LA JOCONDE DE L’ART«CONTEMPORAIN »… Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Mais quand on analysera les mécanismes de tous ordres, qui ont conduit à ce carnage de l’art et à la destruction systématique des systèmes habituels de légitimation, on y verra, en position centrale… Continuer de lire LA JOCONDE DE L’ART«CONTEMPORAIN »… Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Programme associé ARLES / ÉCHOS SYSTÈME/ Fondation Manuel Rivera-Ortiz jusqu’au 26 septembre (FR)

Échos système c’est plus de 60 artistes, 15 expositions présentés cet été à la Fondation Manuel Rivera-Ortiz jusqu’au 26 septembre 2021 dans le cadre du programme associé des Rencontres. Continuer de lire Programme associé ARLES / ÉCHOS SYSTÈME/ Fondation Manuel Rivera-Ortiz jusqu’au 26 septembre (FR)

LA GALERIE CONFLUENCE PRÉSENTE L’EXPOSITION HEREROS DE JIM NAUGHTEN (FR)

Permettre au passé de parler, c’est un peu le cheminement que propose Jim Naughten dans ses séries Hereros (2013) et Mountains of the Moon (2018). Continuer de lire LA GALERIE CONFLUENCE PRÉSENTE L’EXPOSITION HEREROS DE JIM NAUGHTEN (FR)

ÉTHIQUE, CULTURE ET RENTABILITÉ FINANCIÈRE Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

J’avais bien compris que l’association friches-steetart, permettait d’offrir une alternative plus sociale et moins élitaire , à l’arrogant art conceptualo-biduliare des FRAC et Musées. Continuer de lire ÉTHIQUE, CULTURE ET RENTABILITÉ FINANCIÈRE Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Simon Frankart, alias Petites Luxures / Hôtel La Signoria (FR)

La galerie est très heureuse d’annoncer sa nouvelle exposition consacrée à Simon Frankart, alias Petites Luxures, dans le prestigieux hôtel La Signoria niché sur les hauteurs de Calvi. Continuer de lire Simon Frankart, alias Petites Luxures / Hôtel La Signoria (FR)

POUR UN FLORILÈGE DE L’IMBITABILITÉ VERBEUSE DE L’ ART « CONTEMPORAIN » Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

C’est aussi du terrorisme intello-verbeux destiné à assujettir et culpabiliser l’auditeur qui ne comprend évidemment rien à une logorrhée dont le locuteur ne comprend rien non plus, comme s’il n’était que le simple médium d’injonctions extra-terrestes ou divines, comme cette Langue inintelligible que parlent les mystiques en début d’extase. Continuer de lire POUR UN FLORILÈGE DE L’IMBITABILITÉ VERBEUSE DE L’ ART « CONTEMPORAIN » Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

06-Le nounours vicieux de Lavier

L’ART « CONTEMPORAIN » : UNE COURSE EFFARANTE À L’INANITÉ Par Jean-Pierre Cramoisan (Billet d’humeur)

Que dire donc des gravats, des monceaux d’objets ripolinés qui emplissent les Fracs, les fondations, métastasent les biennales, et qui parfois même font leur entrée dans les musées pour s’adresser à nos yeux éberlués. Doit-on se dire, à juste titre : « Tiens, les éboueurs ne sont pas passés ! »… Continuer de lire L’ART « CONTEMPORAIN » : UNE COURSE EFFARANTE À L’INANITÉ Par Jean-Pierre Cramoisan (Billet d’humeur)

IL Y EN A QUI PRENNENT UN PORTE-SAVON POUR UN OBJET D’ART Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Cette violence faire à l’art, de quoi s’agit-il ? de  maladie mentale ? d’une modification  génétique inopinée? d’un délire post-traumatique ?d’un désordre  hormonal ?… Continuer de lire IL Y EN A QUI PRENNENT UN PORTE-SAVON POUR UN OBJET D’ART Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Dans quel état est la photographie- Conférence des FILLES DE LA PHOTO – Arles 7 juillet 19h30 (FR)

Engagées depuis quatre ans pour la défense des photographes et de la photographie, Les Filles de la Photo invitent à un dialogue autour de la situation de notre écosystème, des conditions de la création comme de la commande, du statut des auteurs ou encore du devenir des images Continuer de lire Dans quel état est la photographie- Conférence des FILLES DE LA PHOTO – Arles 7 juillet 19h30 (FR)

LE SHED À ROUEN : UN BEL EXEMPLE DE  CHANCRE MOU 100% ART « CONTEMPORAIN » Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Il y en a certes des dizaines du même type sur le territoire français, mais celui-ci est particulièrement exemplaire en termes de conjugaison des purulences esthétiques et éthiques, avec conflits d’intérêt à tous les étages, détournements de biens et d’argent publics, massacre des valeurs de l’art…
Continuer de lire LE SHED À ROUEN : UN BEL EXEMPLE DE  CHANCRE MOU 100% ART « CONTEMPORAIN » Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

L’ART BRUT AU CENTRE POMPIDOU ! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Réjouissons nous de voir l’œuvre de Jean Dubuffet ainsi réhabilitée, 50 ans après le refus humiliant et stupide de l’Institutionalité française d’accepter sa collection, qui dut trouver refuge à Lausanne. Continuer de lire L’ART BRUT AU CENTRE POMPIDOU ! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Aude de KERROS répond – sans langue de bois – à nos questions par Philippe Litzler

Aude de Kerros est une artiste peintre, sculptrice, graveuse, diplômée en droit et diplômée de Science Po Paris. Elle est également autrice de plusieurs ouvrages sur l’art contemporain, dont « L’Imposture de l’art contemporain, une utopie financière » chez Eyrolles, qui vient d’être réédité en livre de poche. Continuer de lire Aude de KERROS répond – sans langue de bois – à nos questions par Philippe Litzler

Vincent Gontier

Quatrième Biennale de sculpture contemporaine en Val de Saône ! (FR)

Créée en 2013 par le docteur Jacques Fabry, qui habite le village de Fareins, cette exposition de plein air occupe les parcs des magnifiques châteaux de Fareins et de Fléchères ainsi que de nombreux autres sites dans les villages alentour. Continuer de lire Quatrième Biennale de sculpture contemporaine en Val de Saône ! (FR)

Benjamin Olivennes, L’autre art contemporain / Livre et entretient (FR)

Le livre de Benjamin Olivennes plaira aux peintres avérés, qui, pour la majorité d’entre eux, vivent dans l’ombre du label contemporain.
Ce n’est pas une sinécure pour ces derniers, d’autant que la peinture est ramenée à un art dépassé, un art de patronage, par les instances culturelles françaises. Continuer de lire Benjamin Olivennes, L’autre art contemporain / Livre et entretient (FR)

Ouverture de la Collection Pinault : l’aviez-vous vue comme cela ? Par Christine Sourgins (FR)

Bien sûr on croise aussi les vrai-faux pigeons de Cattelan ou Bertrand Lavier qui investit les 24 vitrines XIXème ceinturant la coupole : là un nounours, ici une scie flanquée d’une lance (comprenez « silence » : étonnant, non ?). Continuer de lire Ouverture de la Collection Pinault : l’aviez-vous vue comme cela ? Par Christine Sourgins (FR)