Les sept couleurs de la tour Eiffel (FR)

En vue des Jeux de Paris en 2024 et à l’occasion du 20e coup de pinceau de son histoire, la tour Eiffel va revenir quelques décennies en arrière et retrouver sa couleur dorée du début du XXe siècle. Continuer de lire Les sept couleurs de la tour Eiffel (FR)

LE FACTEUR CHEVAL VIENT D’ÉCHAPPER DE JUSTESSE À CLAUDE LÉVÊQUE Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Avec ces deux expos ahurissantes d’incongruité, on se proposait donc d’attenter , en toute grossière désinvolture, impudente niaiserie et sans la moindre vergogne , à la mémoire du Facteur Cheval, mais aussi à celles d’André Breton et d’André Malraux. Continuer de lire LE FACTEUR CHEVAL VIENT D’ÉCHAPPER DE JUSTESSE À CLAUDE LÉVÊQUE Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

UNE PÉTITION SANS RÉPONSE DU MINISTÈRE par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Ces dysfonctionnements ravageurs pour l’image de la culture française et pour l’art lui-même, en même temps que coûteux en argent public, étant d’origine structurelle, il est nécessaire et urgent que se mette en place une instance extérieure à l’appareil institutionnel. Continuer de lire UNE PÉTITION SANS RÉPONSE DU MINISTÈRE par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

L’artiste moderne et contemporain, faussaire de la liberté ? Par Mikaël Faujour (Critique)

L’arrière-plan de la pensée de Jacques Ellul, le soubassement moral de sa critique du système technicien, réside sans le moindre doute dans un souci aigu de la liberté de l’homme et de ses conditions. Continuer de lire L’artiste moderne et contemporain, faussaire de la liberté ? Par Mikaël Faujour (Critique)

La peinture est toujours vivante en France malgré l’État par Aude De Kerros (Billet d’humeur)

Sans jargon, il démonte les déclarations officielles qui dénigrent la peinture, il dénonce la désignation « d’infâmes » faite à ceux qui sont en quête d’une beauté dans l’art… cette notion « archaïque » étant considérée comme « non pertinente » et qui plus est gravement peccamineuse. Continuer de lire La peinture est toujours vivante en France malgré l’État par Aude De Kerros (Billet d’humeur)

LE STREET – ART, ESPÈCE INVASIVE, VA-T-IL BIENTÔT SUPPLANTER CETTE AUTRE ESPÈCE INVASIVE QU’EST L’ART « CONTEMPORAIN » ? Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

C’est ce qui semble en question avec l’ internationalisation-financiarisation- subvention-subversion- surmédiatisation – gentrification croissante du street -art et son engagement sociétal revendiqué… Continuer de lire LE STREET – ART, ESPÈCE INVASIVE, VA-T-IL BIENTÔT SUPPLANTER CETTE AUTRE ESPÈCE INVASIVE QU’EST L’ART « CONTEMPORAIN » ? Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Balance ton école d’art ça devait arriver….Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Une trentaine de témoignages racontent les agressions sexuelles et la misogynie dans les écoles d’art. Lassées des agissements de leurs professeurs, trois étudiantes des beaux-arts de Rennes lancent en février dernier un questionnaire partagé dans tous les établissements de France. Continuer de lire Balance ton école d’art ça devait arriver….Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Sophie Patry, la poésie d’un monde en mouvement Par Maximilien Friche (critique)

Sophie Patry est photographe. C’est un peu court… Auteur-photographe correspond mieux à son travail même si il est de toute façon difficile de la faire entrer dans une case. Continuer de lire Sophie Patry, la poésie d’un monde en mouvement Par Maximilien Friche (critique)

LA MEILLEURE SUCEUSE DE L’ART « CONTEMPORAIN » FRANÇAIS par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Catherine M. assume encore aujourd’hui ses talents passés (assez diminués paraît-il aujourd’hui) autant buccaux que vaginaux (rien semble-t-il du côté de l’anal) dans cet entretien « ébouristoufflant » avec la reine du stupéfiant botoxé, Léa Salamé… Continuer de lire LA MEILLEURE SUCEUSE DE L’ART « CONTEMPORAIN » FRANÇAIS par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

