LE SALON MIRABILIA DE LYON : UN MANIFESTE POUR DE SALVATRICES RETROUVAILLES ENTRE L’ART ET LE RÉEL OUBLIÉ (FR)

Cet art, au sens entier du terme, est arimé à un “métier”, c’est à dire à la  réalité bien palpable d’un senti et d’un  vécu. Il   possède de hautes vertus rédemptrices dans une époque de saturation visuelle par des flots d’images éphémères et sans contenu… Continuer de lire LE SALON MIRABILIA DE LYON : UN MANIFESTE POUR DE SALVATRICES RETROUVAILLES ENTRE L’ART ET LE RÉEL OUBLIÉ (FR)

OUI LE MAIL-ART EST TOUJOURS BIEN VIVANT ! Mairie de Vienne (FR)

Elle est le fruit ou la suite d’une heureuse  rencontre, qui eut lieu en 2003,  entre l’association « Une vie, une arbre » et le magasine d’art Artension… Continuer de lire OUI LE MAIL-ART EST TOUJOURS BIEN VIVANT ! Mairie de Vienne (FR)

DE LA CRÉTINITUDE MONOCHROMISTE AU DÉBUT DU 21 ÈME SIÈCLE Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Spécialistes tous les trois de l’in situ international partout et nulle part : Rutault peignait des toiles de la couleur des murs où elles étaient accrochées…. Continuer de lire DE LA CRÉTINITUDE MONOCHROMISTE AU DÉBUT DU 21 ÈME SIÈCLE Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Zhou Gang. L’art, le souffle et le monde par Aude de Kerros (Billet d’humeur)

La vie et l’œuvre remarquables de Zhou Gang, peintre chinois, né en 1958 à Shanghai, nous  apprennent beaucoup sur la création lors des périodes de destruction, déclin et décadence de civilisation, mais aussi comment elles renaissent quand la terreur ou l’état de soumission faiblit. Le XXe siècle leur a fait connaître guerres culturelles et utopies totalitaires les plus diverses.  Continuer de lire Zhou Gang. L’art, le souffle et le monde par Aude de Kerros (Billet d’humeur)

Hommage à mon ami Pierre Pinoncelli Par Nicole Esterolle

Pinoncelli était un cas rare – un cas d’école d’art si j’ose dire – qui faisait disruption  dans la catégorie pléthorique des artistes dits « comportementaux », non seulement porte-manteaux mais aussi porte-flingue de l’esthétique post duchampienne officielle. Continuer de lire Hommage à mon ami Pierre Pinoncelli Par Nicole Esterolle

LES TOURNESOLS FLÉTRIS DE BANKSI BIENTÔT PLUS CHERS QUE LES FRAIS DE VAN GOGH ? Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Alors que son identité est encore inconnue, il ne cesse dans ses créations de dénoncer le consumérisme de la société autant qu’il met en garde sur les catastrophes écologiques qui en découlent.  Continuer de lire LES TOURNESOLS FLÉTRIS DE BANKSI BIENTÔT PLUS CHERS QUE LES FRAIS DE VAN GOGH ? Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

L’ART, C’EST FOUTU ! Critique du dernier essai «L’art, c’est bien fini» de Yves Michaud par Nicole Esterolle

« L’art, c’est bien fini ! » : tel est le titre du nouvel essai d’Yves Michaud… Fichtre ! il n’y va pas avec le dos de la petite cuillère de bonne famille notre guilleret philosophe – sociologue ( un rien polémiste) de la vie moderne sous tous ses aspects les plus croquignoles.
Continuer de lire L’ART, C’EST FOUTU ! Critique du dernier essai «L’art, c’est bien fini» de Yves Michaud par Nicole Esterolle

Le doc Stupéfiant – Rimbaud, jeune et maudit / TV5

Arthur Rimbaud conteste tout : l’autorité, la bourgeoisie, l’hétérosexualité… Son génie artistique, ses amours avec Verlaine et son renoncement à toute vie littéraire ont forgé sa légende. Léa Salamé va à la rencontre de rimbaldiens illustres.
Continuer de lire Le doc Stupéfiant – Rimbaud, jeune et maudit / TV5

Katharina GAENSSLER – DU DÉBUT À LA FIN / Goethe-Institut Paris (FR)

