N’OUBLIONS PAS QUE DANIEL CORDIER FUT AUSSI UN GALERISTE ET COLLECTIONNEUR EXEMPLAIRE par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Bravo pour l’hommage national qui est rendu à Daniel Cordier aux Invalides ! Car il est permet de garder espoir, malgré la débandade actuelle des valeurs tant artistiques qu’éthiques incarnées par ce grand homme. Continuer de lire N’OUBLIONS PAS QUE DANIEL CORDIER FUT AUSSI UN GALERISTE ET COLLECTIONNEUR EXEMPLAIRE par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

LE FRAC LE PLUS HALLUCINANT QUI AIT PU EXISTER par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

C’est par un engagement sociétal forcené que le FRAC lorrain a su battre, au début du 21-ème siècle, tous les records de contemporanéité… Symptôme du grand pathos artistique d’une époque…. Depuis, les choses se sont un peu calmées. Les FRACs n’ont plus la turgescence posturo-sociétal qu’ils avaient…Faut-il le déplorer ? Continuer de lire LE FRAC LE PLUS HALLUCINANT QUI AIT PU EXISTER par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

LES FRAC BIENTÔT UTILISÉS COMME MOSQUÉES ? Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Voici une proposition de Tarik Ramadan faite à Roselyne Bachelot, laquelle est donc , en concertation avec Jack Lang, Kader Attia et Claude Mollard, entrain d’en caresser mollement le principe et la faisabilité… Continuer de lire LES FRAC BIENTÔT UTILISÉS COMME MOSQUÉES ? Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Entretien que Monsieur Daniel Cordier avait accordé à Artension en Juin 2008 Par Nicole Esterolle

Daniel Cordier, né le 10 août 1920 à Bordeaux et mort le 20 novembre 2020 à Cannes, est un résistant, marchand d’art et historien français. Continuer de lire Entretien que Monsieur Daniel Cordier avait accordé à Artension en Juin 2008 Par Nicole Esterolle

VOUS SOUVENEZ-VOUS DE L’EFFROYABLE AFFAIRE BUREN-MOSSET-TEMPLON EN 1974 ? Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

La première exposition s’ouvre dans une atmosphère tendue : un faux carton d’invitation circule désignant l’exposition comme un « hommage à Daniel Buren ». Puis la veille du vernissage, c’est une fausse lettre ouverte de Daniel Buren qui est envoyée à différentes personnalités du milieu de l’art. Continuer de lire VOUS SOUVENEZ-VOUS DE L’EFFROYABLE AFFAIRE BUREN-MOSSET-TEMPLON EN 1974 ? Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

LE FIAA AU MANS : UN LIEU D’ART PIONNIER POUR LA RECONSTRUCTION DU SENS EN ART PAR NICOLE ESTEROLLE (Critique)

Au Mans, capitale de la Sarthe, à 200 km de Paris, vient d’apparaître le FIAA, Fonds international d’Art Actuel, dispositif idéal, exemplaire et précurseur de centaines de lieux du même type qui pourront bientôt apparaître dans toutes les grandes et moyennes villes de France, pour constituer un salutaire alternative à quarante ans d’un dirigisme ministériel… Continuer de lire LE FIAA AU MANS : UN LIEU D’ART PIONNIER POUR LA RECONSTRUCTION DU SENS EN ART PAR NICOLE ESTEROLLE (Critique)

VIVE LES MARIÉS !!! Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Comme vous le voyez sur l’image, la culture française d’Etat convole en justes noces avec le grand marché financier international… Continuer de lire VIVE LES MARIÉS !!! Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Bidulaire et sanitaire par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

L’exposition Anticorps, conçue par l’équipe curatoriale du Palais de Tokyo, propose de donner la parole à la scène artistique française et internationale autour de 20 artistes qui, avec des oeuvres récentes et nouvelles, prennent le pouls de notre capacité à faire corps ensemble et à repenser notre façon d’habiter le monde »….Ben voyons Ginette ! Continuer de lire Bidulaire et sanitaire par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

OSONS LE BLASPHÈME ! Par Nicole Esterolle

Marcel Duchamp, né à Blainville-Crevon (France), le 28 juillet 1887, et mort à Neuilly-sur-Seine (France), le 2 octobre 1968, est un peintre, plasticien, homme de lettres français, naturalisé américain en 1955. Continuer de lire OSONS LE BLASPHÈME ! Par Nicole Esterolle

« MON FILS PRÉFÈRE ENKI BILAL À KADER ATTIA » Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Mais qu’à cela ne tienne, ce qui nous laisse surtout pantois, rêveur, abasourdis, muets, désarmés, décontenancés, hébétés, bouche bée, les épaules avachies , les bras ballants, la langue pendante et le strabisme convergent, c’est la candeur, la naïveté , voir l’ébouriffante niaiserie d’un tel aveu (1) …(et ce n’est pas, bien sûr, que le fils Fuchs, à 45 ans, ne soit pas encore bien fini…). Continuer de lire « MON FILS PRÉFÈRE ENKI BILAL À KADER ATTIA » Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

À FOND L’ART « CONTEMPORAIN » ! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Ainsi peut-on voir des pneus sur les escaliers de l’Opéra, des trompettes sur ceux du Grand Palais, des horreurs de Damien Hirst un peu partout, une banane à 120 mille euros, des aides de l’Etat à la galerie Perrotin, des poteaux de Buren, des gigantesques bouts de ferrailles de Venet, etc… et des milliers de déclinaisons de l’effroyable, dispersées dans les innombrables lieux de radicalisation duchampiste maillant le territoire, subventionnés Continuer de lire À FOND L’ART « CONTEMPORAIN » ! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

FLORAL ET ÉTHIQUE EN DIABLE : LE PRIX ADIAF MARCEL DUCHAMP 2020 ! Par Nicole Esterolle

… mais attention : c’est de la fleur « éthique », naturelle, sans engrais, ni subvention européenne, ni pesticide, cueillie avec soin dans la campagne française par la SARL « Fleurs d’ici » qui a donc aménagé au Centre Pompidou, l’expo qui suit l’attribution du prix. Continuer de lire FLORAL ET ÉTHIQUE EN DIABLE : LE PRIX ADIAF MARCEL DUCHAMP 2020 ! Par Nicole Esterolle

LE GALERISTE PERROTIN COMME SYMPTÔME DU TERRIFIANT EFFONDREMENT DE L’ART par Nicole Esterolle

Les samedi 24 et dimanche 25 octobre, la galerie Emmanuel Perrotin et la Réunion des musées nationaux invitent 6000 participants à trouver 20 œuvres cachées sous la nef vide du Grand Palais. Les heureux gagnants partiront chacun avec un trésor estimé entre 1000 et 40.000 euros. Continuer de lire LE GALERISTE PERROTIN COMME SYMPTÔME DU TERRIFIANT EFFONDREMENT DE L’ART par Nicole Esterolle

ELLE VEUT QUE SA GALERIE « S’INTÈGRE À UN TISSU SOCIAL ET ARTISTIQUE » Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Ainsi donc, Mme Levy est courageuse, elle « ne baisse pas les bras », non, « il faut continuer » dit-elle … parce qu’elle aime Paris avec ses fondations Pinault et Arnaud, avec son Palais de Tokyo, qui sont autant de signes de « renouveau »… et puis parce qu’on peut y discuter « jusqu’à deux heures du matin, de philosophie, d’art ou de politique » Continuer de lire ELLE VEUT QUE SA GALERIE « S’INTÈGRE À UN TISSU SOCIAL ET ARTISTIQUE » Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)