CIRCULATION(S) – JEUNE PHOTOGRAPHIE EUROPÉENNE / CENTQUATRE-PARIS (FR)

Circulation(s) est le festival dédié à la photographie émergente en Europe. Au CENTQUATRE-PARIS et dans des lieux satellites en France et à l’international, il révèle chaque année la vitalité de la jeune création et défend la diversité des écritures photographiques aux travers d’expositions et d’événements singuliers. Tremplin pour les artistes, laboratoire prospectif et innovant de la créativité contemporaine, CIRCULATION(S) est devenu en 10 ans un rendez-vous incontournable de la photographie et un révélateur de tendances. Continuer de lire CIRCULATION(S) – JEUNE PHOTOGRAPHIE EUROPÉENNE / CENTQUATRE-PARIS (FR)

Qu’est ce qu’on fait Maintenant qu’on Est contents – Diego Wiego / Galerie Valeria Cetraro (FR)

Sa peinture, bien que figurative, se construit en un savant mélange d’aplats de couleur et de moments plus dessinés qui visent à faire sortir ses personnages du champs de la représentation. Ce sont des fenêtres qui s’ouvrent sur un autre monde. Les sujets, issus de l’histoire de l’art classique avec une affection particulière pour le maniérisme italien… Continuer de lire Qu’est ce qu’on fait Maintenant qu’on Est contents – Diego Wiego / Galerie Valeria Cetraro (FR)

Mais pourquoi donc entrer à l’Ecole des Beaux-Arts ? Par Marc Verat (Billet d’humeur)

Avec son sourire candide et son rêve de devenir footballeur, Mikail Akar ressemble à n’importe quel garçon de sept ans. Pourtant, ce jeune prodige de l’expressionnisme agite la scène artistique depuis quelques années. Surnommé le « mini Picasso » par les médias allemands, le natif de Cologne vend des tableaux dans le monde entier, pour plusieurs milliers d’euros. Continuer de lire Mais pourquoi donc entrer à l’Ecole des Beaux-Arts ? Par Marc Verat (Billet d’humeur)

Vrai ou faux : comment l’entre-soi du milieu de l’art favorise tromperie et contrefaçons / Art Critique (FR)

Depuis ces révélations, les déclarations contradictoires abondent. Selon Stunt, toutes les œuvres d’art ont reçu des authentifications officielles du prestigieux Wildenstein Institute en France. Le Wildenstein, quant à lui, dément avoir jamais étudié ces oeuvres. Continuer de lire Vrai ou faux : comment l’entre-soi du milieu de l’art favorise tromperie et contrefaçons / Art Critique (FR)

Henri Cartier-Bresson – Chine, 1948-49 | 1958 (FR)

Le 25 novembre 1948, Henri Cartier-Bresson reçoit une commande du magazine Life pour faire un reportage sur les « derniers jours de Pékin » avant l’arrivée des troupes maoïstes. Venu pour deux semaines, il restera dix mois, principalement autour de Shanghai, assistant à la chute de la ville de Nankin tenue par le Kuomintang… Continuer de lire Henri Cartier-Bresson – Chine, 1948-49 | 1958 (FR)

GRECO au Grand Palais !

C’est cependant en Espagne que son art s’épanouit et s’implante durablement à partir de la décennie 1570. Attiré par les mirifiques promesses du chantier de l’Escorial, l’artiste importe dans la péninsule la couleur du Titien, les audaces du Tintoret et la force plastique de Michel-Ange. Continuer de lire GRECO au Grand Palais !

DES « PRÉSUMÉS INNOCENTS » À GABRIEL MATZNEF Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

L’esthétique pathos, pervers- narcissique et redoutablement toxique de type Matzneff commence, semble-t-il à être moins « performative » en art contemporain, moins subventionnable, moins médiatisable, moins étatisable, moins curatoriable, moins mondialisable, moins bankable, moins muséifiable. Continuer de lire DES « PRÉSUMÉS INNOCENTS » À GABRIEL MATZNEF Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Les révolutions géopolitiques de l’art contemporain Par Aude de Kerros (Billet d’humeur)

