L’artiste américain John Baldessari est mort à l’âge de 88 ans

Le Californien John Baldessari, grande figure de la scène américaine post-pop art, est mort samedi 4 janvier dans son sommeil, rapporte le Los Angeles Times. Une information confirmée par sa fondation et son ancien agent, Margo Leavin. Il enseignait à l’université de UCLA, de CalArts et de UC San Diego. Inspiré par le travail de Marcel Duchamp, il a exploré la langue et la culture des médias de masse dans ses peintures et ses compositions photographiques. Dans une critique de 2010, le Los Angeles Times l’avait qualifié de « l’artiste conceptuel le plus influent des Etats-Unis ». Continuer de lire L’artiste américain John Baldessari est mort à l’âge de 88 ans

DES « PRÉSUMÉS INNOCENTS » À GABRIEL MATZNEF Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

L’esthétique pathos, pervers- narcissique et redoutablement toxique de type Matzneff commence, semble-t-il à être moins « performative » en art contemporain, moins subventionnable, moins médiatisable, moins étatisable, moins curatoriable, moins mondialisable, moins bankable, moins muséifiable. Continuer de lire DES « PRÉSUMÉS INNOCENTS » À GABRIEL MATZNEF Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Les révolutions géopolitiques de l’art contemporain Par Aude de Kerros (Billet d’humeur)

. .   Les révolutions géopolitiques de l’art contemporain   Par Aude de Kerros Le XXe siècle a été le siècle de l’instrumentalisation politique du pouvoir des intellectuels et des artistes concepteurs d’utopies. Certaines de leurs théories fabuleuses y ont connu à la fois leur avènement et leur mort, ainsi celles du communisme soviétique et chinois. Cependant, d’autres utopies exerçant dans un champ plus limité … Continuer de lire Les révolutions géopolitiques de l’art contemporain Par Aude de Kerros (Billet d’humeur)

ORSTEN GROOM – EXOPULITAÏ – The Trickster Meltdown / À cent Mètres du Centre du Monde (FR)

Les derniers humains, avec leurs allures désuètes, sortent de scène dans un menuet ridicule et laissent leur place aux nouveaux acteurs, imprévisibles : satyres et polichinelles. Continuer de lire ORSTEN GROOM – EXOPULITAÏ – The Trickster Meltdown / À cent Mètres du Centre du Monde (FR)

Les mirages de l’art contemporain Par Rodolphe Arfeuil (Billet d’humeur)

L’ouverture en 1977 du Centre Pompidou permet à l’AC de franchir l’étape décisive : devenir un art officiel. Décisive dans le sens où il peut désormais être généreusement arrosé de deniers publics, ceux provenant des contribuables, de millions qui cautionnent des pratiques visant à pulvériser la société et son ancienne homogénéité. Continuer de lire Les mirages de l’art contemporain Par Rodolphe Arfeuil (Billet d’humeur)

QUAND LES FRAC PARTENT EN EAU DE BOUDIN… Par Nicole Esterolle

Déjà fragiles de naissance et de par leur vacuité consubstantielle ou ontologique, les FRAC se voient aujourd’hui existentiellement très secoués par la tempête provoquée par le rétrécissement de leur nombre, suivant celui des régions. Continuer de lire QUAND LES FRAC PARTENT EN EAU DE BOUDIN… Par Nicole Esterolle

La parole aux auteurs : Jean-Gabriel Fredet et Aude de Kerros / BFM Business

Ce vendredi 22 novembre, Jean-Gabriel Fredet, auteur de « La guerre secrète des milliardaires de l’art » (L’Observatoire), et Aude de Kerros, auteure de « Nouvelle géopolitique de l’art contemporain » (Eyrolles), se sont penchés sur le monde de l’art dans la parole aux auteurs dans l’émission la librairie de l’éco présentée par Emmanuel Lechypre. La librairie de l’éco est à voir ou écouter le vendredi sur BFM Business. Continuer de lire La parole aux auteurs : Jean-Gabriel Fredet et Aude de Kerros / BFM Business

LES TASSES TOILETTES PUBLIQUES – AFFAIRES PRIVÉES / Un beau livre de Marc Martin (FR)

Le 4 novembre 2019, aux éditions AGUA, sortie du livre iconoclaste de Marc Martin : Les tasses, toilettes publiques – affaires privées. L’ouvrage explore sans réserve la question de l’altérité dans la ville, induite par les différentes facettes de l’évolution du mobilier urbain. Cette approche ouvre des perspectives inattendues : l’épanouissement identitaire en résonnance avec l’émancipation collective. Continuer de lire LES TASSES TOILETTES PUBLIQUES – AFFAIRES PRIVÉES / Un beau livre de Marc Martin (FR)

LA GAZETTE DE NICOLE N° 20 EST EN LIGNE… …. contre la crétinisation mortifère de l’art !

