Tali Amitai-Tabib – To Discover America / Galerie Olivier Waltman (FR)

Dans la série To Discover America, Tali Amitai-Tabib puise dans les archives de l’histoire de la photographie américaine et s’attarde plus particulièrement sur la représentation de la femme. L’artiste a longuement étudié les photographes des années 1930 aux années 1950 tels que Dorothea Lange, Arthur Rothstein, Ben Shahn ou encore Jack Delano. Continuer de lire Tali Amitai-Tabib – To Discover America / Galerie Olivier Waltman (FR)

À LA FIAC , ÇA MUE, ÇA MUE ! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Il semble qu’il se passe quelque chose d’important à la FIAC 2019 : comme une mue, comme un changement de « paradigme » (selon l’expression de la seule sociologue qui se préoccupe un peu d’art, Nathalie Heinich), comme une sorte de divine apostasie. Oui, comme si la FIAC avait perdu la foi en la parole du saint prophète Duchamp et en sa religion du néant transcendantable et titrisable en bourse. Continuer de lire À LA FIAC , ÇA MUE, ÇA MUE ! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

L’ART BRUT,  C’EST TENDANCE… Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

De plus en plus de jeunes plasticiens émergents sur la scène artistique internationale, ayant pourtant une solide formation conceptualo-bidulaire en ENSBA, se mettent à faire de l’art brut ou copinent, « dialoguent » ou « communient » même, avec les artistes bruts « malades, mentaux, prisonniers ou autres marginaux » comme le dit la spécialiste du grand marché de l’art, Madame Azimi dans ce supplément M du Monde du 26 10 19. Continuer de lire L’ART BRUT,  C’EST TENDANCE… Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Yves Crenn – Détours / Galerie Gilbert Dufois (FR)

La peinture est un art paradoxal qui se joue de toutes les certitudes. Celle d’Yves Crenn gagne aujourd’hui en silence, comme si parler trop fort lui était, avec la maturité, devenu insignifiant ou obsolète. Là réside sa simplicité, c’est-à-dire son évidence. Aussi, plus qu’un style, en reste-t-il une écriture, une voix mélancolique, douce et tranquille. Continuer de lire Yves Crenn – Détours / Galerie Gilbert Dufois (FR)

LES TASSES TOILETTES PUBLIQUES – AFFAIRES PRIVÉES / Un beau livre de Marc Martin (FR)

Le 4 novembre 2019, aux éditions AGUA, sortie du livre iconoclaste de Marc Martin : Les tasses, toilettes publiques – affaires privées. L’ouvrage explore sans réserve la question de l’altérité dans la ville, induite par les différentes facettes de l’évolution du mobilier urbain. Cette approche ouvre des perspectives inattendues : l’épanouissement identitaire en résonnance avec l’émancipation collective. Continuer de lire LES TASSES TOILETTES PUBLIQUES – AFFAIRES PRIVÉES / Un beau livre de Marc Martin (FR)

LA « COLONIE » DE KADER ATTIA HAUT- LIEU BRANCHÉ DE LA « REPENTANCE DÉCOLONIALE » AU SERVICE DES RÉSEAUX ARTISTICO-FINANCIERS, ET DE LA CUISTRERIE DE CLASSE… Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Quartier général des blaireaux culturels en recherche de signes de distinction et d’appartenance à l’intelligentsia parisienne…Lieu de retrouvailles entre les exquis « PIR –parti des Indigènes de la République » et la branchouille bobo- hidalgo- islamo duchampo gauchiste parisienne. Continuer de lire LA « COLONIE » DE KADER ATTIA HAUT- LIEU BRANCHÉ DE LA « REPENTANCE DÉCOLONIALE » AU SERVICE DES RÉSEAUX ARTISTICO-FINANCIERS, ET DE LA CUISTRERIE DE CLASSE… Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

OTHONIEL À DOHA : UN CHAPELET DE NOIRES CROTTES DE BIQUES QUI S’HARMONISE AVEC LA FÉMINITUDE VOILÉE LOCALE Par Nicole Esterolle

J’ai découvert sur M6 , cette œuvre aquatique d’Othoniel pour un bâtiment construit par l’architecte Nouvel à Doha et ce documentaire stupéfiant, spécialement consacré à ce plasticien académicien français, enfileur de niaises verroteries colorées et sphériques, mais aussi empileur de mêmes niaiseries monochromes cubiques ou parallèlipipédiques chez la financial-gallery Perrottin.. Continuer de lire OTHONIEL À DOHA : UN CHAPELET DE NOIRES CROTTES DE BIQUES QUI S’HARMONISE AVEC LA FÉMINITUDE VOILÉE LOCALE Par Nicole Esterolle

Texte de Christian Norrbergen sur la FIAC / Avant-propos Nicole Esterolle

Choc, cette année, dès mes premiers pas au Grand Palais où règne la FIAC. Atmosphère d’emblée frémissante, plutôt joyeuse et même conviviale. L’an dernier, j’avais perçu des frémissements. Là, le pas est franchi, sans doute irréversible. Il y a à voir. Les œuvres sont là, quasi à ne pas croire, mais elles sont là, elles abondent un peu partout. Quand j’expédiais au pas de charge ma visite obligée, j’ai pris le temps de savourer l’art à vraie présence. Continuer de lire Texte de Christian Norrbergen sur la FIAC / Avant-propos Nicole Esterolle

LA GAZETTE DE NICOLE N° 20 EST EN LIGNE… …. contre la crétinisation mortifère de l’art !

L’hystérisation de la forme couvre la vacuité du fond : c’est bien connu …( voir les tulipes de Koons) On commence à aborder ce phénomène ravageur d’art en termes de préservation de l’environnement et de la biodiversité…Tant mieux !… Continuer de lire LA GAZETTE DE NICOLE N° 20 EST EN LIGNE… …. contre la crétinisation mortifère de l’art !

UN VRAI CONTE DE FÉE : LES VERROTTERIES D’OTHONIEL ENTRENT AU LOUVRE ! Avant-propos Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Après les gros pneus de Claude Lévèque à l’Opéra Garnier, Fabrice Hyber à l’Académie des Beaux-Arts, les tulipes de Koons au Petit Palais, Venet au Château de Versailles, Buren sous la Tour Eiffel, Christo sur l’Arc de Triomphe, voici donc six jolies verrotteries coloriées de Jean-Michel Othoniel entrant au Louvre par généreuse donation de l’artiste…« pour marquer la fécondité des liens entre la création contemporaine et le Palais du Louvre », est-il bien précisé….(Autant que je sache, ni Picasso, ni Paul Klee, n’ont fait de don au Louvre ; ni Tapiès au Prado …il est vrai que ce dernier n’a jamais été, dans sa jeunesse, gardien de nuit dans ce célêbre Musée). Continuer de lire UN VRAI CONTE DE FÉE : LES VERROTTERIES D’OTHONIEL ENTRENT AU LOUVRE ! Avant-propos Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

ASIA NOW 2019 – Du 16 au 20 octobre / 9, avenue Hoche – Paris 8 e (FR)

Première foire parisienne dédiée exclusivement à la scène artistique contemporaine d’Asie, ASIA NOW présente, du 16 au 20 octobre 2019 – 9 avenue Hoche Paris 8 e, une 5ème édition riche de nouveautés et de diversité. Continuer de lire ASIA NOW 2019 – Du 16 au 20 octobre / 9, avenue Hoche – Paris 8 e (FR)

Marcos Carrasquer, le flamboyant narratif, est à Perpignan / Centre d’Art Contemporain à cent mètres du centre du monde (FR)

C’est à Perpignan, « à cent mètres du centre du monde », ce lieu d’exposition prestigieux , très prospectif et à dimension vraiment européenne, car non-aligné avec la pensée artistique franco-française , qu’a lieu cette exposition de la flamboyante figuration ultra- narrative de Marcos Carrasquer. Continuer de lire Marcos Carrasquer, le flamboyant narratif, est à Perpignan / Centre d’Art Contemporain à cent mètres du centre du monde (FR)

Shiori EDA – Uni-Vers / A2Z ART GALLERY (FR)

En continuant de nous plonger dans la peinture de paysage, dans laquelle de petites femmes nues sont mises en scène au sein d’une Nature en mouvement, Shiori Eda souhaite questionner la dialectique ancestrale entre l’Un et le Tout, entre l’Homme et la Terre, entre l’Homme et l’Univers. Continuer de lire Shiori EDA – Uni-Vers / A2Z ART GALLERY (FR)

La Galerie Lélia Mordoch présente : Yukio IMAMURA – Caprices de piments rouges / GALERIE LÉLIA MORDOCH (FR)

Né en 1935 au Japon, Imamura peint dès l’âge de dix-sept ans, avant de rejoindre Paris en 1977. Sa maîtrise du dessin, de la couleur et sa passion des formes défiguratives font de son œuvre un univers échappant aux codes et aux styles, orientaux comme occidentaux. Quand en 2004 sa peinture se métamorphose à nouveau, Lélia Mordoch écrit dans une préface : « Imamura nous entraîne dans un délire surréaliste (…) J’aime dans l’artiste achevé cette délectation d’enfant de quatre ans à dessiner ses fantasmes avec la spontanéité de l’enfance. » Continuer de lire La Galerie Lélia Mordoch présente : Yukio IMAMURA – Caprices de piments rouges / GALERIE LÉLIA MORDOCH (FR)