Portraits et efflorescences célestes à la Chapelle Notre-Dame de l’Ile Barbe à Lyon (FR)

.
.
.
Du 3 au 27 septembre 2020
 
Ouverture 3 septembre 
sans vernissage

.

.
L’Ile Barbe est un lieu merveilleux, sur la Saône, au nord de Lyon.

Pendant sept siècles, la chapelle dédiée à la Vierge était un centre majeur de la piété mariale lyonnaise avant de s’effacer progressivement face à la concurrence grandissante de Notre-Dame de Fourvière.

Des pèlerins célèbres y vinrent, en septembre 1630, le Roi Louis XIII est en séjour à Lyon et y tombe gravement malade. Le 29 septembre, l’inquiétude est à son comble et le Roi reçoit l’extrême onction, mais le Roi guérit. Pour remercier la Vierge de cette guérison, sa femme Anne d’Autriche et sa mère Marie de Médicis viennent à pied avec les dames de la Cour se prosterner dans la chapelle de l’Ile Barbe.

Il reste aujourd’hui son abside surmontée du clocher dans laquelle viennent d’être dégagés de riches décors du XIIème et du XVIIème siècle, et la galerie à couverture ogivale présentant de très beaux chapiteaux romans. C’est cette galerie qui constitue la chapelle actuelle.

.
.
Marine Bligny
.

C’est cette Chapelle, propriété de la famille Jaillard et classée monument historique depuis 1993, qui accueillera cette exposition des œuvres de Marine Bligny et Florence Corbi, dont la pureté formelle s’accorde bien avec la spiritualité du lieu.

Martine Bligny a choisi de peindre la figure humaine, miroir de soi, en partant de ses représentations diverses comme support formel au travail pictural. Les corps, les vêtements, les objets, sont comme les enveloppes fragiles et provisoires de l’âme qui s’incarne et voyage dans les mondes multidimensionnels de la vie.

.

Florence Corbi / Porcelaine
.

Les efflorescences en porcelaine de Florence Corbi ont la liberté, la vérité et la luxuriance de celles que l’on trouve sur les parois rocheuses des fonds marins. Elles sont épanouissement d’une nécessité de nature, profonde, intemporelle et universelle. Elles émerveillent le regard pour mieux interroger le mystère de l’apparition de la vie, des êtres vivants, animaux ou végétaux.

La beauté et l’émotion esthétique sont là, dans ce que l’on peut voir comme une métaphore des sociétés humaines et de cette harmonie interne qui leur permet d’exister et se renouveler..

.

.

.
Eglise Notre Dame – Saint Rambert L’Ile Barbe 
sur l’Ile Barbe, place Notre-Dame 
69009 Lyon 9ème 
.
.
De 12h à 20h – Du mardi au dimanche
de 12h à 18h

.

Organisé par Souchaud Art Project 
.

Une réflexion sur “Portraits et efflorescences célestes à la Chapelle Notre-Dame de l’Ile Barbe à Lyon (FR)

Les commentaires sont fermés.