L’hystérisation de la forme couvre la vacuité du fond : c’est bien connu …( voir les tulipes de Koons) On commence à aborder ce phénomène ravageur d’art en termes de préservation de l’environnement et de la biodiversité…Tant mieux !… Continuer de lire LA GAZETTE DE NICOLE N° 20 EST EN LIGNE… …. contre la crétinisation mortifère de l’art !

Nouvelle géopolitique de l’art contemporain – Aude de Kerros / Editions Eyrolles (Livre)

Le Louvre à Abu Dhabi, Art Basel à Miami, les tulipes de Jeff Koons à Paris sont autant de manifestations de l’art contemporain comme outil d’influence. Marqueur de puissance, l’art mesure le degré d’émancipation d’un pays, son pouvoir d’attraction et sa place dans le monde… Continuer de lire Nouvelle géopolitique de l’art contemporain – Aude de Kerros / Editions Eyrolles (Livre)

Retour sur l’affaire Grünewald-Pinault-Abdessemed : méta- scandale de l’art dit « contemporain » Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Mais avec cette juxtaposition des Christs en fil de fer barbelé d’Abdessemed et du Retable de Grünewald, on passe , je crois, dans un au-delà du scandale, dans un scandale multiplié par lui-même, dans un méta-scandale. Continuer de lire Retour sur l’affaire Grünewald-Pinault-Abdessemed : méta- scandale de l’art dit « contemporain » Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

POUR CACHER LA RICHESSE ET LA DIVERSITÉ DE LA CRÉATION ACTUELLE, Avant-propos Nicole Esterolle, texte Philippe Murray (billet d’humeur)

Soulignons là encore le rôle central de l’hidalgo-gaucho-duchampo – identitaire Christophe Girard dans cette sinistre opération Koonsienne, dont l’inauguration aura lieu comme par hasard avec celle de « Nuit Blanche », qui est une autre délirante « audace » de notre conseiller adjoint aux affres culturelles parisiennes. Continuer de lire POUR CACHER LA RICHESSE ET LA DIVERSITÉ DE LA CRÉATION ACTUELLE, Avant-propos Nicole Esterolle, texte Philippe Murray (billet d’humeur)

L’amoncellement voilà le nouveau process où se dilate l’art contemporain par Jean-Pierre Cramoisan / Avant-propos par Nicole Esterolle

Plutôt que de mettre vos objets à la poubelle, ne jetez rien, conservez-les et faites-en des accumulations, vous aurez peut-être la chance d’être l’heureux élu d’un prix Marcel Duchamp. Il faudra juste que vous affutiez un discours assez plaisant et biscornesque (la redondance est vivement conseillée), rôdé à l’explication de la vacuité, seul moyen de donner, au-delà des modes du sensible, de la raison et du sens, du relief à vos tartifiques naufrages ; qu’ainsi lancé comme un boomerang chargé d’inepties, il revienne, triomphal, vers un jury d’analystes du vide, au point de leur ôter toute espèce de discernement. Continuer de lire L’amoncellement voilà le nouveau process où se dilate l’art contemporain par Jean-Pierre Cramoisan / Avant-propos par Nicole Esterolle

30 ans d’édition de Filigranes / Galerie Les filles du calvaire (FR)

La galerie Les filles du calvaire fête « 30 ans d’édition de Filigranes » du 29 juin au 27 juillet 2019 à travers une exposition composée d’une centaine de photographies (images extraites de livres), de livres publiés présentés sous forme de mini-salons bibliothèques dans la galerie, d’un accrochage de tirages de têtes sous forme de « cabinet de curiosités »… Continuer de lire 30 ans d’édition de Filigranes / Galerie Les filles du calvaire (FR)