier

Karla Knight – Notes from the Lightship / Andrew Edlin Gallery (US)

Andrew Edlin Gallery is pleased to present Notes from the Lightship, an exhibition of new work by Karla Knight, running from February 28 – April 11, 2020. Knight’s first solo show with the gallery features visionary paintings and drawings made over the past three years. Her work will also be included in the gallery’s booth presentation at the Independent Art Fair in New York from March 5 – 8, 2020. Continuer de lire Karla Knight – Notes from the Lightship / Andrew Edlin Gallery (US)

De l’irrépressible tropisme à l’international du CPGA ( Comité Professionnel des Galeries d’Art) par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Mais qu’à cela ne tienne, l’agrément du CPGA reste un critère de fréquentabilité incontournable pour les critiques d’art alignés à l’international, et pour les directeurs de FRAC ou de Musées qui ne conçoivent pas d’autres achats que de valeurs internationalisées et pour maintenir cette vertueuse collusion entre argent public et intérêts privés qui fait le sel de cette économie néolibéraliste de l’art, qui a mis sous sa botte un dispositif d’Etat financièrement exsangue… Continuer de lire De l’irrépressible tropisme à l’international du CPGA ( Comité Professionnel des Galeries d’Art) par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

CIRCULATION(S) – JEUNE PHOTOGRAPHIE EUROPÉENNE / CENTQUATRE-PARIS (FR)

Circulation(s) est le festival dédié à la photographie émergente en Europe. Au CENTQUATRE-PARIS et dans des lieux satellites en France et à l’international, il révèle chaque année la vitalité de la jeune création et défend la diversité des écritures photographiques aux travers d’expositions et d’événements singuliers. Tremplin pour les artistes, laboratoire prospectif et innovant de la créativité contemporaine, CIRCULATION(S) est devenu en 10 ans un rendez-vous incontournable de la photographie et un révélateur de tendances. Continuer de lire CIRCULATION(S) – JEUNE PHOTOGRAPHIE EUROPÉENNE / CENTQUATRE-PARIS (FR)