LE RIDICULE EN ART : UNE VALEUR SURE ET INDÉMODABLE par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Photo: Niele Toroni / Capture You tube

.

.
.
LE RIDICULE EN ART : UNE VALEUR SURE ET INDÉMODABLE
par Nicole Esterolle

.

TORONI, L’ ATEMPOREL 

.
Un ridicule intemporel « renvoyant toujours dans le présent » …. 

.

Toroni vous le savez, c’est le quatrième de la dream- team BMPT ( Buren, Mosset- Parmentier-Toroni), qui est apparu au début des années 70 pour lutter contre la peinture bourgeoise et démocratiser l’art.

50 ans donc que cet artiste emblématique de l’art d’Etat français répète ses « Empreintes de pinceau n°50 à intervalles réguliers de 30 cm » revendiquant « un travail atemporel renvoyant toujours dans le présent. » Beaucoup acheté par les FRAC et les Musées et tenant place centrale dans la Financial-Collection d’Yvon Lambert qui coûte très cher au contribuable d’ Avignon.

Nous avons donc aujourd’hui cette exposition Toroni, avec une scénographie améliorée et même colorisée ( à l’instar de son homologue Buren qui en a fait des tonnes dans le chromo-ludique pour égayer un peu ses sinistres raies verticales) , comme le montre l’image jointe, à la galerie d’extrême avant-garde financière internationale Marian Goodman, qui avait produit il y 2 ou 3 ans le fameux artiste totalement « immatériel » Tino Seghal, dont les oeuvres exigeaient pour exister de n’avoir aucune trace d’elles-mêmes nulle part….sauf le chèque d’achat par quelque grand Musée….tel le centre Pompidou qui s’en était payé une environ 200 000 euros, et qui depuis ne sait plus où elle a été rangée…Hilarant vous dis-je…

BMPT, Supports-Surfaces, etc….. : nos avant-gardes restent d’un comique indémodable, et c’est pour cela qu’elles font la fierté de l’art français et rapportent toujours beaucoup d’argent… Que penseront de tout ça les générations futures, si l’humanité survit à l’actuel inepte mondialisé en art comme ailleurs ?…. c’est une autre question…

.

.
L’ARTIVISTE PAVLENSKI ET SES ADEPTES
.
.
.
.
Du 27 mars au 16 mai 2020

.

Vernissage
27.03.20
16h à 20h
.

Depuis 1959, Toroni s’est installé et travaille à Paris. En 1967, il est le fondateur du groupe BMPT, composé de (Daniel Buren, Olivier Mosset, Michel Parmentier) et qui se situait à la croisée de l’art conceptuel et du minimalisme. Si beaucoup des artistes séduits par ces conceptions artistiques ont évolué depuis, Niele Toroni, lui, est resté sur les mêmes bases et peint toujours les mêmes motifs, il revendique le degré zéro de la peinture.

L’essentiel des œuvres de Toroni est défini par un alignement de points monochromes ou polychromes sur une surface blanche, empreintes de pinceau no 50, espacées régulièrement tous les 30 cm.

Niele Toroni a exposé en France, Suisse et Allemagne. Niele Toroni reçoit en 1995 le Grand Prix National de la Peinture en France. Il vit et travaille aujourd’hui à Paris.

.

.

Galerie Marian Goodman
79 rue du Temple
75003 Paris
T 33-1-48-04-7052
.
Tuesday – Saturday, 11 am – 7 pm
.

. (This link opens in a new tab).