Image… envoyée / Image… Sent

Image… envoyée réunit 36 projets photographiques inédits d’artistes majeurs de la scène contemporaine canadienne dont 15 artistes femmes, ainsi qu’un volet citoyen regroupant 50 images envoyées par des citoyens et citoyennes du Canada et de France. Continuer de lire Image… envoyée / Image… Sent

À FOND L’ART « CONTEMPORAIN » ! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Ainsi peut-on voir des pneus sur les escaliers de l’Opéra, des trompettes sur ceux du Grand Palais, des horreurs de Damien Hirst un peu partout, une banane à 120 mille euros, des aides de l’Etat à la galerie Perrotin, des poteaux de Buren, des gigantesques bouts de ferrailles de Venet, etc… et des milliers de déclinaisons de l’effroyable, dispersées dans les innombrables lieux de radicalisation duchampiste maillant le territoire, subventionnés Continuer de lire À FOND L’ART « CONTEMPORAIN » ! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

FLORAL ET ÉTHIQUE EN DIABLE : LE PRIX ADIAF MARCEL DUCHAMP 2020 ! Par Nicole Esterolle

… mais attention : c’est de la fleur « éthique », naturelle, sans engrais, ni subvention européenne, ni pesticide, cueillie avec soin dans la campagne française par la SARL « Fleurs d’ici » qui a donc aménagé au Centre Pompidou, l’expo qui suit l’attribution du prix. Continuer de lire FLORAL ET ÉTHIQUE EN DIABLE : LE PRIX ADIAF MARCEL DUCHAMP 2020 ! Par Nicole Esterolle

ELLE VEUT QUE SA GALERIE « S’INTÈGRE À UN TISSU SOCIAL ET ARTISTIQUE » Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Ainsi donc, Mme Levy est courageuse, elle « ne baisse pas les bras », non, « il faut continuer » dit-elle … parce qu’elle aime Paris avec ses fondations Pinault et Arnaud, avec son Palais de Tokyo, qui sont autant de signes de « renouveau »… et puis parce qu’on peut y discuter « jusqu’à deux heures du matin, de philosophie, d’art ou de politique » Continuer de lire ELLE VEUT QUE SA GALERIE « S’INTÈGRE À UN TISSU SOCIAL ET ARTISTIQUE » Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

UN « OUTIL DE RÉSILIENCE » VU À L’EXPO GLOBAL (E ) RESISTANCE AU CENTRE POMPIDOU par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

On trouve dans cette giga-expo la quintessence des artistes « rebelles » internationaux….Tous artivistes, actionnistes, révolutionnaristes , questionneurs, casseurs de codes, insoumis, résistants, décoloniaux (du genre Kader Attia) , indigénistes, subversifs, héroïques combattants de l’oppression et des inégalités sociales, ect… Continuer de lire UN « OUTIL DE RÉSILIENCE » VU À L’EXPO GLOBAL (E ) RESISTANCE AU CENTRE POMPIDOU par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

« LES TASSES » Prix Sade 2020 du livre d’art !

Dans le placard de la belle Histoire, les tasses font tache. La tasse, dans l’argot du siècle dernier, c’était la vespasienne. Érigées dans l’espace public à l’heure de l’hygiénisme, les vespasiennes devaient répondre aux besoins naturels de la population masculine. Continuer de lire « LES TASSES » Prix Sade 2020 du livre d’art !

DAMIEN HIRST, L’ARTISTE LE PLUS IMMONDE DU MONDE…PAR NICOLE ESTEROLLE (Billet d’humeur)

« Je continue de penser qu’une forte logique et une sensibilité proprement artistique conduisent le déploiement de la recherche de Damien Hirst et soutiennent la cohérence de ses diverses réalisations ou interventions. Continuer de lire DAMIEN HIRST, L’ARTISTE LE PLUS IMMONDE DU MONDE…PAR NICOLE ESTEROLLE (Billet d’humeur)

Roselyne Bachelot peut toujours se souvenir d’André Malraux les larmes aux yeux…Par Jérôme Serri (FR)

S’il est possible de lire dans La rue Montorgueil de Monet ou dans La rue Mosnier de Manet une adhésion aux valeurs de la République, nous sommes loin, avec ces deux œuvres, de cette Liberté guidant le peuple par laquelle Delacroix voulut faire connaître son approbation des trois journées de juillet 1830. Malgré l’admiration que lui portaient les jeunes générations et un rejet commun de l’académisme, Delacroix s’inscrivait dans la continuité du grand art de la Renaissance. Il en était en quelque sorte le dernier soubresaut. Continuer de lire Roselyne Bachelot peut toujours se souvenir d’André Malraux les larmes aux yeux…Par Jérôme Serri (FR)

Marc Fumaroli incarnait l’insoumission à l’utopie culturelle héritée de mai 1968 par Aude De Kerros

Marc Fumaroli s’est fait connaître grâce à ce livre, par un public bien au-delà du monde de l’histoire de l’art et la littérature. Il est devenu un personnage familier pour les Français: celui qui refuse clairement et de façon argumentée les conventions. Son succès inattendu ne lui a pas ôté le courage de ses opinions malgré la menace d’ostracisme. Continuer de lire Marc Fumaroli incarnait l’insoumission à l’utopie culturelle héritée de mai 1968 par Aude De Kerros

DU GRAND TRAC DES CAC, DES MAC, DES FRAC, ETC par Nicole esterolle (Billet d’humeur)

« Effervescent, audacieux, défricheur et pionnier… Friche rebelle aux allures de Palais, anti-musée en métamorphose permanente, le Palais de Tokyo tient Paris en éveil depuis 2002. À la fois accessible et exigeant, généreux et pointu, chaleureux et radical, poétique et transgressif, il est un territoire d’apprentissage, d’expériences, d’émotions et de vie ; un territoire d’où jaillit l’inattendu., etc »…Un vrai conte de fée ! Continuer de lire DU GRAND TRAC DES CAC, DES MAC, DES FRAC, ETC par Nicole esterolle (Billet d’humeur)

LES GALERIES D’ART SONT EN VOIE DE DISPARITION, ALORS QUE LA CRÉATION EST PLUS RICHE ET DIVERSE QUE JAMAIS…CHERCHEZ L’ERREUR !  PAR NICOLE ESTEROLLE

C’est une situation d’une rare cruauté : les galeries « découvreuses » jettent l’éponge les unes après les autres … à mesure qu’il y a de plus en plus d’artistes à faire découvrir… Tragique époque donc, où la « contemporanéité » artistique semble avoir atteint son point culminant dans l’absurde. Continuer de lire LES GALERIES D’ART SONT EN VOIE DE DISPARITION, ALORS QUE LA CRÉATION EST PLUS RICHE ET DIVERSE QUE JAMAIS…CHERCHEZ L’ERREUR !  PAR NICOLE ESTEROLLE

Les méthodes du progressisme culturel et social Quand le politiquement correct remplace les camps de rééducation par Jérôme Serri (FR)

Les Fonds Régionaux d’Art Contemporain (FRAC) et le PACS ne présentent aucune similitude à première vue. Mais comme chacun sait, tous ceux qui s’y opposent sont des « réacs », ces affreux marginaux qui n’aiment pas le progrès… Jérôme Serri propose un retour en arrière sur ces fabuleuses avancées des dernières décennies. Continuer de lire Les méthodes du progressisme culturel et social Quand le politiquement correct remplace les camps de rééducation par Jérôme Serri (FR)

Archibald Aki – Toute Ressemblance impossible (FR)

Archibald Aki est né dans le nord de la France, entre Dunkerque et Lille. Le plat pays. Il commence le théâtre, la danse, et les arts plastiques très tôt, ça lui donne des idées. Plus tard, il se met à écrire. En 2001, après un bac littéraire qu’il obtient de justesse, faute à un goût prononcé pour la paresse et pour les parcs, il participe à un échange théâtral franco-polonais qui mène à la création d’Odwagi! ( Courage!) mis en scène par Olivier Sowinski. Continuer de lire Archibald Aki – Toute Ressemblance impossible (FR)

ELLES N’ONT PLUS LA BANANE ! LES FINANCIAL-ART GALERIES FRANÇAISES IMPLORENT L’AIDE DE L’ÉTAT !…Par Nicole Esterolle

Une sainte terreur les prend soudain, devant cette éventualité que l’art se détache de l’argent et revienne à lui-même, à sa vérité première, au local, au sens, au modeste, au poétique, au contenu, au sensible, au circuit court, au ré-ensauvagement, au peuple, au plaisir, à l’indépendance, au naturel…. Continuer de lire ELLES N’ONT PLUS LA BANANE ! LES FINANCIAL-ART GALERIES FRANÇAISES IMPLORENT L’AIDE DE L’ÉTAT !…Par Nicole Esterolle