Un échange entre les artistes Andoche Praudel, Antoine Leperlier et Florent Le Men…. Échange historique, que vous ne trouverez pas dans les revues « spécialisées » Par Nicole Esterolle

Mais, tout de suite après, un bonhomme vert tient toute une page. Je me souviens alors à la fois de la publicité d’un organisme de crédit et d’avoir vu la version en bronze des céramiques de Fontana, bronzes réalisés après sa mort, bien sûr. L’idée du magazine est de montrer que, pour ce qui est de l’art contemporain, la céramique n’est pas en reste… que l’on peut adorer Jeff Koons, Murakami et… Fabrice Hybert ! Ayant vu les réalisations de ce dernier dans les ateliers de la Manufacture de Sèvres, je ne peux croire qu’aucun mot de ces articles puisse faire avancer le débat Continuer de lire Un échange entre les artistes Andoche Praudel, Antoine Leperlier et Florent Le Men…. Échange historique, que vous ne trouverez pas dans les revues « spécialisées » Par Nicole Esterolle

Quand la céramique d’art part en eau de boudin et jus de cerveau par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Vous, les céramistes que j’aime, parce que vous avez une intelligence de la main et du cœur, un savoir –faire, un métier, un connaissance sensible et intime de la matière, une inventivité dans la technique que vous savez maitriser pour qu’elle devienne écriture plastique propre et mise en forme personnelle… Continuer de lire Quand la céramique d’art part en eau de boudin et jus de cerveau par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Festival d’Avignon 2019 : la culture ministérielle remplace l’art / Avant-Propos Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Pauvres Jean Vilar et Jeanne Laurent ! S’ils voyaient ce qu’est devenue l’idée qu’ils avaient de la démocratisation de la culture, et s’ils voyaient ce qu’on a fait de leur Festival d’Avignon…Pauvre Jean Fraissex ! S’il voyait ce qu’on a fait de son idée de fonds régional d’art contemporain, telle qu’il l’avait mise en oeuvre dans son Limousin natal… Continuer de lire Festival d’Avignon 2019 : la culture ministérielle remplace l’art / Avant-Propos Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Xerfi Canal a reçu Aude de Kerros, une interview menée par Mounia Van de Catseele (FR)

Xerfi Canal a reçu Aude de Kerros, graveur, essayiste et auteur de « L’art caché : les dissidents de l’art contemporain » et de « L’imposture de l’art contemporain, une utopie financière », ed. Eyrolles, pour parler du rachat de Sotheby’s. Une interview menée par Mounia Van de Catseele.  Continuer de lire Xerfi Canal a reçu Aude de Kerros, une interview menée par Mounia Van de Catseele (FR)

Art contemporain et marketing politique par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Le Maire de Montpellier Philippe Saurel, investit à fond dans l’art contemporain avec l’argent public pour « amplifier qualitativement » l’ image de sa ville et la sienne propre … et se faire réélire en 2020…Sa stratégie semble être de plaire à un électorat middle-class branchouille-bobo- contemporainolâtre internationaliste, assidu de la FIAC et de la Biennale de Venise…Mr Saurel ne comprend pas bien l’art (moins bien que son prédécesseur Frêche, homme sensible et cultivé) , mais il a bien compris son efficacité en tant que vecteur de communication politico-culturelle… Continuer de lire Art contemporain et marketing politique par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Vik Muniz – Imaginária / Collection Lambert, Avignon (FR)

Le célèbre artiste brésilien Vik Muniz revient dans la cité papale huit ans après sa grande exposition monographique pour y présenter une série d’oeuvres inédites en Europe. Intitulée Imaginária, la série exposée à la Collection Lambert se compose de dix-neuf photographies figurant des saints, tels qu’ils ont été représentés par les plus grands artistes : de la sainte Agnès de Simon Vouet au saint Augustin de Philippe de Champaigne en passant par le saint Sébastien de José de Ribera. Continuer de lire Vik Muniz – Imaginária / Collection Lambert, Avignon (FR)

COMPLÉTEMENT « À L’OUEST »! Le MÉCA, à Bordeaux : Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Je vous en administre la liste ci-dessous.( très peu d’entre eux cependant venant du vrai « Ouest » Aquitaine-Limousin- Poitou-Charentes) Et je vous ai sorti au hasard de cette liste quelques images des œuvres des artistes cités, pour que vous constatiez qu’en effet, la haute tenue processualo-discursive de ces travaux mérite bien la somptuosité de l’écrin architectural où ils seront hébergés et admirés par les culturolâtres bordelais. Continuer de lire COMPLÉTEMENT « À L’OUEST »! Le MÉCA, à Bordeaux : Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

