LA SAINTE MERDA ET LE SAINT SUPPOSITOIRE par Nicole esterolle (Billet d’humeur)

.
.

Vous l’avez reconnue : c’est la boite de Manzoni, tirée à 90 exemplaires en 1963, avec 30 grammes de matière fécale de l’artiste (en tout plus de 2 kilos, fruit de plusieurs défécations). Elle est tenue religieusement comme la Sainte Eucharistie, par une officiante aux gants blancs du culte de l’Art Contemporain, Madame Caroline Bongard, conservatrice du Musée de Chambéry (avec tous les risques que comporte ce saint transport, puisqu’on sait qu’une ou deux boites ont récemment explosé….)

Certaines boites ont atteint récemment 300 000 dollars chacune sur le grand marché spéculatif de l’inepte (les explosées n’ont pas vu leur prix baisser, bien au contraire) Cette Sainte « Merda d’Artista », avec la Sainte Pissoire de Duchamp, le Saint Pneu de Lévèque, le Saint Boudin de Journiac, la Sainte Banane de Cattelan, le Saint Trou Noir de Kapoor, le Saint Préservatif de Christo, une Sainte Perle d’Othoniel, le Saint Clito de Catherine M., le « Saint Doigt dans le cul de Mao» de Ai weiwei, ou la Sainte Raie de Buren….sont, comme le mètre –étalon pour la mesure des distances, des unités de mesure référence pour ce qui est de la contemporanéité de l’art et de son aptitude à la muséification et à la financiarisation.…

Cette Sainte Boite de conserve à excréments humains est montrée ainsi par cette conservatrice en son musée, tous les 28 juillet (date anniversaire de la naissance du prophète Duchamp en 1897), à une assemblée choisie de fervents adeptes du contemporainisme artistique, prosternés les fesses en l’air sur le plancher de bois que l’on voit, pour recevoir le Saint Suppositoire Culturel administré par un critique d’art local agréé par la DRAC et le Ministère.

Au sujet du boite à Merda crevée du côté de Nice

Il y a une vingtaine d’années le peintre Ben avait prêté une des boites de Manzoni pour une exposition à Marseille à la galerie Arca de Roger Pailhas. Un artiste performeur dont j’ai oublié le nom a voulu faire le malin et avec un ouvre-boite a ouvert cette boite. Mais Ben qui est tout de même prévoyant l’avait faite assurée! (pas sûr qu’il ait pu récupérer ses billes, compte-tenu du prix actuel des ces boites.)

2eme info : Un document complétant cette 1ère info :

C’est un entretien de Gonzague Pichelin avec l’artiste performeur en question , Bernard Bazile

https://www.youtube.com/watch?v=IOYsCeOC4Hs

.
.

Achat cliquez

Les commentaires sont fermés.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :