Les galeries de Lyon se donnent rendez-vous / Loft 4.40 (FR)

Dix galeries de Lyon et des environs ont donc répondu à l’invitation de Bénédicte Maselli de se réunir autour la nouvelle association lyonnaise Collectif Art pour exposer ensemble dans le Loft 4-40, un grand espace proche du Lyon historique et de la Cathédrale. Continuer de lire Les galeries de Lyon se donnent rendez-vous / Loft 4.40 (FR)

INQUIÉTANTE GUERRE IDÉOLOGIQUE DANS LES GRANDS MUSÉES DU MONDE – Avant-propos Nicole Esterolle, texte Michel Guerrin (billet d’humeur)

Ces trublions sont si radicaux que la fronde enfle depuis la divulgation du nouveau texte. Elle est partie de France, rejointe depuis par vingt-sept pays. On y trouve la plupart des Etats d’Europe, dont la Russie, mais aussi le Canada, l’Argentine, l’Iran ou Israël. Depuis, c’est camp contre camp et les coups pleuvent. Les frondeurs jugent la définition trop politique, non opérationnelle, étroite, culpabilisante, clivante – si vous êtes contre, vous êtes réactionnaire et néocolonialiste. Même le Canada est contre, alors que ce pays, depuis des années, met en avant le rôle social des musées. Continuer de lire INQUIÉTANTE GUERRE IDÉOLOGIQUE DANS LES GRANDS MUSÉES DU MONDE – Avant-propos Nicole Esterolle, texte Michel Guerrin (billet d’humeur)

La Biennale Paris – 31 e édition / Le Grand Palais (FR)

Grâce au soutien du Conseil d’administration, La Biennale Paris poursuit son renouvellement tout en conservant son identité et ses critères de qualité. Pour sa 31 e édition, nous avons voulu que ce grand salon parisien généraliste et international soit plus ouvert, plus actuel, plus en phase avec son temps… Continuer de lire La Biennale Paris – 31 e édition / Le Grand Palais (FR)

« J’ai beaucoup appris de Duchamp » dit le méga- plasticien chinois , Huang Yong Ping Par Jean-Pierre Cramoisan (Billet d’humeur)

L’artiste contemporain vaut par la nullité de son ressassement tant la nature de ses obsessions est étriquée, bridée, minable, ratatinesque, axée autour de chétifs poncifs brandis comme de pathétiques dénonciations. Est-ce là satire musclée ?! Raillerie civilisatrice ? Créer des œuvres capables de vilipender l’égoïsme de nos sociétés, fustiger le monde marchand, alors qu’elles ne sont que de purs produits frictophages, tels sont les enjeux de l’art contemporain. Sa farce cachée ! Continuer de lire « J’ai beaucoup appris de Duchamp » dit le méga- plasticien chinois , Huang Yong Ping Par Jean-Pierre Cramoisan (Billet d’humeur)

À LYON, LE CALAMITEUX BUREN EXACERBE LES TENSIONS par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Alors bien sûr, cela devient semble-t-il un bon angle d’attaque de la part de son concurrent David Kimelfeld , actuel président de la Métropole et qui entend y rester..* Alors bien sûr, certains subodorent quelque malice sous-jacente dans la polémique déclenchée par le vice-président vert de la Métropole, allié EELV de Mr Kimelfeld… Continuer de lire À LYON, LE CALAMITEUX BUREN EXACERBE LES TENSIONS par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

OSCAR OIWA -トランスフィア #6 大岩オスカール / Maison de la culture du Japon à Paris (FR)

Rio, Tokyo, Paris: Oscar Oiwa, artiste brésilien d’origine japonaise, puise dans ces trois villes olympiques auxquelles il est personnellement lié, matière à interroger le monde d’aujourd’hui. Avec ses dernières créations, il nous invite à plonger dans son univers mi-réaliste mi-fantastique, où pointent parfois l’humour et la nostalgie. Continuer de lire OSCAR OIWA -トランスフィア #6 大岩オスカール / Maison de la culture du Japon à Paris (FR)

QUAND L’ART S’EMBALLE ! ART BRUT ET APPARENTÉS / Collégiale Sainte-Croix (FR)

« Quand l’art s’emballe ! Art brut et apparentés » : c’est le titre de l’exposition organisée par Sophie Lepetit, qui tient le fameux blog « les grisgris de Sophie » , et qui a invité 23 artistes français et étrangers à créer à partir d’emballages de toutes sortes. Continuer de lire QUAND L’ART S’EMBALLE ! ART BRUT ET APPARENTÉS / Collégiale Sainte-Croix (FR)

