Timothy Archer « Des oiseaux et des dieux I – Cosmogonies / GALERIE CLAIRE CORCIA

« Les eaux primordiales » 2021 Huile sur toile 130 x 180 cm

Des oiseaux et des dieux

Jusqu’au 16 avril 2022
Lundi-vendredi 11h30-19h/ Samedi 14h-19h

« Cette exposition fait enfin le lien entre la symbolique qui habite mon esprit depuis ma prime enfance et le filigrane de mon expérience humaine.

Je sais que je ne sais rien, sauf peut-être que depuis le début, depuis le premier souffle, tout était déjà présent.

Paradigmes–Contre-Sorts–Didascalies–Chants et Golems–Oiseaux et Dieux—Cosmogonies

Dans cette exposition, tirée dans mon esprit comme une allégorie en mouvement, j’ai choisi d’invoquer les Mythes qui me sont chers, les légendes qui m’ont aidé à respirer, la soupe primordiale qui me nourrit et le feu coloré qui m’habite. Car pour devenir son propre rêve, on doit devenir aussi Démiurge et invoquer coup de pinceau après coup de pinceau, un nouveau monde rempli d’archétypes serviteurs ou alliés. Là où partout existe la dureté, le mouvement hypnotique de la brosse peut arrondir les angles, là où se trouvent les dictateurs, l’artiste n’a qu’à évoquer l’anarchie, là où le monde s’ennuie, il invoque les magies.

https://www.youtube.com/shorts/llnX9OVQLy8

C’est donc dans l’idée d’un voyage dans les tréfonds bleus et noirs des abysses que j’ai choisi de planter mon drapeau, dans une plongée symbolique au cœur d’un monde par nature silencieux que j’ai pu mieux m’écouter et par la salvation offerte par un drôle de rebond que seuls ceux autorisés à jouer du sens des choses connaissent.

Dans les cultures du monde d’hier et d’aujourd’hui, j’ai cherché la trace de l’image d’un Voyageur libre, témoin de la naissance et de la chute des empires, devenu par sa résilience phare, symbole du chaos créatif qui nous entoure et nous habite, car pour porter à sa ceinture le lourd et cliquetant trousseau de tout un univers de symboles ardents, la graphie d’un vocabulaire d’images durement acquis et le bestiaire mordant primordial depuis toujours à nos côtés présent, il faut comprendre d’abord et bien évidemment qu’il faut encore « avoir du chaos en soi pour accoucher d’une étoile qui danse ».

Timothy Archer, janvier 2022

GALERIE CLAIRE CORCIA

323, rue Saint-Martin

75003 Paris

Tel : 09 52 06 65 88. 

www.galeriecorcia.com