Les mini-infox de Nicole (billet d’humeur)

1 – L’ACADÉMICIEN HYBER VEUT FAIRE FIGURER , À CÔTÉ DE SON MONUMENT COMMÉMORATIF DE L’ABOLITION D’ ESCLAVAGE !

 Cette autre oeuvre à double gode de lui éminemment symbolique du progrès de humanité.

2 – ON A VANDALISÉ LA MARILYN À 190 MILLIONS DE DOLLARS DE WARHOL !

Un collectif de critiques d’art français de l’AICA condamne ce lâche attentat au patrimoine mondial et affirme son soutien à la liberté d’expression des spéculateurs internationaux

3 – L’ART, LA CULTURE ET LA POLITIQUE FRANÇAISES SE VÉGÉTALISENT !

La chlorophylle est cette substance verte éminemment écologique qui permet d’absorber le gaz carbonique pour en faire de la substance organique végétale et libérer de l’oxygène…(l’hémoglobine, rouge, éminemment mélenchonesque donc , fait tout le contraire)…. La mode est donc à la verdure.

Voici donc

  • Roselyne Bachelot tout de vert vêtue à côté du sapin de Noël de Mac Carthy
  • Mr Macron brandissant l’arbre de la renaissance, son nouveau parti
  • Les dirigeants LRM sur fond végétalisé

« l’homme de Bessines » de Fabrice Hyber, mi-humain, mi-plante aquatique, qui crache de l’eau par 11 trous, dans la fontaine du Palais Royal

4 – BUREN ENVÉLOCIPÈDÉ ET VÉGÉTALISÉ À LYON

La municipalité écolo-vélo de Lyon a entamé les travaux de déminéralisation et de végétalisation de la Place de l’Hötel de ville. Les 15 poteaux du plasticien  Buren vont rester en place, mais avec de la pelouse tout autour, des plantes grimpantes dessus, et une roue de  vélo au somment de chacun : un clin d’œil à Duchamp et au monument à Johnny, mais surtout pour rappeler la récente vocation vélocipédique de la ville …

Peu sensible à la verdure, Buren a mobilisé son armée d’avocats pour interdire ces transformations au nom de la défense de propriété intellectuelle par modification de l’in situ de son œuvre…l’œuvre in-situ permettant de s’approprier intellectuellement tout ce qu’il y a  autour.