Ouverture de la Cité du Vitrail à Troyes (Aube) le week-end du 11 et 12 septembre 2021 (FR)

Ouverture
de la Cité du Vitrail
Troyes (Aube)
Week-end du 11 et 12 septembre 2021

À partir du week-end du 11 et 12 septembre 2021, la Cité du Vitrail va se dévoiler à Troyes au cœur de l’Aube en Champagne, capitale européenne du vitrail.


Portée par le Département de l’Aube, la Cité du Vitrail est un projet scientifi que, culturel, pédagogique et touristique d’envergure – tout à la fois lieu de découverte, d’émotion et d’expérimentation.

Installée dans l’enceinte de l’Hôtel-Dieu-le-Comte, remarquable ensemble XVIIIe fondé par Henri Ier le Libéral, comte de Champagne, la Cité du Vitrail proposera sur près de 3.000 m², des expositions permanentes et temporaires, des ateliers pédagogiques, une programmation culturelle et artistique exigeante pour tous et des espaces événementiels.


Rendre accessible au plus grand nombre les chefs-d ’œuvres de l’art vitré ancien ou contemporain, civil ou religieux, fi guré ou abstrait, traditionnel ou novateur, français ou international, telle est l’ambition de la Cité du Vitrail. Ce Pôle d’excellence international inclura également la recherche au cœur de son projet et proposera un centre de ressources accessible aux étudiants, chercheurs, historiens…


Au service des richesses du patrimoine local, la Cité du Vitrail sera une invitation à parcourir l’Aube, un musée à ciel ouvert, à la découverte de ses vitraux du XIIe au XXIe siècle. La Cité du Vitrail sera aussi un précieux écrin pour la dynamique création verrière contemporaine de tout un territoire

La Cité du Vitrail proposera aux visiteurs de découvrir la richesse exceptionnelle du vitrail, dans ses dimensions historiques, techniques mais aussi esthétiques. Son exposition permanente présentera de nombreux chefs-d’œuvre à la fois anciens et contemporains – dont beaucoup ont été restaurés pour l’occasion – régulièrement renouvelés, sur l’ensemble de ses espaces grâce à une forte politique d’acquisitions et de prêts. Répartis sur 4 niveaux, le parcours permanent de la Cité du Vitrail sera ponctué de vitraux authentiques placés à hauteur de regard. Il proposera une visite chrono-thématique divisée en 5 sections permettant d’appréhender « de près » les mutations stylistiques du Moyen Âge à nos jours :

● les vitraux médiévaux dans l’Aube et en Champagne (XIIe et XIIIe siècles) ;
● le XVIe siècle, âge d’or du vitrail dans l’Aube et en Champagne ;
● le vitrail civil ;
● le renouveau du XIXe siècle ;
● la création et l’innovation des XXe et XXIe siècles

Taille des pierres pour la restauration des façades ©Arch. Dép. Aube (NM)

Actuellement en cours d’étude avant restauration, le chef-d’œuvre de la collection de la Cité du Vitrail : un vitrail troyen de la fin du XIIe siècle sera dévoilé dans une salle qui lui sera entièrement consacrée. Représentant la Transfiguration du Christ, ce vitrail d’une rareté absolue a été acquis aux enchères par le Département de l’Aube en novembre 2018 à la suite d’une redécouverte fortuite alors qu’il avait disparu depuis le début du XXe siècle.


Point d’orgue de la visite, la chapelle de l’Hôtel-Dieu-le-Comte, entièrement re-décorée à partir de 1864, a retrouvé tout son éclat : le vitrail du chœur, les peintures murales, les boiseries et le mobilier viennent d’être restaurés. Les 8 baies de cet écrin patrimonial
accueilleront en alternance des vitraux monumentaux en lumière naturelle, rares et anciens ou créations contemporaines.


Si le vitrail est parfois considéré difficile d’accès, la Cité du vitrail entend rendre cet art de la lumière accessible à tous en proposant des nombreux dispositifs (bornes interactives, projections…) disséminés dans une scénographie sobre et légère, laissant toute leur place aux œuvres, à la lumière et à la couleur : susciter l’émotion esthétique est la priorité – l’objectif étant aussi d’éveiller la curiosité et d’élargir les connaissances sur cet art peu connu. Des cartes et une Route du vitrail inviteront à poursuivre la visite dans les édifices du département qui possèdent des vitraux, constituant la véritable collection de la Cité.

La Cité du Vitrail prend ses quartiers au cœur de Troyes, dans l’enceinte de l’Hôtel-Dieu-leComte. Elle s’inscrit naturellement entre la cathédrale et la basilique Saint-Urbain, édifices religieux aux prestigieux vitraux. Construit à l’emplacement de l’ancien hôtel-Dieu fondé en 1157 par Henri Ier le Libéral, comte de Champagne, l’Hôtel-Dieu-le-Comte est un des rares édifices troyens de grande taille datant du XVIIIe siècle. L’ensemble de l’édifice a été classé Monument historique par arrêté du 23 novembre 1964.


Totalement reconstruit entre 1729 et 1764, il présente alors un plan en « U », entre cour et jardin. Un escalier d’honneur mène à l’entrée principale, magnifiée en 1776 par l’ajout d’une grille en fer forgé partiellement dorée, réalisée par le serrurier parisien Pierre Delphin (grille classée Monument historique dès 1885, par arrêté du 23 avril). Plus qu’un hôtel-Dieu, c’est un édifice de prestige qui est ainsi rebâti à proximité immédiate de la ville marchande et du quartier cathédral.


Ce remarquable ensemble XVIIIe impressionne par la sobriété de ses lignes et l’élégance de sa silhouette. Il est actuellement entièrement restauré par le Département de l’Aube, propriétaire. L’architecture et de son aménagement intérieur font de l’Hôtel-Dieu-le-Comte un écrin adapté à une structure patrimoniale telle que la Cité du Vitrail. Combiné aux technologies nouvelles
d’éclairage et de diffusion, l’apport abondant de lumière permettra une valorisation maximale des œuvres exposées.


Les volumes des salles offrent tantôt de belles hauteurs sous plafond baignées de lumière, tantôt des espaces sous charpente, en chêne, propice à l’étude et à la contemplation. La circulation y est aisée, les niveaux sont tous desservis par un escalier central à rampe en métal et en bois, probablement d’origine. Doublé d’un ascenseur, le bâtiment offre désormais un accès aux personnes à mobilité réduite.

Particulièrement symbolique des lieux, l’Apothicairerie de l’hôtel-Dieu, restée en place depuis le XVIIIe siècle, présente une collection rare de pots en faïence et de boîtes en bois, propriété de la Ville de Troyes. Quelques beaux ensembles décoratifs sont également conservés, en particulier dans la chapelle, entièrement re-décorée à partir de 1864-66. Peintures murales, boiseries, mobilier du sanctuaire, petits ornements et le vitrail du chœur (réalisé par l’atelier Erdmann et Kremer), y sont parfaitement conservés. Le cycle de vitraux de la nef a quant à lui disparu au cours de la Seconde Guerre mondiale facilitant aujourd’hui
l’exposition et la confrontation de vitraux d’époques différentes. Accessible à tous, le jardin de la Cité du Vitrail (2800m²), surplombant les quais du canal de la Haute-Seine, retrouve son esprit hospitalier du XIXe siècle. Le Département de l’Aube entreprend actuellement des travaux : plantations, restauration du mur d’enceinte, accès PMR…

Tout un département mobilisé autour de son patrimoine

Avec le lancement de la Cité du Vitrail, le Département de l’Aube poursuit la dynamique touristique et culturelle engagée en 2009 avec l’exposition sur la sculpture champenoise Le Beau XVIe à Troyes (71 000 visiteurs) et au travers des événements annuels tels que : Templier, une histoire notre trésor (2012), 1814, la C(h)ampagne de Napoléon (2014), Clairvaux, l’aventure cistercienne (2015), Si près des tranchées. L’Aube en 1916 (2016), Renoir dans l’Aube en Champagne (2017), ArkéAube (2018/19)…


« La mise en valeur du patrimoine aubois s’appuie chaque fois sur une base scientifique solide, le vitrail s’inscrit dans cette même logique. C’est la condition pour que les habitants s’approprient leur patrimoine et pour pouvoir tenir un discours crédible dans la durée, y compris à l’extérieur de l’Aube » souligne Philippe Pichery, président du Conseil départemental de l’Aube. « Et cela fonctionne ! Communes, associations, acteurs du tourisme et autres partenaires se mobilisent pour organiser des animations attrayantes et de qualité. » Une centaine de bénévoles aubois ont d’ores et déjà été formés au vitrail pour faire partager
leur passion aux visiteurs des églises. Et cela dès l’été 2013 qui marqua l’ouverture d’un espace de préfi guration de la Cité, attirant 160.000 visiteurs en 5 ans.

L’ouverture de la Cité du Vitrail s’inscrit également dans la continuité de nombreuses actions conduites par le Département de l’Aube ces dernières années : inventaires, études et recherches sur plusieurs milliers de vitraux civils et religieux – aides aux communes pour la restauration des vitraux de leurs églises classées Monuments historiques et soutien à la création avec le (co)fi nancemet de commandes publiques pour l’église de Villenauxela-Grande (2005), de Villeret (2012) ou à destination du Centre de congrès de l’Aube à Troyes (2014).

Cité du Vitrail
Hôtel-Dieu-Le-Comte
31 quai des Comtes de Champagne
10000 Troyes
www.cite-vitrail.fr