LES TOURNESOLS FLÉTRIS DE BANKSI BIENTÔT PLUS CHERS QUE LES FRAIS DE VAN GOGH ? Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Le « déconstruit » est de plus en plus en vogue sur le marché de l’inepte financiarisé , mondialisé et popularisé.

La rigolade, le foutage de gueule, la laideur, la crétinerie, la béhachèlerie, le subversif mondain, le cynique et l’odieux sont des valeurs qui montent dans toutes les classes sociales

La critique du système est de plus en plus consubstantielle à ce même système, le nourrit et le perpétue..

Le l’intello-progressisme woke de gauche est en couple fusionnel et en copulation non protégée avec le financiaro-capitalisme néolibéral de droite…Ils sont heureux et auront beaucoup d’enfants…

Tout est donc pour le mieux dans le meilleur de monde…à l’image de ces fleurs fanées

Banksy et ses nombreuses polémiques

Show me the Monet

Le street artiste Banksy n’a pas fini de faire parler de lui. Après sa dernière œuvre “Love in the bin” autodétruite, l’artiste polémique revient avec une interprétation des Tournesols de Van Gogh qui sera mise aux enchères le 9 novembre à New York.

Banksy fait partie de ces artistes contemporains qui proposent des œuvres engagées prenant place dans l’espace publique. Du fait de sa vision de l’art, dénonciatrice, il est arrivé plusieurs fois que celui-ci fasse polémique à l’issue de la découverte d’une de ses créations. Ce fut notamment le cas avec son œuvre “La fille au ballon“, qui s’est autodétruite à partir du moment ou sa mise en vente fut confirmée. Désormais renommée en “Love in the bin” (l’amour est dans la poubelle), la performance de Banksy avait remué le monde de l’art.

Alors que son identité est encore inconnue, il ne cesse dans ses créations de dénoncer le consumérisme de la société autant qu’il met en garde sur les catastrophes écologiques qui en découlent. 

Pour découvrir l’étendue de l’art de Banksy, Beware! vous propose cet article qui recense ses œuvres les plus connues.

Suite de l’article (ici)