L’ART « CONTEMPORAIN » SQUATTE AUSSI LE PIRE DE  NOTRE PATRIMOINE par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Alors l’exposition s’appellera « Hypernuit » et, comme le dit Claire Amyer, la pigiste envoyée spéciale du Monde : « Les œuvres oscillent entre obscurité et luminosité, histoire officielle et récits personnels » Continuer de lire L’ART « CONTEMPORAIN » SQUATTE AUSSI LE PIRE DE  NOTRE PATRIMOINE par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)