MERVEILLES PÉLAGIQUES À LA CHAPELLE DE L’ILE BARBE À LYON (FR)

Oeuvre / Adeline Contreras

Du 23 juin au 17 juillet 2022

La Chapelle de l’Ile Barbe est un lieu magique situé sur une ile de la Saône au Nord de Lyon. C’est un monument chargé d’histoire. C’est ici , en effet, qu’en 1630, Anne d’Autriche et sa mère Marie de Médicis viennent à pied avec les dames de la Cour se prosterner pour remercier la Vierge de la guérison du Roi Louis XIII.

Eric Roger / Céramiste Plasticien

C’est en cette chapelle, qu’aujourd’hui a lieu une magnifique exposition intitulée “Grève Blanche”, montrant les oeuvres de 23 artistes présentés ainsi dans la préface du catalogue: « Il est des oeuvres d’art qui ont la pureté de concrétions minérales des grands fonds marins. Elles ont l’apparence de ces organismes vivants, fixés à leur substrat nourricier, aux formes naturellement aussi extravagantes qu’harmonieuses, hors du temps et de l’atmosphère terrestre. On peut imaginer ces créatures arrachées de leur support par d’étranges forces telluriques, puis portées au gré des courants océaniques, usées, lavées, fossilisées, et puis s’échouant après un long périple, sur une grève originelle, vierge de tout piétinement humain, déserte, silencieuse et d’une absolue blancheur. La grève blanche et l’estran, c’est l’odeur de varech, de l’immortelle des dunes, la chevelure bruissante le recommencement du monde et ce sentiment d’immense liberté, d’évidence première, de clarté éblouissante. C’est la promesse de l’eau à la vie terrestre. C’est l’offrande des océans dont l’homme guette, de son abri éphémère, le miraculeux échouage, comme gage du pacte qu’il a scellé avec la mer depuis la nuit des temps. Ces oeuvres proposant (textile, osier, céramique, verre soufflé, photographie, volume papier, dessin) sont ensemble là, offertes à la lumière du Soleil. »

.

Eglise Notre Dame – Saint Rambert L’Ile Barbe 

sur l’Ile Barbe, place Notre-Dame 

69009 Lyon 9ème 

http://www.ilebarbe.fr

De 12h à 20h – Du mardi au dimanche

de 12h à 18h

Organisé par Souchaud Art Project 

mar. au ven. 14h-18h | sam. et dim. 11h-18h
vernissage le jeudi 23 juin de 17h à 21h

700 ans av. J-C des druides celtes organisaient des processions sur l’île, nommée « Hoya » pour pratiquer leurs rites. Dès l’époque romaine, elle fut leur refuge, puis celui des chrétiens persécutés et fut renommée « Insula Barbara ». Au 12è, l’église accueille les pélerins et reçoit la visite de nombreux rois et reines de France. Elle abrite de nombreux chapiteaux romans et des sculptures inspirées du bestiaire médiéval. Vendue après la Révolution, elle est ensuite classée, au 18ème, Bien National.