Dean Monogenis – History of Coincidence / Baronian Xippas (Brussels)

 

 

Remedy 2013 / Acrylic on wood panel 30 x 41 cm
.
.
.
.
13.03 – 18.04.2020 
.
Vernissage
12.03.2020
18h – 21h
.
.
.

.

La galerie Baronian Xippas est heureuse de présenter History of Coincidence, une exposition personnelle de nouvelles peintures de l’artiste américain Dean Monogenis. Les tableaux de Dean Monogenis décrivent des environnements où se côtoient éléments architecturaux et éléments naturels. Ses décors idéalisés représentent souvent des bâtiments en construction, des échafaudages aux couleurs vives, des patios, des piscines ou des immeubles résidentiels situés dans des paysages rocheux recouverts de végétation, voire dans des paysages sous un ciel orageux ou perchés sur une falaise colorée. Les oeuvres de Monogenis suggèrent un état de transition et de transformation permanent et mettent en évidence le lien entre urbanisation galopante et protection des espaces naturels. Après l’effondrement des tours jumelles du World Trade Center, Monogenis prend conscience qu’à l’instar des êtres humains, les bâtiments sont eux aussi voués à vivre et à mourir. L’artiste cherche des exemples de mutation urbaine dans le monde qui l’entoure.

Monogenis peint généralement sur des panneaux en bois, en plastique ou en aluminium. Il applique la peinture à main levée ou utilise des pochoirs et du ruban adhésif. Ces techniques mixtes lui permettent d’apporter davantage d’éléments graphiques aux parties du tableau peintes à la main: les lignes, les bords et les textures sont à ce titre essentiels à ses yeux. Il peint souvent les grandes surfaces comme les ciels en dernier lieu afin d’accentuer les contrastes et de casser l’effet de profondeur. Ce processus créatif remet en question les frontières entre le premier plan et l’arrière-plan. Monogenis ponce certains endroits afin de leur redonner leur aspect d’origine, ce qui lui permet d’être précis dans l’exécution de ses oeuvres sans pour autant compromettre son sens de l’improvisation et de la spontanéité.

L’exposition présentée à la galerie prend pour point de départ un tableau réalisé par Dean Monogenis il y a quelque temps déjà. Remedy (2013) représente un paysage montagneux et insulaire, une crique grillagée de rayures bleues évoquant la mer. “C’est une composition rare dans mon travail, dans la mesure où elle ne représente pas d’éléments architecturaux en soi”, explique l’artiste. “Toutefois, à mon sens, ce tableau constitue une porte d’entrée vers un espace émotionnel d’où découle une myriade d’images.”

History of Coincidence regroupe des lieux réels et imaginaires, allant de la montagne à la mer. L’exposition convoque des idées personnelles et intimes liées au ressenti et à l’observation d’un lieu et à l’expérience d’habiter dans différents environnements. Certaines oeuvres racontent des lieux où Monogenis s’est rendu à plusieurs reprises au fil des années, souvent en quête de paix ou pour fuir le monde. Dans d’autres tableaux, l’artiste fait référence à des bâtiments connus et les insère dans d’autres paysages en vue de créer une nouvelle narration. Pour citer l’artiste: “L’exposition est un clin d’œil à ma propre imagination, mais interroge également la façon dont nous interagissons avec le monde que nous percevons.”

 

.
.

Dean Monogenis est né à New York en 1973. Diplômé de la School of the Art Institute de Chicago, il vit et travaille désormais à Brooklyn, New York. Son travail a été exposé au sein de nombreuses galeries aux États-Unis. La Galerie Xippas à Athènes à été la première à exposer ses oeuvres en Europe en 2012. En 2013, il a présenté son travail au Bronx Museum of Art/Weave Hill et, un an plus tard, il expose au musée d’Art moderne de Saint-Etienne en France. En 2016, il a fait l’objet d’une exposition personnelle au Centre for Contemporary Art (CCA) Andratx de Majorque. Il a également participé à de nombreuses expositions collectives telles Incognito au Santa Monica Museum of Art, Recent Acquisitions au Federal Reserve Board, (Washington), Deconstructing Nature au Hunterdon Art Museum (Clinton, New Jersey), Future Tense au Neuberger Museum (NY), Lost Horizon à la Herter Gallery, (University of Massachusetts, Amherst), Beautiful Dreamer à la Spaces Gallery (Cleveland, Ohio). En 2013, Dean Monogenis a reçu le prix Artist in the Market Place (AIM), attribué par le Bronx Museum of the Arts (Bronx, NY, USA).

.

.

.
Baronian Xippas
Rue Isidore Verheyden 2,
1050 Brussels, Belgique
.
Horaires : Fermé ⋅ Ouvre à 11 h 00 (mer.)
Téléphone : +32 2 512 92 95
.
.
.