LES NOUVEAUX DÉLINQUANTS ANTI-ART OFFICIEL CONTEMPORAIN par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Oeuvre : Valentina Bardazzi / https://nicolemuseum.fr/

De bons conseilleurs m’ont dit que les artistes du Nicole Museum  appartiendraient à une sorte d’extrême droite réactionnaire de l’art, quand l’art conceptualo-bidulaire de FRAC serait plutôt d’extrême gauche progressiste…

Bon, pourquoi pas ?…C’est une analyse qui n’est pas aussi simpliste qu’il n’y paraît.

1 / Johann Fournier

2 / Andrzej Kielar

3 / Ahmed Saber

En effet : les artistes du Nicole Museum ont une liberté, une richesse, une diversité, une vitalité, une vérité,  une positivité, une inventivité, une humanité,  qui s’opposent à la morne et misérable insipidité conceptuelle et déconstructive de ceux que l’Etat français promotionne et nourrit d’argent public, au nom du progrés humain.

1 / Taguchi BOSS

2 / Salvador Dalí

3 / Ozlem Akin

4 / Marlene Steyn

Et, comme vient de dire mon nouvel ami Michel Onfray : « le bon sens et  l’honnêteté intellectuelle sont maintenant des valeurs, que les politiquement et culturellement corrects de la nouvelle gauche identitaire (idiote utile  du grand capital Pinault-Arnaud ), qualifient d’ extrême-droitières et nauséabondes. »…au nom du même progressisme…

https://nicolemuseum.fr/