. .   Les révolutions géopolitiques de l’art contemporain   Par Aude de Kerros Le XXe siècle a été le siècle de l’instrumentalisation politique du pouvoir des intellectuels et des artistes concepteurs d’utopies. Certaines de leurs théories fabuleuses y ont connu à la fois leur avènement et leur mort, ainsi celles du communisme soviétique et chinois. Cependant, d’autres utopies exerçant dans un champ plus limité … Continuer de lire Les révolutions géopolitiques de l’art contemporain Par Aude de Kerros (Billet d’humeur)

Caroline Veith – Vagabonde / GALERIE CLAIRE CORCIA (FR)

Caroline Veith, aujourd’hui, développe une manière tout à fait singulière de mettre en relation divers aspects du monde. Certaines œuvres, de petite taille en général, mettent en scène des rencontres entre deux ou trois personnages, d’autres, de plus grande taille, mettent en scène des personnages plus nombreux. Continuer de lire Caroline Veith – Vagabonde / GALERIE CLAIRE CORCIA (FR)

Xerfi Canal a reçu Aude de Kerros, graveur et essayiste, dans le cadre de son livre « Nouvelle Géopolitique de l’Art Contemporain ». Une interview menée par Mounia Van de Casteele

Le Louvre à Abu Dhabi, Art Basel à Miami, les tulipes de Jeff Koons à Paris sont autant de manifestations de l’art contemporain comme outil d’influence. Marqueur de puissance, l’art mesure le degré d’émancipation d’un pays, son pouvoir d’attraction et sa place dans le monde. Continuer de lire Xerfi Canal a reçu Aude de Kerros, graveur et essayiste, dans le cadre de son livre « Nouvelle Géopolitique de l’Art Contemporain ». Une interview menée par Mounia Van de Casteele

L’ART DE FRAC COMME INQUIÉTANT SYMPTÔME D’UN GRAVE PATHOS SOCIAL Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur) + La gazette de Nicole n° 22 est en ligne

La treizaine d’ images ci-jointes d’œuvres extraites de la collection en ligne du FRAC Bourgogne (certes le plus férocement délirant de France), sont parfaitement représentatives de cet art de FRAC, et apportent la preuve immédiate de son pathos artistique, qui ne peut être que le produit ou l’expression, à travers le dispositif public , institutionnalisé et étatisé, d’un pathos plus amont, plus global et plus sociétal. Continuer de lire L’ART DE FRAC COMME INQUIÉTANT SYMPTÔME D’UN GRAVE PATHOS SOCIAL Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur) + La gazette de Nicole n° 22 est en ligne

Les mirages de l’art contemporain Par Rodolphe Arfeuil (Billet d’humeur)

L’ouverture en 1977 du Centre Pompidou permet à l’AC de franchir l’étape décisive : devenir un art officiel. Décisive dans le sens où il peut désormais être généreusement arrosé de deniers publics, ceux provenant des contribuables, de millions qui cautionnent des pratiques visant à pulvériser la société et son ancienne homogénéité. Continuer de lire Les mirages de l’art contemporain Par Rodolphe Arfeuil (Billet d’humeur)

Nouvelles idoles, Nouveau mondes / Maison des arts de Bagneux (FR)

La mythologie – ensemble de mythes reliés à une civilisation et/ou religion, a depuis l’Antiquité offert au monde une foule de héros scintillants et de récits soumis aux variantes des époques se succédant. Depuis cette période ancienne, les artistes, dans toutes les parties du monde, n’ont cessé de réécrire et réinventer ses mythes, réévaluant leur portée philosophique, politique, esthétique et mystique. – ANNE RICHARD (Commissaire) Continuer de lire Nouvelles idoles, Nouveau mondes / Maison des arts de Bagneux (FR)

C’est tout bête, il manquerait à Emmanuel Macron un Jack Lang Sans une grande réalisation, pas d’entrée triomphale dans l’histoire par Jérôme Serri / Le Causeur

Nous venons d’apprendre par une source autorisée que le Président de la République, Emmanuel Macron, s’apprête à publier aux éditions « Plomb » un livre dont le titre, Mémoires de désespoir, ne laisse pas d’inquiéter déjà ses plus proches collaborateurs élyséens. Continuer de lire C’est tout bête, il manquerait à Emmanuel Macron un Jack Lang Sans une grande réalisation, pas d’entrée triomphale dans l’histoire par Jérôme Serri / Le Causeur