Dans le cadre du programme interdisciplinaire MUNICH UNIQUE, le Goethe-Institut de Paris présente l’artiste photographe munichoise internationalement reconnue, Katharina Gaenssler. Continuer de lire Katharina GAENSSLER – DU DÉBUT À LA FIN / Goethe-Institut Paris (FR)

LE MUSÉE D’ART BRUT DE MONTPELLIER Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Allez voir les 2500 œuvres de 700 artistes,  qui vous révèleront ce que notre regretté ami Laurent Danchin appelait « la face cachée de l’art contemporain »….
Continuer de lire LE MUSÉE D’ART BRUT DE MONTPELLIER Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

« AU-DELÀ DE L’INEPTE » : ENCORE UNE EXPO PINAULT-AILLAGON par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Voici, au Couvent des Jacobins à Rennes, une expo concoctée encore par Tonton Aillagon, intitulée « Au-delà de la couleur » : titre qui n’a aucun sens… Mais qu’à cela ne tienne, l’important , étant toujours d’ « aller au-delà », d’outrepasser, de se surpasser, de côtoyer… Continuer de lire « AU-DELÀ DE L’INEPTE » : ENCORE UNE EXPO PINAULT-AILLAGON par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

LA JOCONDE DE L’ART«CONTEMPORAIN »… Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Mais quand on analysera les mécanismes de tous ordres, qui ont conduit à ce carnage de l’art et à la destruction systématique des systèmes habituels de légitimation, on y verra, en position centrale… Continuer de lire LA JOCONDE DE L’ART«CONTEMPORAIN »… Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Programme associé ARLES / ÉCHOS SYSTÈME/ Fondation Manuel Rivera-Ortiz jusqu’au 26 septembre (FR)

Échos système c’est plus de 60 artistes, 15 expositions présentés cet été à la Fondation Manuel Rivera-Ortiz jusqu’au 26 septembre 2021 dans le cadre du programme associé des Rencontres. Continuer de lire Programme associé ARLES / ÉCHOS SYSTÈME/ Fondation Manuel Rivera-Ortiz jusqu’au 26 septembre (FR)

ÉTHIQUE, CULTURE ET RENTABILITÉ FINANCIÈRE Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

J’avais bien compris que l’association friches-steetart, permettait d’offrir une alternative plus sociale et moins élitaire , à l’arrogant art conceptualo-biduliare des FRAC et Musées. Continuer de lire ÉTHIQUE, CULTURE ET RENTABILITÉ FINANCIÈRE Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

IL Y EN A QUI PRENNENT UN PORTE-SAVON POUR UN OBJET D’ART Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Cette violence faire à l’art, de quoi s’agit-il ? de  maladie mentale ? d’une modification  génétique inopinée? d’un délire post-traumatique ?d’un désordre  hormonal ?… Continuer de lire IL Y EN A QUI PRENNENT UN PORTE-SAVON POUR UN OBJET D’ART Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

LE SHED À ROUEN : UN BEL EXEMPLE DE  CHANCRE MOU 100% ART « CONTEMPORAIN » Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Il y en a certes des dizaines du même type sur le territoire français, mais celui-ci est particulièrement exemplaire en termes de conjugaison des purulences esthétiques et éthiques, avec conflits d’intérêt à tous les étages, détournements de biens et d’argent publics, massacre des valeurs de l’art…
Continuer de lire LE SHED À ROUEN : UN BEL EXEMPLE DE  CHANCRE MOU 100% ART « CONTEMPORAIN » Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

LA COOPÉRATIVE ARTISTIQUE D’AÏNI DANS LES CORBIÈRES Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Il est convenu de dire que les artistes sont des individualistes avec un égo d’éléphant et que c’est la condition de leur indépendance et de leur liberté créative…Affirmer cela est d’une niaiserie sans nom, et la démarche d’Aïni est la démonstration exacte du contraire.
Continuer de lire LA COOPÉRATIVE ARTISTIQUE D’AÏNI DANS LES CORBIÈRES Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

L’ART BRUT AU CENTRE POMPIDOU ! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Réjouissons nous de voir l’œuvre de Jean Dubuffet ainsi réhabilitée, 50 ans après le refus humiliant et stupide de l’Institutionalité française d’accepter sa collection, qui dut trouver refuge à Lausanne. Continuer de lire L’ART BRUT AU CENTRE POMPIDOU ! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)