De choses et d’autres… Caroline Secq / Centre d’Art contemporain Raymond Farbos de Mont-de-Marsan (FR)

.
Jusqu’au
21.09.19

.

Les assemblages marins de Caroline Secq au Centre d’Art contemporain Raymond Farbos de Mont-de-Marsan

Le Centre d’art Raymond Farbos à Mont-de Marsan a toujours été un lieu exemplaire pour son indépendance et sa haute prospectivité. On se souvient de cette exposition, il y a environ 10 ans, de Pat Andréa entouré de sa « famille » de la « figuration imaginaire ».

Aujourd’hui , voici l’exposition des assemblages marins de Caroline Secq, tout aussi libérateurs d’imaginaire…L’artiste parle de : « l’incroyable beauté de ces restes échoués, divinités déchues, trésors maculés, morcelés, abandonnés ; fragments de plaisir, d’utile ou d’improbable. »…

Il serait pourtant tentant de vouloir placer l’oeuvre de Caroline Secq dans les catégories « Récup’art » ou bien « Art brut et singulier », de même que d’y voir « un message de dénonciation de la pollution des mers »… Autant de tentations très réductrices obturant l’accès à ce magnifique et très personnel travail de composition, intelligent, ludique et sensible, plein d’inventivité et de plaisir dans la mise en forme, entièrement dédié à la seule sublimation d’un matériau d’une grande richesse sensuelle… Un matériau chargé certes fantasmatiquement par des années de macération au gré des courants marins, mais qu’il faut prendre pour ses qualités plastiques immédiates, pour sa beauté intrinsèque et non pour ses aventures passées. Et c’est dans ce dépassement de l’histoire vécue des objets qu’elle assemble, c’est dans leur retrouvailles au bout d’un long voyage, sur une autre histoire, que la création de Caroline Secq est forte, distanciée, unique et porteuse d’un « message » ouvert et universel.  – Pierre Souchaud

Mon travail se construit tout en strates, superpositions, emboîtements, mais aussi entremêlements et méli mélo. J’y conjugue et j’y assemble nos débris en dérive sur les plages pour inviter au voyage paradoxal qui va du rebut au re-beau. De l’art d’accommoder les restes ! D’un côté le déchet, rejeté dans tous les sens du terme, celui qui dérange et que l’on voudrait ne pas voir, celui qui aujourd’hui nous déborde littéralement autant que littoralement ! De l’autre, l’incroyable beauté de ces restes échoués, divinités déchues, trésors maculés, morcelés, abandonnés ; fragments de plaisir, d’utile ou d’improbable. Evocations merveilleuses et dégénérées d’une autre vie, celle d’avant…

Sur le mouroir de nos plages, je travaille avec ce qu’il reste et ce que nous laisserons ; méditation sur origine et devenir, perte de sens et renaissance, esprit et matière, gloire et décadence, transformation et sublimation. Bienvenue dans mon monde d’architectures improbables, de bas reliefs sous marins, bidonvilles de plage, poésie plastique et tapisseries aquatiques. Caroline Secq

.

.

.
Centre d’art contemporain Raymond Farbos
3 Rue Saint-Vincent de Paul,
40000 Mont-de-Marsan, France
Horaires : Fermé ⋅ Ouvre à 14 h 00 (mer.)
Téléphone : +33 5 58 75 55 84

.http://www.cacraymondfarbos.fr

.

.