Dans le cadre de la huitième édition de l’Outsider Art Fair Paris, nous sommes ravis de vous convier au vernissage de l’exposition Sexual Personae (FR)

Outsider Art Fair Paris 
21-30 octobre 2020


Une 8e édition digitale 

et une exposition à l’Hôtel Drouot

Wide Open Arts a le plaisir d’annoncer la 8e édition de l’Outsider Art Fair Paris, du 21 au 30 octobre 2020. Foire de référence de l’art brut et outsider présente depuis 7 ans à Paris au moment de la FIAC, la foire adopte pour la première fois cette année un modèle hybride, comportant un volet digital et une exposition coproduite en partenariat avec l’Hôtel Drouot, 1ère place d’enchères en France qui accueille déjà le programme des conférences de l’Outsider Art Fair Paris depuis 2017.


Suite au succès d’Art Brut Global – la première exposition en ligne lancée cet été, qui a réalisé un impressionnant volume de ventes et accueilli plus de 5000 visiteurs – la huitième édition de l’OAF Paris propose une version, uniquement accessible depuis le site outsiderartfair.com, encore plus performante, en mettant à la disposition de chaque exposant une salle d’exposition en ligne (SEL) accessible par le biais d’une nouvelle plateforme dont la création et la maintenance sont assurées par Artlogic. Utilisant une technologie de pointe, cette plateforme inclut des fonctionnalités comme la possibilité d’apprécier l’accrochage comme « sur le mur d’exposition » ou de zoomer sur un détail d’une œuvre. Elle donne également accès à près d’une vingtaine d’œuvres par exposant, à des biographies d’artistes, ainsi qu’à des liens hypertextes renvoyant vers le site de chaque galerie et vers leurs pages respectives sur les réseaux sociaux.


Une quarantaine de galeries internationales comme Pol Lemétais, Carl Hammer, Maroncelli 12, Ricco Maresca, American Primitive, Galerie Gugging, CavinMorris, Yukiko Koide, James Barron, Rizomi, Creative Growth, J.P. Ritsch-Fisch, Polysémie, Andrew Edlin et Shrine ont déjà confi rmé leur participation. La liste complète des participants sera annoncée dans les semaines qui viennent.

http://outsiderartfair.com/

 Mercredi 21 octobre de 14h à 18h

Simultanément, la foire présente son « Curated Space » dans une salle de l’Hôtel Drouot. L’exposition Sexual Personae, sous le commissariat de Alison M. Gingeras, est dédiée à la représentation de fi gures féminines dans les œuvres avec une large sélection d’artistes autodidactes, outsiders et bruts. 


L’exposition Sexual Personae, présentée au sein de l’édition 2020 de l’Outsider Art Fair de Paris, se penchera sur la représentation de la fi gure féminine dans les œuvres d’artistes internationaux masculins, féminins et non-binaires associés à l’art brut, outsider et autodidacte. Sous le commissariat d’Alison M. Gingeras, elle offrira un vaste panorama représentatif de cet art en marge, dont les « Vivian Girls » de Henry Darger, une vierge contemporaine d’Elisabetta Zangrandi et les photographies de la femme d’Eugene von Bruenchenhein en pin-up.

Selon Carl Jung, notre inconscient collectif est peuplé d’archétypes et de symboles universels. Qu’ils soient autodidactes ou non, les artistes puisent souvent dans cet inconscient collectif pour créer leur iconographie, opérant un retour vers ce fonds commun pour représenter leurs personnages féminins : mères, reines, séductrices, écolières, vierges, fées, chasseresses, sorcières, déesses, putains. Alors que les artistes ayant reçu une formation académique étudient le dessin à partir de modèles vivants et se familiarisent avec la longue tradition de la représentation féminine en art, les artistes outsiders ne tirent presque jamais leur inspiration des conventions ni du répertoire formel de l’histoire de l’art. Opérant en dehors de l’influence de l’art académique et de la censure systématiquement exercée par les grandes institutions artistiques sur les mœurs sociales, ces créateurs forgent une conception de la femme, du féminin et du genre sans doute moins lourdement conditionnée que celle des artistes modernes et contemporains. L’expérience vécue informe directement leurs représentations – pensons notamment à la façon dont la schizophrénie d’Unica Zürn se cristallise dans des figures ornementales, torturées, semblant traversées par le langage. De même, les dessins à l’exécution détaillée et minutieuse de Joseph Schneller (issus de la célèbre Collection Prinzhorn), montrant des femmes dans des mises en scène sadomasochistes, évoquent la façon dont l’artiste fait usage de la création artistique pour satisfaire les « perversions » sexuelles qui avaient conduit à son internement. Sexual Personae invite à une exploration libre de ces représentations, dans le but qu’elles donnent lieu à de surprenants moments de convergence et de rupture, tout en célébrant l’iconographie fantastique et imaginaire qui les transcende.


Alison M. Gingeras a été commissaire d’exposition et conservatrice au Centre Pompidou (Paris), au Guggenheim Museum (New York) et au Palazzo Grassi (Venise). Elle a récemment assuré le commissariat de l’exposition New Images of Man à Blum and Poe (Los Angeles), comprenant entre autres des œuvres d’Eugene Von Bruenchenhein, de Michel Nedjar et de Kazumi Kamae, ainsi que celles d’artistes du groupe CoBrA, lesquels furent profondément influencés par l’art psychopathologique et l’art des enfants.

Hôtel Drouot

9 Rue Drouot,

75009 Paris, France 

www.drouot.com