Le CHU de Rouen se paie pour 100 000 euros une fresque de l’artiste institutionnel Olivier Nottellet… Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

La question centrale est donc de savoir quand, comment, pourquoi, s’est faite l’attribution de ce chantier « Culture et santé » à l’artiste Nottellet. Qui est à l’initiative de cette « fresque »? Quelles ont été les instances concernées de choix et d’évaluation pour cette commande publique? Quelles ont été les connections activées ? Continuer de lire Le CHU de Rouen se paie pour 100 000 euros une fresque de l’artiste institutionnel Olivier Nottellet… Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

ORSTEN GROOM – EXOPULITAÏ – The Trickster Meltdown / À cent Mètres du Centre du Monde (FR)

Les derniers humains, avec leurs allures désuètes, sortent de scène dans un menuet ridicule et laissent leur place aux nouveaux acteurs, imprévisibles : satyres et polichinelles. Continuer de lire ORSTEN GROOM – EXOPULITAÏ – The Trickster Meltdown / À cent Mètres du Centre du Monde (FR)

Les mirages de l’art contemporain Par Rodolphe Arfeuil (Billet d’humeur)

L’ouverture en 1977 du Centre Pompidou permet à l’AC de franchir l’étape décisive : devenir un art officiel. Décisive dans le sens où il peut désormais être généreusement arrosé de deniers publics, ceux provenant des contribuables, de millions qui cautionnent des pratiques visant à pulvériser la société et son ancienne homogénéité. Continuer de lire Les mirages de l’art contemporain Par Rodolphe Arfeuil (Billet d’humeur)

C’est tout bête, il manquerait à Emmanuel Macron un Jack Lang Sans une grande réalisation, pas d’entrée triomphale dans l’histoire par Jérôme Serri / Le Causeur

Nous venons d’apprendre par une source autorisée que le Président de la République, Emmanuel Macron, s’apprête à publier aux éditions « Plomb » un livre dont le titre, Mémoires de désespoir, ne laisse pas d’inquiéter déjà ses plus proches collaborateurs élyséens. Continuer de lire C’est tout bête, il manquerait à Emmanuel Macron un Jack Lang Sans une grande réalisation, pas d’entrée triomphale dans l’histoire par Jérôme Serri / Le Causeur

La parole aux auteurs : Jean-Gabriel Fredet et Aude de Kerros / BFM Business

Ce vendredi 22 novembre, Jean-Gabriel Fredet, auteur de « La guerre secrète des milliardaires de l’art » (L’Observatoire), et Aude de Kerros, auteure de « Nouvelle géopolitique de l’art contemporain » (Eyrolles), se sont penchés sur le monde de l’art dans la parole aux auteurs dans l’émission la librairie de l’éco présentée par Emmanuel Lechypre. La librairie de l’éco est à voir ou écouter le vendredi sur BFM Business. Continuer de lire La parole aux auteurs : Jean-Gabriel Fredet et Aude de Kerros / BFM Business

UNE CRUELLA D’ENFER À LA DIRECTION DU POMPIDOU-METZ par Nicole esterolle (Billet d’humeur)

Attention ! Chiara Parisi, la nouvelle promue cheffe du Centre Pompidou-Metz, est une guerrière cyborg génétiquement modifiée et programmée à l’art contemporain le plus radical et cruel, comme la décrit le panégyrique que Mademoiselle Lequeux lui a confectionné avec amour dans le Monde du 16 11 19, dont je vous joins copie. ( une demi-page : ça valait bien ça !) Continuer de lire UNE CRUELLA D’ENFER À LA DIRECTION DU POMPIDOU-METZ par Nicole esterolle (Billet d’humeur)

MÉGA-ENFLURE ET HYSTÉRISATION DU RIEN À LA BIENNALE D’ART CONTEMPORAIN DE LYON Par Georges Duverdon / Collaboration spéciale (Billet d’humeur)

Voici quelques documents sur ce gigantesque délire apocalyptique à 18 millions d’euros sur 29000 m2 qu’est cette 15ème biennale d’art contemporain de Lyon, pour laquelle on a mobilisé la fine fleur de la curatorie du Palais de Tokyo, qui a sillonné le monde (au frais de la princesse) pour dénicher la cinquantaine de perles rares émergentes sur la scène de l’art financier international… Continuer de lire MÉGA-ENFLURE ET HYSTÉRISATION DU RIEN À LA BIENNALE D’ART CONTEMPORAIN DE LYON Par Georges Duverdon / Collaboration spéciale (Billet d’humeur)

À LA FIAC , ÇA MUE, ÇA MUE ! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Il semble qu’il se passe quelque chose d’important à la FIAC 2019 : comme une mue, comme un changement de « paradigme » (selon l’expression de la seule sociologue qui se préoccupe un peu d’art, Nathalie Heinich), comme une sorte de divine apostasie. Oui, comme si la FIAC avait perdu la foi en la parole du saint prophète Duchamp et en sa religion du néant transcendantable et titrisable en bourse. Continuer de lire À LA FIAC , ÇA MUE, ÇA MUE ! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

LES TASSES TOILETTES PUBLIQUES – AFFAIRES PRIVÉES / Un beau livre de Marc Martin (FR)

Le 4 novembre 2019, aux éditions AGUA, sortie du livre iconoclaste de Marc Martin : Les tasses, toilettes publiques – affaires privées. L’ouvrage explore sans réserve la question de l’altérité dans la ville, induite par les différentes facettes de l’évolution du mobilier urbain. Cette approche ouvre des perspectives inattendues : l’épanouissement identitaire en résonnance avec l’émancipation collective. Continuer de lire LES TASSES TOILETTES PUBLIQUES – AFFAIRES PRIVÉES / Un beau livre de Marc Martin (FR)

Nouvelle géopolitique de l’art contemporain – Aude de Kerros / Editions Eyrolles (Livre)

Le Louvre à Abu Dhabi, Art Basel à Miami, les tulipes de Jeff Koons à Paris sont autant de manifestations de l’art contemporain comme outil d’influence. Marqueur de puissance, l’art mesure le degré d’émancipation d’un pays, son pouvoir d’attraction et sa place dans le monde… Continuer de lire Nouvelle géopolitique de l’art contemporain – Aude de Kerros / Editions Eyrolles (Livre)

POUR CACHER LA RICHESSE ET LA DIVERSITÉ DE LA CRÉATION ACTUELLE, Avant-propos Nicole Esterolle, texte Philippe Murray (billet d’humeur)

Soulignons là encore le rôle central de l’hidalgo-gaucho-duchampo – identitaire Christophe Girard dans cette sinistre opération Koonsienne, dont l’inauguration aura lieu comme par hasard avec celle de « Nuit Blanche », qui est une autre délirante « audace » de notre conseiller adjoint aux affres culturelles parisiennes. Continuer de lire POUR CACHER LA RICHESSE ET LA DIVERSITÉ DE LA CRÉATION ACTUELLE, Avant-propos Nicole Esterolle, texte Philippe Murray (billet d’humeur)

OLAFUR ELIASSON , L’ÉCOLO-FINANCIAL-ARTIST EST À LA TATE par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Ce fameux écolo-financial artist international expose à nouveau à la Tate Gallery, haut- lieu de l’art financier et de retrouvailes entre tous les art – spéculateurs du monde (où l’on voit aussi s’autocongatuler la valetaille culturo-institutionnelle française.) Sur le parvis de la Tate sont exhibés encore une fois ses gros glaçons amenés de la banquise à grand frais d’empreinte carbone, et qu’il avait aussi exposés à Paris (voir article du Monde joint). Continuer de lire OLAFUR ELIASSON , L’ÉCOLO-FINANCIAL-ARTIST EST À LA TATE par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Musée des Abattoirs de Toulouse historiquement incorrect Par Los Olvidados – La Dépêche du Midi (billet d’humeur)

Alors que le Musée des Abattoirs de Toulouse ne désemplit pas pour l’exposition « Picasso et l’exil », les familles des principaux artistes espagnols ayant vécu et réalisé leurs œuvres à Toulouse affichent leur mécontentement pour cette expositions qui les a volontairement oublié. L’artiste peintre et sculpteur Michel Batlle, fils d’exilé en est scandalisé. Continuer de lire Musée des Abattoirs de Toulouse historiquement incorrect Par Los Olvidados – La Dépêche du Midi (billet d’humeur)

Le Ministère de la Culture – un bilan / Marc VERAT (Billet d’humeur)

Depuis sa création en 1959 avec un ministre doté alors de réels pouvoirs cette institution, mis à part quelques actions peu contestables, comme la sauvegarde du patrimoine, aura surtout bénéficié aux fonctionnaires et sans doute aussi à quelques rares connaissances artistiques. A l’heure de la troisième génération rien n’a changé et les frais de fonctionnement sont toujours là. Continuer de lire Le Ministère de la Culture – un bilan / Marc VERAT (Billet d’humeur)