Les guerres culturelles par Christine Sourgins (Billet d’humeur)

La grandeur et l’énergie de Pollock riment avec modernité. Ironie du sort, les peintres américains promus sont de gauche (comme leurs soutiens critiques Greenberg, Rosenberg) et, Maccarthysme oblige, soupçonnés de communisme or, à l’étranger, c’est eux que le CIA met en avant pour détourner les gauches européennes du communisme.

Culture du narcissisme: nous y sommes! Les nouvelles générations ont la frousse de tout et nous donnent la frousse par Didier Desrimais / Causeur.fr

Derrière la “fragilité” de l’étudiant narcissique on décèle toutefois une redoutable capacité d’adaptation opportuniste à ce nouveau monde où la visibilité d’un « engagement » vaut cent fois plus qu’un véritable travail d’acquisition de connaissances.

ET SI L’ON ABORDAIT LE PROBLÈME DE L’ART DIT CONTEMPORAIN SOUS L’ANGLE JURIDIQUE ? Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Et bien parce que la transgressivité des codes, la subversion des modèles , la permissivité en tous sens y compris sexuelle, la dérogation aux règles tant éthiques, esthètiques que juridiques, bref, la malversation généralisée et institionnalisée , est devenue une manière de distinction sociale, une posture ou un signe de la créativité artistique….

La peinture est toujours vivante en France malgré l’État par Aude De Kerros (Billet d’humeur)

Sans jargon, il démonte les déclarations officielles qui dénigrent la peinture, il dénonce la désignation « d’infâmes » faite à ceux qui sont en quête d’une beauté dans l’art… cette notion « archaïque » étant considérée comme « non pertinente » et qui plus est gravement peccamineuse.

VENT DE PANIQUE DANS L’APPAREIL CULTUREL LA CRAPOTEUSE AFFAIRE CLAUDE LÉVÊQUE, SONNE-T-ELLE LA FIN DU GRAND DÉLIRE ARTCONTEMPORAINISTE ? Par Nicole Esterolle

Christophe Girard, Gabriel Matzneff, Claude Lévêque …à qui le tour parmi les figures emblématiques du grand déconstructivisme hexagonal, permissif à tout va, libertaro-capitaliste, qui a inspiré notre culture de classe et notre art contemporain d’Etat depuis l’apparition miraculeuse de Jack Lang, il y a quarante ans ?

DE LA BIEN-PICTURANCE Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

On connaît la bien-pensance et la bien – jactance de rigueur dans les réseaux de la culture de classe bureaucratico-financière, soviéto – capitaliste et germano-pratine, qui s’articule avec le très rebelle et subversif discours du politiquement correct - convergence des luttes, qui ravage les universités américaines et françaises et « cancelle » les profs qui ont émis un mot ou un pet de travers.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :