GRANDE DÉBANDADE DANS L’ ART DIT CONTEMPORAIN Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

On ose enfin s’interroger sur la nature de cet art qui s’est approprié le qualificatif « contemporain » , sur ses origines, sur sa légitimité, sur sa logique de fonctionnement, sur son bilan, sans recevoir des bordées d’injures et être taxé de nauséabond populiste, fasciste, par quelque puissant critique d’art aligné, …

UNE PARODIE ABSOLUMENT FRACASSANTE ET INDÉPASSABLE de Messieurs Delmotte, suggestion Nicole Esterolle

UNE PARODIE ABSOLUMENT FRACASSANTE ET INDÉPASSABLE DU PLASTICIEN « CONTEMPORAIN »… Cruellement  con-temporaire, questionnatoire, proto-métaphysisue, proctophile, processuelle et méta- discursive…totalement «  the future has been » comme on aime, etc. L’artiste est l’auteur de vidéos et d’installations surréalistes. Ses œuvres ont notamment été présentées au Musée d’Art Moderne de Philadelphie, au New York Underground Festival, au MUHKA d’Anvers… Lire la Suite →

Retour en haut ↑