BIENTÔT QUARANTE ANS DE FINANCIARO-CONCEPTUALO-BIDULARITÉ D’ÉTAT Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

On ne s’extrait pas comme ça de cette poisse idéologique qui imprègne au plus profond , du municipal au national, tous les rouages de l’appareil administratif de la culture , et ceci en étroite symbiose avec les mécanismes de valorisation financière du grand marché spéculatif…

Une offre impressionnante d’œuvres d’artistes de renommée internationale dans le cadre de la vente en salle automnale de la Maison Heffel (CA)

« Les œuvres présentées dans le cadre de cette vente sont phénoménales, et démontrent la puissance du Canada et l’importance de la Maison Heffel sur le marché international de l’art », a affirmé David Heffel, président de la Maison de vente aux enchères Heffel. « Nous sommes fiers et ravis de présenter cette collection de chefs-d’œuvre au public, et sommes impatients de tenir d’autres ventes aux enchères de ce calibre dans un marché qui ne cesse de prendre de l’importance pour nous. »

La chronique n° 69 de Nicole Esterolle – Révéler les splendeurs de la peinture d’aujourd’hui

La peinture, figurative ou non a toujours été là… mais occultée par l’asphyxiante fumée produite par les appareils de légitimation du rien spectaculaire, qui pensent qu’il y a trop d’artistes et aimeraient bien qu’ils disparaissent pour laisser le champ libre à leur seule incurie verbeuse et à la rareté lucrative...

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :