PETIT FLORILÈGE DE LA GLOSSOLALIE ARTCONTEMPORAINE Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Ce genre de texte émis par l’orifice buccal du locuteur, est à prendre comme « parole révélée » . Il est comparable à cette langue inintelligible, à cette « glossolalie » que parlent les mystiques en début d’extase. Continuer de lire PETIT FLORILÈGE DE LA GLOSSOLALIE ARTCONTEMPORAINE Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

PURE – Chapelle île Barbe Lyon (FR)

Ce qu’il y a de commun entre tous ces artistes, qui utilisent des techniques différentes telles que la peinture, la photographie, la céramique, le textile, le dessin, la sculpture, c’est la force expressive d’une matière magnifiée par la sobriété formelle des œuvres en adéquation totale avec l’ascétisme architectural de la Chapelle Continuer de lire PURE – Chapelle île Barbe Lyon (FR)

LE RIEN À PERTE DE VUE ! OUARF ! OUAAARF ! AU SECOURS ! UN FILM DE 6 H 30, RÉALISÉ PAR DANIEL BUREN SUR LUI-MÊME, SA VIE, SON OEUVRE Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

De A comme AFFICHAGES à Z comme ZIEUTER le film se compose de cinquante-deux chapitres classés par ordre alphabétique. Chaque chapitre agence de manière chronologique les oeuvres présentées et commentées. Continuer de lire LE RIEN À PERTE DE VUE ! OUARF ! OUAAARF ! AU SECOURS ! UN FILM DE 6 H 30, RÉALISÉ PAR DANIEL BUREN SUR LUI-MÊME, SA VIE, SON OEUVRE Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Ouverture de la Collection Pinault : l’aviez-vous vue comme cela ? Par Christine Sourgins (FR)

Bien sûr on croise aussi les vrai-faux pigeons de Cattelan ou Bertrand Lavier qui investit les 24 vitrines XIXème ceinturant la coupole : là un nounours, ici une scie flanquée d’une lance (comprenez « silence » : étonnant, non ?). Continuer de lire Ouverture de la Collection Pinault : l’aviez-vous vue comme cela ? Par Christine Sourgins (FR)

HARD-CORPS / LE CENTQUATRE-PARIS (FR)

L’école Kourtrajmé, créée par Ladj Ly et rejoint par JR et Ludivine Sagnier, présente les propositions artistiques d’une trentaine d’élèves à travers une exposition, deux spectacles et un programme de remakes tournés au sein de l’exposition. Continuer de lire HARD-CORPS / LE CENTQUATRE-PARIS (FR)

Le Paris de Dufy au MUSÉE DE MONTMARTRE (FR)

« La ville moderne avec ses maisons à étages rebuta la plupart des artistes. Seul peut-être de nos jours, Raoul Dufy a compris et montré l’âpre poésie collective des aspects alvéolaires que présente Paris, vu des coteaux qui l’environnent. » Continuer de lire Le Paris de Dufy au MUSÉE DE MONTMARTRE (FR)

La déconstruction de notre Histoire a son enseigne : un squelette par Jérôme Serri

Qu’eût-il fallu faire ? À coup sûr ne rien confier à un « artiste » contemporain. Notre civilisation, Malraux l’a dit, est incapable de construire une place, un temple ou un tombeau. Continuer de lire La déconstruction de notre Histoire a son enseigne : un squelette par Jérôme Serri

ON N’ARRÊTE PAS LE PROGRÈS EN ART : VOICI UN « INCUBATEUR » D’ARTISTES ! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Bien évidemment, on ne va pas y couver n’importe quoi….et on y annonce déjà la couleur des choix dans l’article de Melle Jardonnet, du quotidien vespéral Le Monde qui n’en rate pas en contemporanéité artistique de pointe…. Continuer de lire ON N’ARRÊTE PAS LE PROGRÈS EN ART : VOICI UN « INCUBATEUR » D’ARTISTES ! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Bottes géantes de Liliane Bourgeat

LE PRIX « BEN VOYONS GINETTE » – 2021 Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Faire coller l’image « art contemporain » à une marque de pinard : c’est bon en termes de communication et pour s’attirer une clientèle de classieux branchouillés…. et chasser leur spleen… Continuer de lire LE PRIX « BEN VOYONS GINETTE » – 2021 Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Résurgences – Reclaiming My Place / Centre d’exposition Lethbridge (CA)

Les pratiques de ces trois artistes repoussent les limites des représentations et décloisonnent les imaginaires. Mêlant résistance et résilience, elles interceptent les messages de leurs ancêtres pour mieux les transmettre aux générations futures. Continuer de lire Résurgences – Reclaiming My Place / Centre d’exposition Lethbridge (CA)

Un art brut, pur, dénué de tout mimétisme culturel et figuratif / Ronnie NEMORIN (FR)

Ma peinture oscille entre figuration et abstraction. J’esquisse succinctement, sur toile et papier, mains, pieds, seins, semblants de visages, têtes animales qui se fondent rapidement dans un amalgame multicolore. Continuer de lire Un art brut, pur, dénué de tout mimétisme culturel et figuratif / Ronnie NEMORIN (FR)

ILS NE SUPPORTENT QUE LE COCHON CONCEPTUEL! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Il a déclenché une méchante pétition et une action en justice contre un gentil voisin éleveur très cool et écolo de quelques porcs…. Continuer de lire ILS NE SUPPORTENT QUE LE COCHON CONCEPTUEL! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Derrière le brouillard – DANHÔO / A2Z ART GALLERY PARIS (FR)

Au lendemain d’un évènement ayant touché sa vie personnelle, Danhôo a trouvé un écho vers l’art thérapeutique. Avec une vision projetée d’abnégation, de recherche d’exemplarité et d’un combat presque devenus quotidiens… Continuer de lire Derrière le brouillard – DANHÔO / A2Z ART GALLERY PARIS (FR)

UNE PÉTITION SANS RÉPONSE DU MINISTÈRE par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Ces dysfonctionnements ravageurs pour l’image de la culture française et pour l’art lui-même, en même temps que coûteux en argent public, étant d’origine structurelle, il est nécessaire et urgent que se mette en place une instance extérieure à l’appareil institutionnel. Continuer de lire UNE PÉTITION SANS RÉPONSE DU MINISTÈRE par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

LA MEILLEURE SUCEUSE DE L’ART « CONTEMPORAIN » FRANÇAIS par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Catherine M. assume encore aujourd’hui ses talents passés (assez diminués paraît-il aujourd’hui) autant buccaux que vaginaux (rien semble-t-il du côté de l’anal) dans cet entretien « ébouristoufflant » avec la reine du stupéfiant botoxé, Léa Salamé… Continuer de lire LA MEILLEURE SUCEUSE DE L’ART « CONTEMPORAIN » FRANÇAIS par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)