LES TASSES TOILETTES PUBLIQUES – AFFAIRES PRIVÉES / Un beau livre de Marc Martin (FR)

Le 4 novembre 2019, aux éditions AGUA, sortie du livre iconoclaste de Marc Martin : Les tasses, toilettes publiques – affaires privées. L’ouvrage explore sans réserve la question de l’altérité dans la ville, induite par les différentes facettes de l’évolution du mobilier urbain. Cette approche ouvre des perspectives inattendues : l’épanouissement identitaire en résonnance avec l’émancipation collective. Continuer de lire LES TASSES TOILETTES PUBLIQUES – AFFAIRES PRIVÉES / Un beau livre de Marc Martin (FR)

LA GAZETTE DE NICOLE N° 20 EST EN LIGNE… …. contre la crétinisation mortifère de l’art !

L’hystérisation de la forme couvre la vacuité du fond : c’est bien connu …( voir les tulipes de Koons) On commence à aborder ce phénomène ravageur d’art en termes de préservation de l’environnement et de la biodiversité…Tant mieux !… Continuer de lire LA GAZETTE DE NICOLE N° 20 EST EN LIGNE… …. contre la crétinisation mortifère de l’art !

Nouvelle géopolitique de l’art contemporain – Aude de Kerros / Editions Eyrolles (Livre)

Le Louvre à Abu Dhabi, Art Basel à Miami, les tulipes de Jeff Koons à Paris sont autant de manifestations de l’art contemporain comme outil d’influence. Marqueur de puissance, l’art mesure le degré d’émancipation d’un pays, son pouvoir d’attraction et sa place dans le monde… Continuer de lire Nouvelle géopolitique de l’art contemporain – Aude de Kerros / Editions Eyrolles (Livre)

Retour sur l’affaire Grünewald-Pinault-Abdessemed : méta- scandale de l’art dit « contemporain » Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Mais avec cette juxtaposition des Christs en fil de fer barbelé d’Abdessemed et du Retable de Grünewald, on passe , je crois, dans un au-delà du scandale, dans un scandale multiplié par lui-même, dans un méta-scandale. Continuer de lire Retour sur l’affaire Grünewald-Pinault-Abdessemed : méta- scandale de l’art dit « contemporain » Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

POUR CACHER LA RICHESSE ET LA DIVERSITÉ DE LA CRÉATION ACTUELLE, Avant-propos Nicole Esterolle, texte Philippe Murray (billet d’humeur)

Soulignons là encore le rôle central de l’hidalgo-gaucho-duchampo – identitaire Christophe Girard dans cette sinistre opération Koonsienne, dont l’inauguration aura lieu comme par hasard avec celle de « Nuit Blanche », qui est une autre délirante « audace » de notre conseiller adjoint aux affres culturelles parisiennes. Continuer de lire POUR CACHER LA RICHESSE ET LA DIVERSITÉ DE LA CRÉATION ACTUELLE, Avant-propos Nicole Esterolle, texte Philippe Murray (billet d’humeur)

L’amoncellement voilà le nouveau process où se dilate l’art contemporain par Jean-Pierre Cramoisan / Avant-propos par Nicole Esterolle

Plutôt que de mettre vos objets à la poubelle, ne jetez rien, conservez-les et faites-en des accumulations, vous aurez peut-être la chance d’être l’heureux élu d’un prix Marcel Duchamp. Il faudra juste que vous affutiez un discours assez plaisant et biscornesque (la redondance est vivement conseillée), rôdé à l’explication de la vacuité, seul moyen de donner, au-delà des modes du sensible, de la raison et du sens, du relief à vos tartifiques naufrages ; qu’ainsi lancé comme un boomerang chargé d’inepties, il revienne, triomphal, vers un jury d’analystes du vide, au point de leur ôter toute espèce de discernement. Continuer de lire L’amoncellement voilà le nouveau process où se dilate l’art contemporain par Jean-Pierre Cramoisan / Avant-propos par Nicole Esterolle

30 ans d’édition de Filigranes / Galerie Les filles du calvaire (FR)

La galerie Les filles du calvaire fête « 30 ans d’édition de Filigranes » du 29 juin au 27 juillet 2019 à travers une exposition composée d’une centaine de photographies (images extraites de livres), de livres publiés présentés sous forme de mini-salons bibliothèques dans la galerie, d’un accrochage de tirages de têtes sous forme de « cabinet de curiosités »… Continuer de lire 30 ans d’édition de Filigranes / Galerie Les filles du calvaire (FR)