La droite ne déçoit plus, elle ennuie ! Incohérence et inconséquence de la droite par Jérôme Serri – 23 juin 2019 (Billet d’humeur)

Il suffit de la mettre en perspective avec le silence habituel de cette commission devant le parasitage de notre patrimoine par la vulgarité et la bêtise des manifestations d’art contemporain. Comment la présidente Catherine Morin-Desailly peut-elle d’un côté déclarer : « Les travaux de restauration de Notre-Dame devront préserver l’authenticité et l’intégrité du bien si nous ne voulons pas prendre le risque de porter atteinte à la valeur universelle exceptionnelle de celui-ci et de perdre le bénéfice de ce classement, qui ne manquerait pas d’avoir des effets sur l’attractivité de Paris et la crédibilité de la France en matière de protection du patrimoine », comment peut-elle faire une telle déclaration, apparemment soucieuse du patrimoine de notre pays et de l’attractivité de Paris, et d’un autre côté se taire devant l’installation de deux énormes pneus de tracteurs dorés à la feuille d’or sur les rampes de l’escalier de l’Opéra Garnier ? Continuer de lire La droite ne déçoit plus, elle ennuie ! Incohérence et inconséquence de la droite par Jérôme Serri – 23 juin 2019 (Billet d’humeur)

Art dit contemporain et empreinte carbone par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

On y lit que son directeur s’interroge sur le « bilan carbone d’une foire comme la sienne » , et envisage « d’interdire les récipients en plastique à usage unique »…Ah, le brave homme !…Qui ne semble cependant pas trop s’inquiéter du nombre de jets privés amenant des centaines d’archi-riches collectionneurs venant du monde entier, et des milliers de tonnes de dioxyde de carbone que ces avions ont émis pour cela dans l’atmosphère….et ne pas savoir que ces hyper-milliardaires sont, en liaison avec leur irrépressible passion pour l’art contemporain, sont les principaux pollueurs de la planète dans leur fonction même d’acteurs majeurs des folles sur-croissance économique et dérégulation financière mondiales… Continuer de lire Art dit contemporain et empreinte carbone par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Texte de mon ami Touhami Ennadre par Yves Michaud (billet d’humeur)

Ceux qui parlent, sur un mode soi-disant flatteur, de photographie africaine, sont d’abord des prédateurs non africains. Ceux qui parlent de photographie arabe sont surtout des parasites culturels ni de langue ni de culture arabe, qui lui imposent leur vision folkloriste pour se recycler et satisfaire leurs vanités mondaines. Continuer de lire Texte de mon ami Touhami Ennadre par Yves Michaud (billet d’humeur)

Mais est-ce bien la voix de Frida Kahlo ? / franceculture.fr

C’était « l’une des voix les plus recherchées de l’histoire récente du pays », lit-on dans L’Excelsior de Mexico. Car l’artistre-peintre mariée à Diego Riveira est devenue ces dernières années l’un des figures nationales les plus fortes et les plus reconnues au Mexique. Continuer de lire Mais est-ce bien la voix de Frida Kahlo ? / franceculture.fr

L’ art post-contemporain sera beaucoup moins contemporain qu’aujourd’hui par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Pensez-vous vraiment, comme le disent les suppôts du système, que ce sont ces artistes vivants, libres, inventifs, joyeux, généreux, d’une fabuleuse diversité, tels que j’en montre une toute petite partie dans nicolemuseum.fr? Continuer de lire L’ art post-contemporain sera beaucoup moins contemporain qu’aujourd’hui par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

ROUGE – Art et Utopie au pays des soviets Par Aude De Kerros (Billet d’humeur)

Au Grand Palais, l’exposition ROUGE – Art et Utopie au pays des soviets nous montre pour la première fois l’Art soviétique entre 1917 et 1953. Cette exposition invite davantage à passer en revue toutes sortes de documents historiques, discours théoriques, manifestes, photos, films, maquettes, croquis, affiches, tracts, tableaux d‘histoire et de propagande, qu’à une contemplation de la peinture. Continuer de lire ROUGE – Art et Utopie au pays des soviets Par Aude De Kerros (Billet d’humeur)

Les 16 numéros parus de la Gazette de Nicole / nicolemuseum.fr

Présentant environ 200 étonnants artistes de tous pays, aventuriers de la création plastique, extraits des 5000 tout aussi étonnants, qui figurent dans le nicolemuseum.fr et qui constituent la « face cachée » de la création d’aujourd’hui…occultée par la monstrueuse enflure de l’art dit « contemporain »… Continuer de lire Les 16 numéros parus de la Gazette de Nicole / nicolemuseum.fr