LES ARTISTES DE HEY! HALLE SAINT PIERRE – GALERIE EXPOSITION-VENTE / HALLE SAINT PIERRE (FR)

CHRIS MARS. The Sea Witch. Huile sur panneau de bois – 2019.
.
.
.
CHRIS MARS
ERDEVEN DJESS
CHRISTELLE LENCI

DU 5 SEPTEMBRE AU 18 OCTOBRE 2020

.

.

CHRIS MARS (ÉTATS-UNIS)

Artiste autodidacte, peintre majeur de la scène historique du surréalisme pop américain, Chris Mars tire son inspiration empathique d’une histoire familiale marquée par la maladie mentale, ayant passé son enfance et adolescence aux côtés de son frère atteint de schizophrénie. Son œuvre célèbre les individus stigmatisés par des conditions de vie ou de naissance, dénonce l’hégémonie des trusts pharmaceutiques pour lesquels le médicament n’est qu’une marchandise. Cinéaste accompli, son travail est en sélection officielle de festivals internationaux comme Sundance ou projeté au musée d’Art Moderne de New York. Sa peinture a intégré de nombreuses collections officielles en musée. Les œuvres sélectionnées de Chris Mars pour la Halle Saint Pierre (Escaping the Albatross – 2010 ou encore The Sea Witch – 2019) sont totalement inédites en Europe, permettent d’admirer son travail sur 10 ans, et d’en apprécier l’évolution.

Si Chris Mars est mis en avant pour ce premier accrochage, seront également exposés les artistes Erdeven Djess (France) – enfant autodidacte du théâtre, il dessine depuis l’enfance à la mine de plomb qu’il troque depuis quelques années contre un stylo bille BIC ; il crée le plus souvent sur grand format des scènes baroques et maniéristes, à l’identité profondément gender fluid – et Christelle Lenci (France) – issue du monde de l’illustration, l’artiste est fascinée par la destinée tragique des victimes de Jack l’Eventreur, et dessine un monde cruellement enchevêtré que les femmes dominent et où elles n’ont désormais plus rien à craindre.

.

DEUXIÈME ACCROCHAGE
.

 

 

HANDIEDAN – TITINE K-LEU – TURF ONE 
.
DU 19 OCTOBRE AU 30 NOVEMBRE 2020

.

HANDIEDAN (PAYS-BAS)

Figure de proue du surréalisme pop européen, les œuvres de Handiedan consistent en un phrasé complexe de découpage et de collage de montages digitaux qu’elle achève par un minutieux travail de sculpture en couche. Ce processus questionnant l’accumulation, il s’agit aussi de conceptualiser la multiplicité des identités du féminin contemporain, à partir du corps classique de la pin-up et de sa perception stéréotypée persistante. Avec une formation en design photographique et un savoir autodidacte en dessin, l’artiste a débuté son travail en 2007. Son œuvre urbaine multimédia et street art est exposée à travers le monde en musée et galerie, et se déploie en plein air, format monumental. Les œuvres de Handiedan présentées à la Halle Saint Pierre sont également inédites en France, Goddness In Us et Rings Of Saturne Lignea ont été créées spécialement pour HEY!

.

En plus des œuvres de Handiedan, la Galerie présentera également des créations de Titine K-Leu (Suisse) – artiste autodidacte, ex-tatoueuse, figure majeure du monde du tatouage contemporain, elle peint depuis 1990 une série de portraits d’individus incontournables de l’univers du tatouage historique – et de Jean Labourdette aka Turf One (Canada) – artiste autodidacte, il graffe dans les années 90 les rues de Paris. En 2004, il devient peintre hyper réaliste, affilié à la scène du surréalisme pop mondiale. Ses portraits de marginaux à la feuille d’or ont fait sa réputation.

.

 

L’ART DÉFENDU PAR HEY!

.

La mouvance artistique présentée par HEY! se définit par son caractère narratif souvent surréaliste, son goût pour une production libre, le rejet du formatage et une habileté à créer de nouveaux réseaux. Les beaux-arts, sans être reniés, y sont cités, parfois revendiqués ; les arts folk, pop et de rue y sont valorisés ; les arts singuliers et outsiders – « œuvres instinctives, dans tous les cas déconditionnées de la chose apprise » comme les évoquait Alain Bourbonnais à Jean Dubuffet – s’y voient associés. Ce groupement hétérogène ne défend pas d’école ou de courant théorisé, il transcrit un état d’esprit, un rythme interne obsessionnel de création, un positionnement au monde et une porosité des frontières quant à l’utilisation des médiums de production. La revue HEY! accompagne depuis 2010 cette dynamique avec ses trois concepts fondateurs : « la mixité par le rassemblement, la résistance par l’imaginaire, l’action du moderne ».

 

.
Plus d’informations :
.

.

HALLE SAINT PIERRE

ART BRUT – ART OUTSIDER – ART SINGULIER
2, rue Ronsard – 75018 Paris
Tél. : 33 (0) 1 42 58 72 89
.
Du lundi au vendredi de 11h à 18h
samedi de 11h à 19h
dimanche de 12h à 18h
.
.