UNE RÉALISATION EXEMPLAIRE : À SAINT – ÉTIENNE, LA BZA, BIENNALE DES ARTS SINGULIERS ET INNOVANTS PRÉSENTE CENT ARTISTES DANS 30 LIEUX À TRAVERS LA VILLE ET SES ALENTOURS (FR)

Cette manifestation , implique quantité d’acteurs locaux : Galeries d’art, ateliers d’artistes, médiathèques, centres sociaux, espaces culturels, culturels, musées, salles des mairies dans les villages alentours, etc. Continuer de lire UNE RÉALISATION EXEMPLAIRE : À SAINT – ÉTIENNE, LA BZA, BIENNALE DES ARTS SINGULIERS ET INNOVANTS PRÉSENTE CENT ARTISTES DANS 30 LIEUX À TRAVERS LA VILLE ET SES ALENTOURS (FR)

LE FRAC GRAND LARGE : QUAND LA MÉGALOMANIE FRAQUEUSE FAIT DANS LA SIMPLICITÉ ET L’HUMILITÉ, MAIS AUSSI DANS L’ÉSOTÉRISME ET L’OUTREMONDISME UN RIEN OBSCURANTISTE Par nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Un an à peine après l’inauguration de la somptueuse cathédrale-FRAC de Dunkerque, qui a coûté des millions à la Région et à l’Etat, c’est la vraie bouillasse dans l’établissement et parmi les bigots de Marcel Duchamp, et c’est assez symptomatique de l’état global de déliquescence des FRACs en France… Continuer de lire LE FRAC GRAND LARGE : QUAND LA MÉGALOMANIE FRAQUEUSE FAIT DANS LA SIMPLICITÉ ET L’HUMILITÉ, MAIS AUSSI DANS L’ÉSOTÉRISME ET L’OUTREMONDISME UN RIEN OBSCURANTISTE Par nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Apôtres d’opérette, nouveau roman de Maximilien Friche

Le héros de ce roman a décidé d’écrire une fiction qui engendre un réel. Il imagine fédérer un petit collectif d’élus autour de lui. Ils seront huit dont trois femmes. Une poétesse, un peintre, un flic, un sage, une écorchée vive, un intellectuel régionaliste, la muse et lui, le gourou. Continuer de lire Apôtres d’opérette, nouveau roman de Maximilien Friche

COMMENT JEAN BAUDRILLARD DUT SE TAIRE SUR L’ART CONTEMPORAIN Par Jean-Philippe DOMECQ (FR)

Grande figure intellectuelle des années 1990, Jean Baudrillard se vit qualifié de réactionnaire lorsqu’il émit une critique sur l’art contemporain et il dut se rétracter. Cette polémique montre comment le climat artistique d’une époque a pu tenir lieu de débat. Continuer de lire COMMENT JEAN BAUDRILLARD DUT SE TAIRE SUR L’ART CONTEMPORAIN Par Jean-Philippe DOMECQ (FR)

POUR UNE IMPRESCRIBILITÉ DES CRIMES CONTRE L’ART par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

A cette autre différence près, que cette « révolution culturelle »menée par le Ministère post-languien depuis quarante ans avec la finance publique, est en étroite symbiose avec la finance privée de la spéculation internationale Continuer de lire POUR UNE IMPRESCRIBILITÉ DES CRIMES CONTRE L’ART par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

À L’ÉCOLE DU CASSAGE DES CODES ET DE LA SODOMISATION DES MOUCHES par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

« Reposer le question artistique au sein de l’école d’art….qui doit être un lieu de création, un endroit où il se passe des choses » Continuer de lire À L’ÉCOLE DU CASSAGE DES CODES ET DE LA SODOMISATION DES MOUCHES par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Manolo Valdés – Exposition à Ciel ouvert – Paris (FR)

10 sculptures monumentales à découvrir jusqu’ 30 mars 2021, au gré d’un parcours le long de l’avenue George V à Paris. Continuer de lire Manolo Valdés – Exposition à Ciel ouvert – Paris (FR)

La color, j’adooorrre !!! par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Ontologiquement, le duchampo-bidularisme artistique officiel, est conceptuel , immatériel, aseptisé, anesthésique, décérébré, insipide, inodore et incolore,… Il ne fait en principe pas dans le sensible, ni dans la poésie, la gaité et la couleur… Continuer de lire La color, j’adooorrre !!! par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)