VOUS SOUVENEZ-VOUS DE L’EFFROYABLE AFFAIRE BUREN-MOSSET-TEMPLON EN 1974 ? Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

La première exposition s’ouvre dans une atmosphère tendue : un faux carton d’invitation circule désignant l’exposition comme un « hommage à Daniel Buren ». Puis la veille du vernissage, c’est une fausse lettre ouverte de Daniel Buren qui est envoyée à différentes personnalités du milieu de l’art. Continuer de lire VOUS SOUVENEZ-VOUS DE L’EFFROYABLE AFFAIRE BUREN-MOSSET-TEMPLON EN 1974 ? Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

OSONS LE BLASPHÈME ! Par Nicole Esterolle

Marcel Duchamp, né à Blainville-Crevon (France), le 28 juillet 1887, et mort à Neuilly-sur-Seine (France), le 2 octobre 1968, est un peintre, plasticien, homme de lettres français, naturalisé américain en 1955. Continuer de lire OSONS LE BLASPHÈME ! Par Nicole Esterolle

« MON FILS PRÉFÈRE ENKI BILAL À KADER ATTIA » Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Mais qu’à cela ne tienne, ce qui nous laisse surtout pantois, rêveur, abasourdis, muets, désarmés, décontenancés, hébétés, bouche bée, les épaules avachies , les bras ballants, la langue pendante et le strabisme convergent, c’est la candeur, la naïveté , voir l’ébouriffante niaiserie d’un tel aveu (1) …(et ce n’est pas, bien sûr, que le fils Fuchs, à 45 ans, ne soit pas encore bien fini…). Continuer de lire « MON FILS PRÉFÈRE ENKI BILAL À KADER ATTIA » Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

LES ARTISTES DE HEY! HALLE SAINT PIERRE – GALERIE EXPOSITION-VENTE / HALLE SAINT PIERRE (FR)

La mouvance artistique présentée par HEY! se définit par son caractère narratif souvent surréaliste, son goût pour une production libre, le rejet du formatage et une habileté à créer de nouveaux réseaux. Les beaux-arts, sans être reniés, y sont cités, parfois revendiqués ; les arts folk, pop et de rue y sont valorisés ; les arts singuliers et outsiders – « œuvres instinctives, dans tous les cas déconditionnées de la chose apprise » comme les évoquait Alain Bourbonnais à Jean Dubuffet – s’y voient associés. Continuer de lire LES ARTISTES DE HEY! HALLE SAINT PIERRE – GALERIE EXPOSITION-VENTE / HALLE SAINT PIERRE (FR)

Marc Fumaroli incarnait l’insoumission à l’utopie culturelle héritée de mai 1968 par Aude De Kerros

Marc Fumaroli s’est fait connaître grâce à ce livre, par un public bien au-delà du monde de l’histoire de l’art et la littérature. Il est devenu un personnage familier pour les Français: celui qui refuse clairement et de façon argumentée les conventions. Son succès inattendu ne lui a pas ôté le courage de ses opinions malgré la menace d’ostracisme. Continuer de lire Marc Fumaroli incarnait l’insoumission à l’utopie culturelle héritée de mai 1968 par Aude De Kerros

DU GRAND TRAC DES CAC, DES MAC, DES FRAC, ETC par Nicole esterolle (Billet d’humeur)

« Effervescent, audacieux, défricheur et pionnier… Friche rebelle aux allures de Palais, anti-musée en métamorphose permanente, le Palais de Tokyo tient Paris en éveil depuis 2002. À la fois accessible et exigeant, généreux et pointu, chaleureux et radical, poétique et transgressif, il est un territoire d’apprentissage, d’expériences, d’émotions et de vie ; un territoire d’où jaillit l’inattendu., etc »…Un vrai conte de fée ! Continuer de lire DU GRAND TRAC DES CAC, DES MAC, DES FRAC, ETC par Nicole esterolle (Billet d’humeur)

LES GALERIES D’ART SONT EN VOIE DE DISPARITION, ALORS QUE LA CRÉATION EST PLUS RICHE ET DIVERSE QUE JAMAIS…CHERCHEZ L’ERREUR !  PAR NICOLE ESTEROLLE

