PURE – Chapelle île Barbe Lyon (FR)

Ce qu’il y a de commun entre tous ces artistes, qui utilisent des techniques différentes telles que la peinture, la photographie, la céramique, le textile, le dessin, la sculpture, c’est la force expressive d’une matière magnifiée par la sobriété formelle des œuvres en adéquation totale avec l’ascétisme architectural de la Chapelle Continuer de lire PURE – Chapelle île Barbe Lyon (FR)

Julie Ouellet / Rendez vous doux pour jour de canicule / Photo Guy L'Heureux

Julie Ouellet / 1700 La Poste (CA)

Née en 1974 au Saguenay-Lac-Saint-Jean, Julie Ouellet vit et travaille à Montréal. Elle est titulaire d’un baccalauréat (2001) et d’une maîtrise (2019) en arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Continuer de lire Julie Ouellet / 1700 La Poste (CA)

Ces lieux disparus qui font aussi l’histoire de Paris (FR)

En 1601, Marie de Médicis, alors reine de France et de Navarre, fait venir à Paris cinq frères de la congrégation de Saint-Jean-de-Dieu pour soigner les indigents de la capitale. Pour ce faire, ils s’installent dans un premier temps près du quai Malaquais dans le 6e arrondissement de Paris. Continuer de lire Ces lieux disparus qui font aussi l’histoire de Paris (FR)

La peinture est toujours vivante en France malgré l’État par Aude De Kerros (Billet d’humeur)

Sans jargon, il démonte les déclarations officielles qui dénigrent la peinture, il dénonce la désignation « d’infâmes » faite à ceux qui sont en quête d’une beauté dans l’art… cette notion « archaïque » étant considérée comme « non pertinente » et qui plus est gravement peccamineuse. Continuer de lire La peinture est toujours vivante en France malgré l’État par Aude De Kerros (Billet d’humeur)

Aude de Kerros – Le chant du monde / Gravures (Texte et eaux-fortes)

L’atmosphère, le décor évoquait l’heureuse réminiscence des soirs d’été passés avec les enfants au bord de la Bouble. J’en ressentais le parfum, la lumière, le bruit comme on habite une profondeur. Cependant une multitude de personnages inconnus venaient s’installer dans ce lieu de vive mémoire. Je les distinguais peu à peu et les reconnus un à un. Ils émergeaient du grand flot d’images de l’Apocalypse de Jean. Continuer de lire Aude de Kerros – Le chant du monde / Gravures (Texte et eaux-fortes)