DU « BON GOÛT » DE L’INSIPIDE … ET DU « MAUVAIS GOÛT » LA GAZETTE DE NICOLE 023

.
Art de Julia Williamson

.

.

DU « BON GOÛT » DE L’INSIPIDE …

ET DU « MAUVAIS GOÛT » DE NICOLE

EN COUVERTURE :

« BRÛLONS L’ARGENT DES OLIGARQUES ! »

 

.
Art de Julia Williamson
.

La sincérité, la pureté de cœur, la nécessité intérieure, la poésie, surtout quand ces vertus sont associèes à un savoir – faire, sont parfaitement insupportables pour les tenants du « bon gout » de classe, pour les défenseurs de la bien – pensance et la bien -parlance artistique, pour tous les gens distingués et cultivés, qui constituent l’élite intello-financière « sachante » et initiée aux subtilités mentales du minimaliste, du conceptualisme , voire de l’immatérialité et de l’insipidité totale en art.

Alors oui, les artistes présentés ici sont radicalement du côté de la sincérité, de la nécessité de cœur, de l’inventivité…. ET DU PLAISIR ….n’en déplaise à l’insipidophilie néolibérale institutionnalisée.

Alors oui : brûlons l’argent du « bon goût » de classe…

.

Artistes présentés : Eric Doué, Jean-François Viellard, William Bakaimo, Klaudia Karasek, Stanislav Plutenko, Shenna Shepard, Julia Williamson, Aristide Caillaud, Mélanie Bourget, Thierry Faligot, Mark Sunshine, Mister Mousse.

.

.

.
Cliquez sur l’image
.
.

Les commentaires sont fermés.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :