LA JOCONDE DE L’ART«CONTEMPORAIN »… Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Mais quand on analysera les mécanismes de tous ordres, qui ont conduit à ce carnage de l’art et à la destruction systématique des systèmes habituels de légitimation, on y verra, en position centrale… Continuer de lire LA JOCONDE DE L’ART«CONTEMPORAIN »… Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

PETIT FLORILÈGE DE LA GLOSSOLALIE ARTCONTEMPORAINE Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Ce genre de texte émis par l’orifice buccal du locuteur, est à prendre comme « parole révélée » . Il est comparable à cette langue inintelligible, à cette « glossolalie » que parlent les mystiques en début d’extase. Continuer de lire PETIT FLORILÈGE DE LA GLOSSOLALIE ARTCONTEMPORAINE Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

ÉTHIQUE, CULTURE ET RENTABILITÉ FINANCIÈRE Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

J’avais bien compris que l’association friches-steetart, permettait d’offrir une alternative plus sociale et moins élitaire , à l’arrogant art conceptualo-biduliare des FRAC et Musées. Continuer de lire ÉTHIQUE, CULTURE ET RENTABILITÉ FINANCIÈRE Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Simon Frankart, alias Petites Luxures / Hôtel La Signoria (FR)

La galerie est très heureuse d’annoncer sa nouvelle exposition consacrée à Simon Frankart, alias Petites Luxures, dans le prestigieux hôtel La Signoria niché sur les hauteurs de Calvi. Continuer de lire Simon Frankart, alias Petites Luxures / Hôtel La Signoria (FR)

06-Le nounours vicieux de Lavier

L’ART « CONTEMPORAIN » : UNE COURSE EFFARANTE À L’INANITÉ Par Jean-Pierre Cramoisan (Billet d’humeur)

Que dire donc des gravats, des monceaux d’objets ripolinés qui emplissent les Fracs, les fondations, métastasent les biennales, et qui parfois même font leur entrée dans les musées pour s’adresser à nos yeux éberlués. Doit-on se dire, à juste titre : « Tiens, les éboueurs ne sont pas passés ! »… Continuer de lire L’ART « CONTEMPORAIN » : UNE COURSE EFFARANTE À L’INANITÉ Par Jean-Pierre Cramoisan (Billet d’humeur)

IL Y EN A QUI PRENNENT UN PORTE-SAVON POUR UN OBJET D’ART Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Cette violence faire à l’art, de quoi s’agit-il ? de  maladie mentale ? d’une modification  génétique inopinée? d’un délire post-traumatique ?d’un désordre  hormonal ?… Continuer de lire IL Y EN A QUI PRENNENT UN PORTE-SAVON POUR UN OBJET D’ART Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

LA COOPÉRATIVE ARTISTIQUE D’AÏNI DANS LES CORBIÈRES Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Il est convenu de dire que les artistes sont des individualistes avec un égo d’éléphant et que c’est la condition de leur indépendance et de leur liberté créative…Affirmer cela est d’une niaiserie sans nom, et la démarche d’Aïni est la démonstration exacte du contraire.
Continuer de lire LA COOPÉRATIVE ARTISTIQUE D’AÏNI DANS LES CORBIÈRES Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

L’ART BRUT AU CENTRE POMPIDOU ! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Réjouissons nous de voir l’œuvre de Jean Dubuffet ainsi réhabilitée, 50 ans après le refus humiliant et stupide de l’Institutionalité française d’accepter sa collection, qui dut trouver refuge à Lausanne. Continuer de lire L’ART BRUT AU CENTRE POMPIDOU ! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Aude de KERROS répond – sans langue de bois – à nos questions par Philippe Litzler

Aude de Kerros est une artiste peintre, sculptrice, graveuse, diplômée en droit et diplômée de Science Po Paris. Elle est également autrice de plusieurs ouvrages sur l’art contemporain, dont « L’Imposture de l’art contemporain, une utopie financière » chez Eyrolles, qui vient d’être réédité en livre de poche. Continuer de lire Aude de KERROS répond – sans langue de bois – à nos questions par Philippe Litzler

Vincent Gontier

Quatrième Biennale de sculpture contemporaine en Val de Saône ! (FR)

Créée en 2013 par le docteur Jacques Fabry, qui habite le village de Fareins, cette exposition de plein air occupe les parcs des magnifiques châteaux de Fareins et de Fléchères ainsi que de nombreux autres sites dans les villages alentour. Continuer de lire Quatrième Biennale de sculpture contemporaine en Val de Saône ! (FR)

Sans titre 1986 / Acrylique sur toile / 89 x 130 cm réf. atelier été-86-33

André Marfaing à Espace Paul Rebeyrolle (FR)

Pendant ses dernières années d’études secondaires, André Marfaing dessine des antiques au fusain dans l’atelier du sculpteur Vivent, il fréquente également les cours du peintre Maurice Mélat, professeur aux Beaux-arts de Toulouse. Continuer de lire André Marfaing à Espace Paul Rebeyrolle (FR)

L’ART « URBAIN » COMME ALTERNATIVE À L’ART « CONTEMPORAIN » ? Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

On suivra avec attention cet affrontement meurtrier entre le conceptual-art de l’élite et le street-art du middle class, et nous verrons, qui de la peste ou du cholera aura dévoré l’autre…. Continuer de lire L’ART « URBAIN » COMME ALTERNATIVE À L’ART « CONTEMPORAIN » ? Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Ouverture de la Collection Pinault : l’aviez-vous vue comme cela ? Par Christine Sourgins (FR)

Bien sûr on croise aussi les vrai-faux pigeons de Cattelan ou Bertrand Lavier qui investit les 24 vitrines XIXème ceinturant la coupole : là un nounours, ici une scie flanquée d’une lance (comprenez « silence » : étonnant, non ?). Continuer de lire Ouverture de la Collection Pinault : l’aviez-vous vue comme cela ? Par Christine Sourgins (FR)

LA GALERIE LICENCE IV EN MACONNAIS : UNE PRÉFIGURATION DE LA GALERIE- MUSÉE-COLLECTION D’ART DU FUTUR par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Cette galerie du futur se situe dans un petit village du maconnais, à flanc de colline du Val Lamartinien, à quelques kilomètres de la maison de naissance de ce fameux député-poète. Continuer de lire LA GALERIE LICENCE IV EN MACONNAIS : UNE PRÉFIGURATION DE LA GALERIE- MUSÉE-COLLECTION D’ART DU FUTUR par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)