LA JOCONDE DE L’ART«CONTEMPORAIN »… Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Mais quand on analysera les mécanismes de tous ordres, qui ont conduit à ce carnage de l’art et à la destruction systématique des systèmes habituels de légitimation, on y verra, en position centrale… Continuer de lire LA JOCONDE DE L’ART«CONTEMPORAIN »… Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Programme associé ARLES / ÉCHOS SYSTÈME/ Fondation Manuel Rivera-Ortiz jusqu’au 26 septembre (FR)

Échos système c’est plus de 60 artistes, 15 expositions présentés cet été à la Fondation Manuel Rivera-Ortiz jusqu’au 26 septembre 2021 dans le cadre du programme associé des Rencontres. Continuer de lire Programme associé ARLES / ÉCHOS SYSTÈME/ Fondation Manuel Rivera-Ortiz jusqu’au 26 septembre (FR)

LA GALERIE CONFLUENCE PRÉSENTE L’EXPOSITION HEREROS DE JIM NAUGHTEN (FR)

Permettre au passé de parler, c’est un peu le cheminement que propose Jim Naughten dans ses séries Hereros (2013) et Mountains of the Moon (2018). Continuer de lire LA GALERIE CONFLUENCE PRÉSENTE L’EXPOSITION HEREROS DE JIM NAUGHTEN (FR)

PETIT FLORILÈGE DE LA GLOSSOLALIE ARTCONTEMPORAINE Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Ce genre de texte émis par l’orifice buccal du locuteur, est à prendre comme « parole révélée » . Il est comparable à cette langue inintelligible, à cette « glossolalie » que parlent les mystiques en début d’extase. Continuer de lire PETIT FLORILÈGE DE LA GLOSSOLALIE ARTCONTEMPORAINE Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

ÉTHIQUE, CULTURE ET RENTABILITÉ FINANCIÈRE Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

J’avais bien compris que l’association friches-steetart, permettait d’offrir une alternative plus sociale et moins élitaire , à l’arrogant art conceptualo-biduliare des FRAC et Musées. Continuer de lire ÉTHIQUE, CULTURE ET RENTABILITÉ FINANCIÈRE Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Simon Frankart, alias Petites Luxures / Hôtel La Signoria (FR)

La galerie est très heureuse d’annoncer sa nouvelle exposition consacrée à Simon Frankart, alias Petites Luxures, dans le prestigieux hôtel La Signoria niché sur les hauteurs de Calvi. Continuer de lire Simon Frankart, alias Petites Luxures / Hôtel La Signoria (FR)

POUR UN FLORILÈGE DE L’IMBITABILITÉ VERBEUSE DE L’ ART « CONTEMPORAIN » Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

C’est aussi du terrorisme intello-verbeux destiné à assujettir et culpabiliser l’auditeur qui ne comprend évidemment rien à une logorrhée dont le locuteur ne comprend rien non plus, comme s’il n’était que le simple médium d’injonctions extra-terrestes ou divines, comme cette Langue inintelligible que parlent les mystiques en début d’extase. Continuer de lire POUR UN FLORILÈGE DE L’IMBITABILITÉ VERBEUSE DE L’ ART « CONTEMPORAIN » Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

06-Le nounours vicieux de Lavier

L’ART « CONTEMPORAIN » : UNE COURSE EFFARANTE À L’INANITÉ Par Jean-Pierre Cramoisan (Billet d’humeur)

Que dire donc des gravats, des monceaux d’objets ripolinés qui emplissent les Fracs, les fondations, métastasent les biennales, et qui parfois même font leur entrée dans les musées pour s’adresser à nos yeux éberlués. Doit-on se dire, à juste titre : « Tiens, les éboueurs ne sont pas passés ! »… Continuer de lire L’ART « CONTEMPORAIN » : UNE COURSE EFFARANTE À L’INANITÉ Par Jean-Pierre Cramoisan (Billet d’humeur)

The Underground Sistine Chapel suggestion de Aude De Kerros (FR)

Voici une œuvre ! Ou plutôt trois œuvres en une : un film, une fresque. une musique. Ses artistes ont entre vingt et trente ans.
Continuer de lire The Underground Sistine Chapel suggestion de Aude De Kerros (FR)