C’est une situation d’une rare cruauté : les galeries « découvreuses » jettent l’éponge les unes après les autres … à mesure qu’il y a de plus en plus d’artistes à faire découvrir… Tragique époque donc, où la « contemporanéité » artistique semble avoir atteint son point culminant dans l’absurde. Continuer de lire LES GALERIES D’ART SONT EN VOIE DE DISPARITION, ALORS QUE LA CRÉATION EST PLUS RICHE ET DIVERSE QUE JAMAIS…CHERCHEZ L’ERREUR !  PAR NICOLE ESTEROLLE

Mikaël Faujour, Réplique à l’article « splendeur de l’art du verre » par Nicole Esterolle

Il arrive qu’un hommage mette mal à l’aise : tout à la fois, on est touché de la reconnaissance, mais il semble qu’elle repose sur des malentendus. Mon amie Nicole Esterolle, à qui je dois l’heureuse collaboration que je poursuis avec fierté depuis 2014 avec le magazine Artension, a écrit cette semaine un encouragement à ses lecteurs à acheter et lire le hors-série La vie en verre, que j’ai « piloté ». Un conseil que je ne peux a priori qu’approuver ! Continuer de lire Mikaël Faujour, Réplique à l’article « splendeur de l’art du verre » par Nicole Esterolle

Rêveuses de villes – Journée internationale de la femme / CENTRE CULTUREL CANADIEN À PARIS (FR)

En France comme au Canada le pourcentage de femmes architectes reste bien en dessous de celui des autres professions libérales telles que la médecine et le droit. Pour marquer la Journée Internationale de la Femme le Centre culturel canadien vous propose une projection spéciale qui rend hommage au rôle des femmes dans le monde de l’architecture. Continuer de lire Rêveuses de villes – Journée internationale de la femme / CENTRE CULTUREL CANADIEN À PARIS (FR)

L’ARTIVISME, UNE STUPIDITÉ SANS LIMITE par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

C’est le gros titre de couverture de l’Oeil, magazine d’art quatre-vingtenaire, plutôt bourgeois, respectueux du bon goût dominant et complice amusé des fantaisies conceptualo-bidulaires de l’art de grand marché et de l’appareil d’Etat… Continuer de lire L’ARTIVISME, UNE STUPIDITÉ SANS LIMITE par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Qu’attendre du marché de l’art en 2020 ? Une interview menée par Mounia Van de Casteele avec Aude de Kerros (VIDÉO)

Xerfi Canal a reçu Aude de Kerros, graveur et essayiste, pour parler de l’art contemporain en 2020. Une interview menée par Mounia Van de Casteele. Continuer de lire Qu’attendre du marché de l’art en 2020 ? Une interview menée par Mounia Van de Casteele avec Aude de Kerros (VIDÉO)

DU « BON GOÛT » DE L’INSIPIDE … ET DU « MAUVAIS GOÛT » LA GAZETTE DE NICOLE 023

La sincérité, la pureté de cœur, la nécessité intérieure, la poésie, surtout quand ces vertus sont associèes à un savoir – faire, sont parfaitement insupportables pour les tenants du « bon gout » de classe, pour les défenseurs de la-bien-pensance et la bien-parlance artistique, pour tous les gens distingués et cultivés… Continuer de lire DU « BON GOÛT » DE L’INSIPIDE … ET DU « MAUVAIS GOÛT » LA GAZETTE DE NICOLE 023

L’artiste américain John Baldessari est mort à l’âge de 88 ans

Le Californien John Baldessari, grande figure de la scène américaine post-pop art, est mort samedi 4 janvier dans son sommeil, rapporte le Los Angeles Times. Une information confirmée par sa fondation et son ancien agent, Margo Leavin. Il enseignait à l’université de UCLA, de CalArts et de UC San Diego. Inspiré par le travail de Marcel Duchamp, il a exploré la langue et la culture des médias de masse dans ses peintures et ses compositions photographiques. Dans une critique de 2010, le Los Angeles Times l’avait qualifié de « l’artiste conceptuel le plus influent des Etats-Unis ». Continuer de lire L’artiste américain John Baldessari est mort à l’âge de 88 ans

DES « PRÉSUMÉS INNOCENTS » À GABRIEL MATZNEF Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

L’esthétique pathos, pervers- narcissique et redoutablement toxique de type Matzneff commence, semble-t-il à être moins « performative » en art contemporain, moins subventionnable, moins médiatisable, moins étatisable, moins curatoriable, moins mondialisable, moins bankable, moins muséifiable. Continuer de lire DES « PRÉSUMÉS INNOCENTS » À GABRIEL MATZNEF Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)