Les tulipes de Koons ou le terrorisme de la laideur par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Ainsi, nous avoir pu voir, grâce à l’intercession de Mr Aillagon, (dit Jean-Jacques les bons tuyaux, ex-directeur du Centre Pompidou, ex-ministre de la Culture, ex-directeur de la Fondation Pinault, puis Directeur du Château de Versailles…) le gros homard de Jeff Koons suspendu par la queue dans la Galerie de Glaces. Continuer de lire Les tulipes de Koons ou le terrorisme de la laideur par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Performance au Centre d’art de pougues et Contre-culture Par Marc Verat (Billet d’humeur)

Une performance artistique est une action entreprise par un ou plusieurs artistes devant un public. La démonstration peut être présentée accompagnée d’éclairages, de musique ou d’éléments visuels réalisés par l’artiste, seul ou en collaboration, et produite dans des lieux les plus divers, des galeries d’art aux musées en passant le plus souvent par les Centres d’art, comme ici à Pougues-les-Eaux. Ladite performance peut être unique ou bien réitérée, s’appuyer ou non sur un scénario, être improvisée ou avoir fait l’objet de quelques répétitions. Continuer de lire Performance au Centre d’art de pougues et Contre-culture Par Marc Verat (Billet d’humeur)

OLAFUR ELIASSON , L’ÉCOLO-FINANCIAL-ARTIST EST À LA TATE par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Ce fameux écolo-financial artist international expose à nouveau à la Tate Gallery, haut- lieu de l’art financier et de retrouvailes entre tous les art – spéculateurs du monde (où l’on voit aussi s’autocongatuler la valetaille culturo-institutionnelle française.) Sur le parvis de la Tate sont exhibés encore une fois ses gros glaçons amenés de la banquise à grand frais d’empreinte carbone, et qu’il avait aussi exposés à Paris (voir article du Monde joint). Continuer de lire OLAFUR ELIASSON , L’ÉCOLO-FINANCIAL-ARTIST EST À LA TATE par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

ART CONTEMPORAIN, FRAUDE FISCALE ET BLANCHIMENT DE FRAUDE FISCALE… … et plasticienne rebelle par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Voici de la belle Fondation défiscalisante, de la belle fraude fiscale et du beau blanchiment de fraude fiscale….et voici l’art contemporain qui va, esthétiquement, éthiquement et financièrement en parfaite harmonie avec tout ça, …le tout est à la Fondation du milliardaire Edouard Carmignac, tenue par son fiston.. Continuer de lire ART CONTEMPORAIN, FRAUDE FISCALE ET BLANCHIMENT DE FRAUDE FISCALE… … et plasticienne rebelle par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

L’amoncellement voilà le nouveau process où se dilate l’art contemporain par Jean-Pierre Cramoisan / Avant-propos par Nicole Esterolle

Plutôt que de mettre vos objets à la poubelle, ne jetez rien, conservez-les et faites-en des accumulations, vous aurez peut-être la chance d’être l’heureux élu d’un prix Marcel Duchamp. Il faudra juste que vous affutiez un discours assez plaisant et biscornesque (la redondance est vivement conseillée), rôdé à l’explication de la vacuité, seul moyen de donner, au-delà des modes du sensible, de la raison et du sens, du relief à vos tartifiques naufrages ; qu’ainsi lancé comme un boomerang chargé d’inepties, il revienne, triomphal, vers un jury d’analystes du vide, au point de leur ôter toute espèce de discernement. Continuer de lire L’amoncellement voilà le nouveau process où se dilate l’art contemporain par Jean-Pierre Cramoisan / Avant-propos par Nicole Esterolle

Musée des Abattoirs de Toulouse historiquement incorrect Par Los Olvidados – La Dépêche du Midi (billet d’humeur)

Alors que le Musée des Abattoirs de Toulouse ne désemplit pas pour l’exposition « Picasso et l’exil », les familles des principaux artistes espagnols ayant vécu et réalisé leurs œuvres à Toulouse affichent leur mécontentement pour cette expositions qui les a volontairement oublié. L’artiste peintre et sculpteur Michel Batlle, fils d’exilé en est scandalisé. Continuer de lire Musée des Abattoirs de Toulouse historiquement incorrect Par Los Olvidados – La Dépêche du Midi (billet d’humeur)

BUREN FAIT UN CADEAU À LA VILLE DE LYON par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Pour récompenser la Ville de Lyon et son maire Gérard Collomb ( voir image de l’entrevue) d’avoir satisfait ses désirs ( et répondu à ses lourdes menaces) en réparant pour 4 millions d’euros d’argent public, les énormes dégâts que le plasticien national et son pote architecte local, avaient eux-mêmes causés à la Place des Terreaux, Daniel Buren fait don des 50 petits monochromes (image jointe) qu’il avait réalisé il y a une dizaine d’années. Continuer de lire BUREN FAIT UN CADEAU À LA VILLE DE LYON par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)