Fabcaro sur la colline / La Cité internationale de la bande dessinée et de l’image (FR)

© Fabcaro

Du 12 juillet au 05 mars 2023

Vernissage le mardi 12 juillet 2022 à 18h30, entrée libre

“ J’ai quarante albums derrière moi… comment je fais pour continuer ? J’essaie de faire rire à chaque fois. Parce que je fais de la bande dessinée d’humour, et le minimum syndical, c’est de faire rire. “
Fabcaro

Pour cette première grande exposition rétrospective, le Musée de la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image d’Angoulême propose de plonger, en immersion, dans la riche œuvre de cet artiste dont la carrière a commencé quelques vingt ans plus tôt dans les fanzines. Du Steak haché de Damoclès à Moon River, l’auteur qui s’estimait à son apogée avec Carnet du Pérou, sa sélection au FIBD et ses 4500 exemplaires vendus, est soudain devenu un phénomène d’édition avec déjà 300 000 exemplaires écoulés de l’album Zaï Zaï Zaï Zaï, et 85 000 du récent Moon River.

Sur près de 400m2 le visiteur découvrira un parcours inattendu, présentant de nombreuses planches et dessins originaux, mais également des entretiens exclusifs et divers contenus vidéo : entretiens inédits, témoignages, rares travaux d’animation… L’exposition sera l’occasion de découvrir l’artiste dans sa diversité, des publications en solitaire aux collaborations nombreuses et variées (Fabrice Erre, Gilles Rochier, Blanche Gardin…).

Sont aussi mises en lumière ses filiations revendiquées (avec Gotlib, Goossens, Hergé, Goscinny, Poirier, Blutch ou Trondheim…), et son approche très particulière de l’humour, marquée par le non sens anglais, l’art de la chute, et ancrée dans une satire parfois féroce de nos travers contemporains.

En accompagnement de l’exposition, une monographie riche en documents inédits est publiée et un cycle d’événements et de rencontres sera programmé à la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image. De quoi rendre honneur à l’œuvre protéiforme d’un artiste aussi discret que prolifique, qui a su à merveille associer expérimentation et succès auprès du grand public.

Commissariat :

Mathieu Charrier, responsable de la New Factory et de la programmation culturelle à La Cité Internationale de la Bande Dessinée et de l’Image

Maël Rannou, directeur de la lecture publique et des transmissions à La CIté Internationale de la Bande Dessinée et de l’Image

Camille de Singly, historienne de l’art et enseignante à l’école des beaux-arts de Bordeaux.


La Cité internationale de la bande dessinée et de l’image

121 rue de Bordeaux – Angoulême

+33 5 45 38 65 65

http://www.citebd.org/