LE SALON MIRABILIA DE LYON : UN MANIFESTE POUR DE SALVATRICES RETROUVAILLES ENTRE L’ART ET LE RÉEL OUBLIÉ (FR)

Oeuvre : Elisabeth Baillon

Dates du salon : Exposition du 28 avril au 1er mai 2022

Vernissage : – Jeudi 28 avril de 18h à 21h Ouverture au public et horaires : – Jeudi 28 avril de 12h à 21 h – Vendredi 29 avril de 12h à 18h – Samedi 30 avril de 11h à 18h – Dimanche 1er mai de 10h à 15h

Les métiers d’art, la matière et la grâce

Le salon Mirabilia se propose de montrer la permanence actuelle d’une création plastique très ancrée dans un savoir – faire et dans une matèrialité sensible. Une création dont l’intemporalité et l’universalité sont  nées de l’ “intelligence” de la main autant que de celle du coeur et de l’esprit et  où la grâce émane de cette incarnation- même .

Cet art, au sens entier du terme, est arimé à un “métier”, c’est à dire à la  réalité bien palpable d’un senti et d’un  vécu. Il   possède de hautes vertus rédemptrices dans une époque de saturation visuelle par des flots d’images éphémères et sans contenu…Dans une époque  de dématérialisation, de conceptualisation et de virtualisation de plus en plus effrénée  de la vie et de la pensée .

Un salon à valeur de manifeste

Mirabilia est ainsi un manifeste pour de salvatrices  retrouvailles de l’art avec le réel oublié. Les quarante-cinq artistes de la céramique, du verre, du bois, de l’osier, du papier, de la photographie,  etc.,  choisis parmi ceux qui portent au plus haut cette sublimation du matériau, sont les “signataires” de ce manifeste.

Quoi de plus merveilleux en effet que l’émergence de la vie et de l’Être du matériau inerte ?  Quoi de plus admirable que le savoir-faire qui permet cette transcendance ? Quoi de plus mystérieux que cette extraction de l’âme de l’inanimé, et, simultanément,  cette incarnation de l’esprit dans la matérialité ?

  • Virginie Becourt
  • Valerie Lebrun
  • Sandy Pouget
  • Juliette Frescaline
  • Joke Raes
  • Fabienne Picaud
  • Eanae Briandet
  • Claude Como
  • Alexandra Ferdinande
  • Christiane Fillatreau
  • Christian Von-Sydow
  • Benedicte Vallet
  • Tzuri Gueta

Le projet de Mirabilia est donc de révéler ces artistes du savoir-faire, de l’intelligence de la main et du cœur, ces artistes de la sensualité qui devient spiritualité, et qui, par la relation intime qu’ils ont avec  la matière,  peuvent aller  au plus profond d’eux-mêmes et de nous-mêmes…Il est de révéler aussi l’intérêt d’un public de plus en plus grand pour les cultures du faire . Un engouement qui est le symptôme d’une société qui veut reprendre la main sur les objets, témoins d’un environnement qu’on ne maîtrise plus.

Un livre manifeste pour une reconstruction du sens :

À ce sujet, je vous conseille de lire le récent livre de Aurélien Fouillet : «  La vie des objets, les métiers d’art, une écosophie pratique » – Editions Ateliers d’Art de France. Un livre où l’auteur développe la notion d’ « ontonautique », qui est ce « voyage le l’être » que peut procurer  l’attention que l’on porte, à travers les métiers d’art, à la matière, au corps, au geste, aux outils.

Il y évoque « ce paradoxe d’une époque,  qui pense l’homme par le travail, tout en détruisant  le travail humain », et il ajoute : «  Hannah Arendt relatait déjà dans les années 50  la destruction du travail humain par l’industrialisation. Le travail manuel coûte cher, mais chacun devant travailler on se retrouve «  à faire semblant de faire », ce qui se traduit par une perte de sens évidente. On a besoin de savoir ce qu’on fait, avec quoi on interagit. Nos sociétés ont déconstruit tout ça.  Les métiers d’arts contribuent à cette nécessaire et urgente  reconstruction du sens en art…et ailleurs»

Le site

https://www.salon-mirabilia.fr/

Le catalogue 

La vie des objets. Les métiers d’art, une écosophie pratique 26,00 €
Cet essai vous invite à découvrir les métiers d’art sous un angle sociologique et philosophique, et à prendre conscience de leur influence déterminante dans le questionnement de notre société contemporaine et des enjeux de demain.

Achat (ici)

Palais de Bondy

18/20 Quai de Bondy,

69005 Lyon, France

Tél : 06 87 95 17 98

contact@salon-mirabilia.fr 

Le Palais Bondy ou Palais de Bondy est un bâtiment situé au 18 quai de Bondy, sur les bords de la Saône, dans le 5ᵉ arrondissement de Lyon, constitué de deux salles de concerts, les salles Molière et Witkowski, de deux salles d’expositions et du Théâtre Le Guignol de Lyon.