DE LA BIEN-PICTURANCE Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

On connaît la bien-pensance et la bien – jactance de rigueur dans les réseaux de la culture de classe bureaucratico-financière, soviéto – capitaliste et germano-pratine, qui s’articule avec le très rebelle et subversif discours du politiquement correct - convergence des luttes, qui ravage les universités américaines et françaises et « cancelle » les profs qui ont émis un mot ou un pet de travers.

BIENTÔT QUARANTE ANS DE FINANCIARO-CONCEPTUALO-BIDULARITÉ D’ÉTAT Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

On ne s’extrait pas comme ça de cette poisse idéologique qui imprègne au plus profond , du municipal au national, tous les rouages de l’appareil administratif de la culture , et ceci en étroite symbiose avec les mécanismes de valorisation financière du grand marché spéculatif…

L’ « ASSOCIATION INTERNATIONALE DES CRITIQUES D’ART » : UNE ÉTRANGE CONFRÉRIE, BRAS VERBEUX DE L’IDÉOLOGIE ESTHÉTIQUE BUREAUCRATICO-FINANCIÈRE MONDIALISÉE. Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Cette association loi de 1901 s’auto- qualifie « internationale » puisqu’il ne se conçoit rien de « contemporain » en art qui ne soit international…et même si cette AICA est un entre-soi bien franco-français où la consanguinité intellectuelle fait des ravages.

Visite guidée virtuelle exclusive de l’exposition Edward Burtynsky – Mounds and Voids: From Human to Global Scale – 9 décembre à 20h / CENTRE CULTUREL CANADIEN

Alors que nous marquons le 5e anniversaire de l’Accord de Paris (#COP21) et que les questions climatiques continuent à mobiliser citoyens et gouvernements autour du monde, le Centre culturel canadien vous invite à une visite guidée virtuelle de l'exposition "Edward Burtynsky - Mounds and Voids: From Human to Global Scale", le 9 décembre à 20h. Présentée par l’artiste et la commissaire, cette rencontre d’une durée de 45 minutes a été tournée en duplex au CCC à Paris et dans le studio d'Edward Burtynsky à Toronto.

LE FIAA AU MANS : UN LIEU D’ART PIONNIER POUR LA RECONSTRUCTION DU SENS EN ART PAR NICOLE ESTEROLLE (Critique)

Au Mans, capitale de la Sarthe, à 200 km de Paris, vient d’apparaître le FIAA, Fonds international d’Art Actuel, dispositif idéal, exemplaire et précurseur de centaines de lieux du même type qui pourront bientôt apparaître dans toutes les grandes et moyennes villes de France, pour constituer un salutaire alternative à quarante ans d’un dirigisme ministériel...

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :