À L’ENSBA-PARIS , VOICI UN HOMMAGE À WOLINSKI…Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Georges Wolinski vomissait l’art contemporain. Il ne voyait en lui qu’un spectacle obscène et mercantile, dépourvu de toute forme de beauté.
Continuer de lire À L’ENSBA-PARIS , VOICI UN HOMMAGE À WOLINSKI…Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)