Mais est-ce bien la voix de Frida Kahlo ? / franceculture.fr

C’était « l’une des voix les plus recherchées de l’histoire récente du pays », lit-on dans L’Excelsior de Mexico. Car l’artistre-peintre mariée à Diego Riveira est devenue ces dernières années l’un des figures nationales les plus fortes et les plus reconnues au Mexique. Continuer de lire Mais est-ce bien la voix de Frida Kahlo ? / franceculture.fr

THÉATRE OU ART CONTEMPORAIN MINISTERIELS : MÊME PROCESSUS DÉCONSTRUCTIF SUBVENTIONNÉ par Jean-Pierre Pelaez (Billet d’humeur)

Mais elle est aussi culturelle, puisque, n’ayant aucune valeur artistique, c’est la subvention ministérielle qui va la consacrer, dans ces lieux clos de gens très savants où, disait Molière, « nul n’a de l’esprit hors nous et nos amis ». Continuer de lire THÉATRE OU ART CONTEMPORAIN MINISTERIELS : MÊME PROCESSUS DÉCONSTRUCTIF SUBVENTIONNÉ par Jean-Pierre Pelaez (Billet d’humeur)

Les 16 numéros parus de la Gazette de Nicole / nicolemuseum.fr

Présentant environ 200 étonnants artistes de tous pays, aventuriers de la création plastique, extraits des 5000 tout aussi étonnants, qui figurent dans le nicolemuseum.fr et qui constituent la « face cachée » de la création d’aujourd’hui…occultée par la monstrueuse enflure de l’art dit « contemporain »… Continuer de lire Les 16 numéros parus de la Gazette de Nicole / nicolemuseum.fr

NOTRE DAME RECONSTRUITE  » PLUS BELLE  » EN  » SHOW CASE  » DE L’ART OFFICIEL CONTEMPORAIN par Patrick Burandelo (Billet d’humeur)

Ce qu’on reproche le plus à un art officiel au fond c’est de nous formater, c’est cela qui le caractérise en dernière analyse. C’est tellement vexant que le reproche est quasi inconscient. De fait il se donne tellement de mal qu’il finit par y parvenir à l’usure. A cet égard une conversation réelle et archétypale en même temps, à propos du monochrome bleu de Klein, est rapportée en partie ci-dessous : « Tu trouves que c’est de l’art , pour moi non » Continuer de lire NOTRE DAME RECONSTRUITE  » PLUS BELLE  » EN  » SHOW CASE  » DE L’ART OFFICIEL CONTEMPORAIN par Patrick Burandelo (Billet d’humeur)

BANKSY – Dr Vandale et Mr Art par Hugues Bernard (Livre)

Quelle place existe-t-il pour des vandales devenus stars du marché de l’art ? Banksy, artiste emblématique du mouvement street art, semble bien décidé à détruire tous les repères du monde de l’art. Entre actions coups de poing et délinquance, quel est le véritable visage de cet artiste à l’identité toujours inconnue ? Continuer de lire BANKSY – Dr Vandale et Mr Art par Hugues Bernard (Livre)

Quand Marianne ose dénoncer le « Le grand foutage de gueule » de l’art dit contemporain » Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Bravo Marianne ! Un des rares journaux français à dire franchement la crétinerie du politiquement et de l’artistiquement correct. Six pages donc sur le sujet à découvrir ce matin dans le numéro du 1er Mars. Un dossier qui décoiffe férocement la bien-pensance gaucho-droito-duchampo cultureuse inféodée à la spéculation esthético-financière. Continuer de lire Quand Marianne ose dénoncer le « Le grand foutage de gueule » de l’art dit contemporain » Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Cramponnez-vous au radiateur : L’Institut d’Art Contemporain de Villeurbanne fête ses 40 ans ! par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Avant l’IAC, il y avait le « Nouveau Musée » , école désaffectée de la rue du Docteur Dollard : une structure née de l’amicale complicité entre Jean-Louis Maubant, un activiste local de l’AC, et Charles Hernu, maire de Villeurbanne, et à qui l’on doit aussi , lorsqu’il était ministre des Armées, la célèbre performance aquatique déjà très avant-gardiste , appelée « Rainbow-Warrior ». Continuer de lire Cramponnez-vous au radiateur : L’Institut d’Art Contemporain de Villeurbanne fête ses 40 ans ! par Nicole Esterolle (billet d’humeur)