Ieoh Ming Pei, l’architecte de la pyramide du Louvre, est mort à 102 ans (FR)

L’architecte sino-américain Ieoh Ming Pei, connu pour avoir imaginé la pyramide du Louvre qui a fêté ses 30 ans cette année, est mort à l’âge de 102 ans, a annoncé son fils ce jeudi au New York Times. Il avait reçu en 1983 le prix Pritzker, équivalent du Nobel de l’architecture. Continuer de lire Ieoh Ming Pei, l’architecte de la pyramide du Louvre, est mort à 102 ans (FR)

Entre-soi, endogamie, consanguinité… Nicole Esterolle sera-t-elle l’objet d’un procès en diffamation de la part du FRAC-Normandie ? (billet d’humeur)

Nicole Esterolle sera-t-elle l’objet d’un procès en diffamation de la part du FRAC-Normandie pour avoir employé ces mots au sujet du fonctionnement mental de ce dernier? Continuer de lire Entre-soi, endogamie, consanguinité… Nicole Esterolle sera-t-elle l’objet d’un procès en diffamation de la part du FRAC-Normandie ? (billet d’humeur)

BANKSY – Dr Vandale et Mr Art par Hugues Bernard (Livre)

Quelle place existe-t-il pour des vandales devenus stars du marché de l’art ? Banksy, artiste emblématique du mouvement street art, semble bien décidé à détruire tous les repères du monde de l’art. Entre actions coups de poing et délinquance, quel est le véritable visage de cet artiste à l’identité toujours inconnue ? Continuer de lire BANKSY – Dr Vandale et Mr Art par Hugues Bernard (Livre)

Le monde futur de l’art sans frontières sera probablement celui d’une véritable diversité créatrice plutôt que d’une uniformisation globale Par Aude de Kerros

Le 17 octobre, alors que l’on sable le champagne pour l’inauguration de la FIAC à Paris, un évènement remet en cause trente années d’hégémonie d’Art contemporain, international, orchestré par New York : lors d’une conférence de presse est annoncée la signature d’un accord commercial entre les deux plus grandes banques de données sur l’art : Art Price et Artron. Continuer de lire Le monde futur de l’art sans frontières sera probablement celui d’une véritable diversité créatrice plutôt que d’une uniformisation globale Par Aude de Kerros

L’ATLAS – Optical Graffiti / GALERIE LÉLIA MORDOCH | PARIS (FR)

Pour L’Atlas, toute lettre est une forme et toute forme est une lettre. Il se fait d’abord un nom sur la scène graffiti dans les années 1990. Fasciné par l’histoire de l’écriture, il étudie ensuite la calligraphie dans plusieurs pays et dessine sa propre typographie. L’exposition “Optical Graffiti” propose un aperçu des différentes séries réalisées ces dix dernières années, comme “Phosphènes” dans laquelle les lettres de son nom apparaissent ou disparaissent entre les lignes selon qu’on les regarde au jour ou à la lumière noire, ou la récente série “Shapes” dont il conçoit le support selon la taille de la forme. Continuer de lire L’ATLAS – Optical Graffiti / GALERIE LÉLIA MORDOCH | PARIS (FR)

Bienvenue au pays de la vie ordinaire – Mathieu Bélisle (Essai québécois)

Contrairement à ce qu’on croit, la culture québécoise n’est pas dominée par le romantisme, l’idéalisme ni même le lyrisme, entendus comme autant de caractéristiques qui la déconnecteraient du réel. En vérité, le trait constitutif de sa manière de voir, de sentir et de penser, c’est le prosaïsme. Continuer de lire Bienvenue au pays de la vie ordinaire – Mathieu Bélisle (Essai québécois)

Aude de Kerros : «The Square va plus loin que le scandale» (entretien avec Le Figaro)

INTERVIEW – L’artiste et essayiste, très critique de l’art contemporain, s’est laissée séduire par le film de Ruben Östlund. Parce qu’il démonte les mécanismes de communication du milieu. Sans caricature, selon elle. «Le sujet du film est l’éternel dilemme entre utopie et réalité», juge-t-elle… Continuer de lire Aude de Kerros : «The Square va plus loin que le scandale» (entretien avec Le Figaro)

HISTOIRE DE VIVRE de Johanne Jarry – Lancement de la publication durant le Symposium Art & Vieillissement / Université du Québec à Montréal (CA)

« Depuis des années, on ne cesse de constater et de déplorer combien les personnes âgées sont laissées à elles – mêmes, isolées[1]. Quand on pense aux aînés, c’est souvent par le passé dont ils sont dépositaires qu’on valorise leur importance. Comme si la valeur de ces personnes tenait davantage à ce qu’elles ont vécu. Mais qu’en est – il de leur vie aujourd’hui, au jour le jour? Comment réduire l’écart entre elles et nous? Comment partager leur quotidien, le valoriser à leurs yeux, mais aussi aux yeux de la communauté? Avec ce projet, le Centre Turbine propose de réunir des personnes âgées en perte d’autonomie résidant au Pavillon Alfred – DesRochers de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal (IUGM) afin de partager avec elles un rapport au temps présent par le biais de la création photographique et littéraire . » Continuer de lire HISTOIRE DE VIVRE de Johanne Jarry – Lancement de la publication durant le Symposium Art & Vieillissement / Université du Québec à Montréal (CA)

Des valeurs Une approche sociologique par Nathalie Heinich (livre)

L’analyse pragmatique des jugements produits en situation réelle de controverse, de différend impossible à clore, tels les débats sur la corrida, permet à l’auteur de mettre en évidence la culture des valeurs que partagent les membres d’une même société. Continuer de lire Des valeurs Une approche sociologique par Nathalie Heinich (livre)

Maria TYL – Mai-68 : Révolution symbolique ou inertie institutionnelle ? / Les Éditions du Littéraire

C’est désormais chose faite : Maria Tyl dresse dans cet essai un panorama général de l’École avec comme point nodal les évènements de Mai-68. Elle choisit d’explorer ce moment historique en posant les bonnes questions : cette révolution étudiante qui impose des ateliers populaires dans une institution canonique est-elle de l’ordre de la révolution symbolique rendue intelligible par Pierrre Bourdieu dans son « Manet » ? Continuer de lire Maria TYL – Mai-68 : Révolution symbolique ou inertie institutionnelle ? / Les Éditions du Littéraire

Rififi dans le marché de l’art – Martine Robert / Les Echos.fr

Yves Bouvier a fait de l’entreprise paternelle suisse le leader mondial du transport d’œuvres d’art. Et s’est ainsi constitué un puissant réseau auprès des grands collectionneurs. Devenu marchand d’art aux marges colossales et aux pratiques contestables, il est aujourd’hui accusé d’escroqueries. Continuer de lire Rififi dans le marché de l’art – Martine Robert / Les Echos.fr