L’ART DE PIRE EN PIRE ! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Compte tenu du pilonnage intensif que « certains » indisciplinés font  subir  à l’appareil fournisseur d’art contemporain institutionnel, on aurait pu espérer que celui-ci tempère un peu ses ardeurs déconstructives, destructives, subversives, casseuses de codes , etc. Continuer de lire L’ART DE PIRE EN PIRE ! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

UN PRIX MARCEL DUCHAMP DE PLUS EN PLUS GROTESQUE par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

C’est la quadragénaire plasticienne Lili Reynaud Dewar de l’écurie Kamel Mennour,( voir image jointe)  qui a obtenu le prix Marcel Duchamp cette année. Continuer de lire UN PRIX MARCEL DUCHAMP DE PLUS EN PLUS GROTESQUE par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Jennifer Packer: The Eye Is Not Satisfied With Seeing / Whitney Museum of American (us)

Jennifer Packer’s paintings and drawings combine observation, memory, and improvisation. Featuring over thirty works from the past decade, The Eye Is Not Satisfied With Seeing is the largest survey of Packer’s practice to date. Continuer de lire Jennifer Packer: The Eye Is Not Satisfied With Seeing / Whitney Museum of American (us)

Hommage à mon ami Pierre Pinoncelli Par Nicole Esterolle

Pinoncelli était un cas rare – un cas d’école d’art si j’ose dire – qui faisait disruption  dans la catégorie pléthorique des artistes dits « comportementaux », non seulement porte-manteaux mais aussi porte-flingue de l’esthétique post duchampienne officielle. Continuer de lire Hommage à mon ami Pierre Pinoncelli Par Nicole Esterolle

L’ARTISTE REPRÉSENTANT LA FRANCE À LA BIENNALE DE VENISE SERA ANGLO-ALGÉRIENNE Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Une photo de la série Sugar Routes représentant  un silo à sucre dans le port français de Marseille. On y voit la substance sucrée couler comme du sable, des millions de morceaux venus des quatre coins du monde s’y mélangent, ne laissant aucune trace de ses origines. Continuer de lire L’ARTISTE REPRÉSENTANT LA FRANCE À LA BIENNALE DE VENISE SERA ANGLO-ALGÉRIENNE Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Buren enfin académicien ! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Pour l’heure, il s’agit de placer les collectionnés de François Pinault et les pupilles de l’Etat dans le « show case » que représente l’Académie. On appelle cela le « cross marketing ». Bustamante et Hyber, section peinture, verront  rejaillir  sur eux,  grands conceptuels-déconstructeurs, l’aura du Grand’ art. Continuer de lire Buren enfin académicien ! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Kandis Williams: A Line / GALLERY David Zwirner (US)

52 Walker is pleased to open its inaugural exhibition, A Line, on Thursday, October 28, 2021. The presentation will feature works by Kandis Williams, whose versatile practice spans collage, performance, video, assemblage, and installation. Continuer de lire Kandis Williams: A Line / GALLERY David Zwirner (US)

Lionel Tréboit – FLÂNERIE EN CAPITALE / Salon du Vieux Colombier (FR)

Cette exposition restitue un parcours, une déambulation, celle du flâneur dans la Capitale. Le café, la sortie du métro, la station de bus, les gares, les jardins et les musées, sont les sujets que Lionel Tréboit privilégie car ils reflètent directement notre expérience du quotidien. Continuer de lire Lionel Tréboit – FLÂNERIE EN CAPITALE / Salon du Vieux Colombier (FR)

L’ART, C’EST FOUTU ! Critique du dernier essai «L’art, c’est bien fini» de Yves Michaud par Nicole Esterolle

« L’art, c’est bien fini ! » : tel est le titre du nouvel essai d’Yves Michaud… Fichtre ! il n’y va pas avec le dos de la petite cuillère de bonne famille notre guilleret philosophe – sociologue ( un rien polémiste) de la vie moderne sous tous ses aspects les plus croquignoles.
Continuer de lire L’ART, C’EST FOUTU ! Critique du dernier essai «L’art, c’est bien fini» de Yves Michaud par Nicole Esterolle

Décès de l’artiste russe Ivan Lubennikov (1951-2021)

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris la disparition d’Ivan Lubennikov survenue ce dimanche 3 octobre en Russie. Continuer de lire Décès de l’artiste russe Ivan Lubennikov (1951-2021)

André MARFAING (1925-1987) / Espace Paul Rebeyrolle (FR)

L’originalité de Marfaing se manifeste dans des créations intenses qui privilégient les rapports entre le noir et le blanc. Le geste est parfois vif et tranchant, écrivait Pierre Cabanne*, il scinde l’ombre ou la frôle, paraphe vertical sans pesanteur sur un blanc qui devient gris, ou ocre, parfois même bleu. Continuer de lire André MARFAING (1925-1987) / Espace Paul Rebeyrolle (FR)

Art contemporain. Les monuments de dérision par Aude De Kerros (Billet d’humeur)

Une des principales finalités de l’Art contemporain est la déconstruction de toute identité culturelle incarnée dans les œuvres, les monuments et les lieux, que les duchampiens nomment « le contexte ». Cette procédure est au service de la construction financière des produits de l’Art contemporain mais aussi de la diffusion des idées. Continuer de lire Art contemporain. Les monuments de dérision par Aude De Kerros (Billet d’humeur)