UNE PARODIE ABSOLUMENT FRACASSANTE ET INDÉPASSABLE de Messieurs Delmotte, suggestion Nicole Esterolle

UNE PARODIE ABSOLUMENT FRACASSANTE ET INDÉPASSABLE DU PLASTICIEN "CONTEMPORAIN"... Cruellement  con-temporaire, questionnatoire, proto-métaphysisue, proctophile, processuelle et méta- discursive…totalement «  the future has been » comme on aime, etc. L'artiste est l'auteur de vidéos et d'installations surréalistes. Ses œuvres ont notamment été présentées au Musée d'Art Moderne de Philadelphie, au New York Underground Festival, au MUHKA d'Anvers... Lire la Suite →

TOUT POUR LE CONCEPTUALO-BIDULAIRE, RIEN POUR LE BON PEUPLE, LA VRAIE CRÉATION, LE MANÈGE DE PETIT PIERRE ET…LA GAZETTE DE NICOLE (FR)

La gratification des vrais créateurs restera donc celle du plaisir immédiat qu’ils ont à produire du sens et du contenu durables, ainsi qu’à sauvegarder des valeurs permanentes et universelles… Elle est énorme, elle peut se suffire à elle-même et n’a peut-être pas besoin, finalement, d’être soutenue financièrement….

POURQUOI TANT DE TAS EN ART « CONTEMPORAIN » ? par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Cette plasticienne française d’origine andalouse, ex-professeur en ENSBA , reconnue nationalement (On a vu une de ses œuvres faire trempette au beau milieu d’un bassin du Château de Versailles) est LA spécialiste mondiale de la sculpture en poubelles cramées ou ramollies au chalumeau…

Les guerres culturelles par Christine Sourgins (Billet d’humeur)

La grandeur et l’énergie de Pollock riment avec modernité. Ironie du sort, les peintres américains promus sont de gauche (comme leurs soutiens critiques Greenberg, Rosenberg) et, Maccarthysme oblige, soupçonnés de communisme or, à l’étranger, c’est eux que le CIA met en avant pour détourner les gauches européennes du communisme.

LE GRAND SHOW DES FELLATEURS DU RIEN – Du nihilisme de l’art dit « contemporain » / LE NOUVEAU LIVRE DE NICOLE ESTEROLLE (FR)

Ce livre est un témoignage montrant  que nulle part ailleurs qu’en ce territoire de l’art dit contemporain on avait été aussi loin dans la régurgitation du sens, dans l’inepte comme coquetterie intellectuelle , dans la transgression des lois, dans la déconstruction des repères, le « cassages des codes », etc...

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :