Not Alone in Quarantine – Exposition online / 1831 Gallery (FR)

Je suis, tu es, il est, nous sommes, vous êtes, ils sont confinés… A l’heure où l’ensemble des galeries et lieux culturels ont fermé à nouveau leurs portes au public, 1831 Gallery choisi de présenter, dans une version en ligne, la dernière série réalisée par le jeune photographe franco-chinois Yang Wang intitulée « Not Alone in Quarantine ».


« Une semaine seulement après le début du confinement en mars, j’ai commencé à devenir fou. Il n’y a rien de pire que la solitude pour un être humain. Mes amis, ma famille me manquaient. Je voulais voir des gens, les toucher. Puis, j’ai eu l’idée de regrouper les différents « moi » durant la quarantaine : le « moi » qui regarde la télé, le « moi » qui fait du sport, le « moi » qui lit, le « moi » qui boit, le « moi » qui s’amuse…Tous ces « moi » réunis en une seule photo. Lorsque je me sentais vraiment seul, je me prenais en photo. C’est bon ! Tu es seul ! Je me sentais mieux ainsi ; mes batteries étaient rechargées et je partais à la recherche de mon vrai « moi ». Cette toute première photo a été le début d’un nouveau projet : illustrer la routine quotidienne du confinement, la façon dont nous avons fait face à la solitude et à la limitation de notre
espace. Certains ont découvert leur vraie personnalité ; d’autres la trouveront ! » Yang Wang.

On line

www.1831artgallery.com

Inspiré par l’isolement mondial qu’a vécu une grande partie de la planète, le photographe Yang Wang choisit d’illustrer la routine quotidienne du confinement, la manière dont nous sommes parvenus, chacun, à faire face à la solitude, à faire évoluer nos rapports sociaux dans un espace limité. Poussé à l’introspection par cet isolement, le photographe a ainsi exploré la pluralité de ses « moi », auxquels chacun peut s’identifier.

Décomposant la temporalité, il regroupe sur une même image une diversité de postures où les intérieurs sont les décors naturels de cette mise en scène des corps et des attitudes. Cette série est ainsi le témoignage humaniste, spontané et souvent humoristique de ce que l’on pourrait définir comme la multiplicité de nos solitudes. Château, appartement, loft, maison en ville ou à la campagne… en France, en Suisse ou en Espagne, célibataire en couple ou en famille, ces photographies ont été réalisées depuis le mois de mars 2020, jusqu’à aujourd’hui. Chaque cliché est accompagné du prénom des modèles, des lieux géographiques de confinement et accompagné des 4 réponses aux questions posées par l’artiste à chacun de ces modèles :

Décrivez votre confinement en trois mots.

Qui (qu’est-ce que) vous avez manqué le plus ?

Qu’avez-vous trouvé de pire durant le confinement ?

Le confinement vous a-t-il changé et si oui dans quel sens ?

Yang Wang (1975 -) photographe Chinois Yang Wang est un photographe chinois, également danseur émérite, diplômé de l’Institut de l’Armée populaire de libération de Chine, danseur étoile du ballet. Après une carrière internationale de danseur, il intègre le milieu de la photographie en 2006 en réalisant un reportage de la tournée française « Living Dance » qu’il produit. Depuis 2011, il se consacre principalement à la photographie de mode et de nu, travaillant avec les plus grands magazines comme GQ ou Vogue, lui permettant de développer le sujet principal de sa réflexion artistique : son rapport au corps. C’est en transposant cette quête esthétique de la danse à la photographie qu’il exploite désormais pleinement les possibilités de ce sujet qui fascine les artistes depuis l’antiquité.

1831 Art gallery

6, rue de Lille

75007 Paris

Tél. +33 (0)1 75 51 78 68

www.1831artgallery.com