SAM SZAFRAN – Hommage / Musée de l’Orangerie (FR)

jusqu’au 16 janvier 2023

J’ai tellement aimé cet homme, admiré l’artiste et savouré toutes les nuits avec ou sans Lune que nous avons passées ensemble. Il fut mon maître, mon mentor. Que de jours, que de nuits jusqu’aux premières lueurs de l’aube, passés à revisiter La Callas, Chet Baker, les déesses Mumuyé, John Coltrane, Giacometti, Brancusi…… Il m’a fait toucher les étoiles….

Tu m’as tellement donné mon Sam, je ne t’oublierai jamais.

Ton plus que cher ami, 

Lionel Guibout

Sam Szafran, pseudonyme de Samuel Berger, né à Paris le 19 novembre 1934 et mort à Malakoff le 14 septembre 20192, est un artiste peintre français.

Fils aîné de parents émigrés juifs polonais, Samuel Berger passe les premières années de son enfance dans le quartier des Halles de Paris. Il habite au 158, rue Saint-Martin dans le 3e arrondissement de Paris3.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il échappe à la rafle du Vélodrome d’Hiver et se cache dans un premier temps chez des paysans dans le Loiret4, puis à Espalion (Aveyron), dans une famille de républicains espagnols5. À dix ans, il est brièvement interné au camp de Drancy d’où il est libéré par les Américains, après la fuite des Allemands le 18 août4.

Alors que son père et une grande partie de sa famille ont été massacrés dans les camps nazis6, il est envoyé en 1944 par la Croix-Rouge à Winterthur en Suisse5, où il est accueilli par la famille Halberstadt. En 1947, il embarque à Marseille avec sa mère et sa sœur pour Melbourne en Australie, où ils sont accueillis par un oncle maternel.

Musée de l’Orangerie
Jardin des Tuileries
Place de la Concorde
75001 PARIS

https://www.musee-orangerie.fr/fr