Thibault Brunet – Boîte noire / Galerie Binome (FR)

.
Thibault Brunet, sans titre #2, 2019, série Boîte noire, courtesy Galerie Binome
.
.
.
.
.
11/​10 – 21/​12/​19 
.
Vernissage
10.10.19 
18h à 21h

.

Aucun appareil photo correctement programmé ne peut être entièrement percé à jour par un photographe, ni même par la totalité de tous les photographes. C’est une black box. Et pour le photographe, c’est justement le noir de la boîte qui constitue le motif à photographier. Vilém Flus­ser

La pers­pec­tive nous a tant habi­tués à une logique de représenta­tion que nous avons oublié qu’elle n’était qu’une conven­tion, une manière de s’ap­pro­prier et de domi­ner un monde perçu par un point de vue et un sujet unique. Que se passe-t-il lorsque le fonc­tion­ne­ment opaque d’une machine ne nous délivre plus la rhétorique habi­tuelle du paysage ? Lorsque des points de vue humains et non-humains se super­posent, que le temps se greffe à l’es­pace, que le cadre ne délimite plus un hori­zon, mais s’étend en cercle autour de l’ap­pa­reil et s’es­tompe à mesure qu’il s’éloigne de l’ob­jec­tif ? L’uni­vers obtenu semble émaner d’un point aveugle mais néanmoins omni­scient, d’une incohérence visuelle qui, pour­tant, délivre ses vérités cachées.

Pour sa troi­sième expo­si­tion person­nelle à la Gale­rie Binome, Thibault Brunet pour­suit ses expé­ri­men­ta­tions photo­gra­phiques autour de la virtua­li­sa­tion du réel, mais plus encore sonde le monde à travers l’œil de la machine afin de révé­ler les formes souter­raines d’un incons­cient tech­nique. […]

[texte] Marion Zilio, « Input/Output », septembre 2019

 

.
.
Galerie Binome
19 Rue Charlemagne,
75004 Paris, France
T: +33 1 42 74 27 25
.