LE FACTEUR CHEVAL VIENT D’ÉCHAPPER DE JUSTESSE À CLAUDE LÉVÊQUE Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Le céleste facteur vient d’  échapper à plusieurs  expos des plus férocement « contemporaines » qui devaient se tenir au château de Hauterives, tout près du Palais Idéal: l’une  de Fabrice Hyber (en hommage « au passé de boulanger » du Facteur Cheval…vous connaissiez ce passé?), une autre très enjouée de Ali Cherri (image jointe)  et encore une autre de l’ex-figure de proue de l’art français,  Claude Lévêque. Cette dernière  intitulée « Le Palais des Fées » et «  permettre à ce grand artiste de concevoir un parcours émotionnel et sensitif qui faisait écho à la vie du facteur Cheval. » nous précisait gaillardement le conservateur de lieu….

Avec ces deux expos ahurissantes d’incongruité, on se proposait donc d’attenter , en toute grossière désinvolture, impudente  niaiserie et sans la moindre vergogne , à la mémoire du Facteur Cheval, mais aussi à celles d’André Breton et d’André Malraux.

C’est dire à quel point de confusion mentale et de perte  des repères en sont arrivés, même les moins pire des agents de l’art d’Etat, après 40 ans de duchampisme ministériel….

www.librairie-quilombo.org

Les commentaires sont fermés.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :